Publication Content

La Rézadeira
Monologue Marrane

Marc Eliany

1997

Annonceur :

Au moins deux mille ans avant notre ère,

un Babylonien nommé Abraham

voyageait à travers le Moyen-Orient,

et découvrit une multitude de superstitions

qui faisaient de pierre, de bois et d’êtres humains,

des divinités

au nom desquelles

des hostilités se poursuivaient.

Pendant toute sa vie,

Abraham n’ accepta pas ces hostilités

et chercha des façons de les arrêter.

Abraham, levant ses yeux au ciel,

découvrit

une création immense

et infiniment harmonieuse.

Il se dit

qu’au-delà de la vie terrestre,

il devait y avoir

une autre façon de vivre,

en paix

avec soi,

avec l’un

et l’autre.

De ce jour-là,

il n’arrêtait pas de prêcher

à tous ceux qui lui tendaient l’oreille.

Ses premiers convertis

abandonnèrent leurs préoccupations matérielles,

cassèrent leurs idoles

et s’engagèrent à vivre en harmonie

dans un cosmos infini.

2

Ces premiers convertis

sont les ancêtres des Juifs d’aujourd’hui.

Jusqu’à aujourd’hui,

le D’ieu des Juifs

n’a ni corps ni forme,

mais un code de vie qui se résume

en un seul axiome :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Tout le reste

n’est qu’interprétations.

Vers le début de notre ère,

un homme nommé Jésus,

descendant d’Abraham,

observa

qu’au nom

d’une arme en main,

juive ou romaine,

la vie de l’être humain

était réduite

à la misère

pour le bien

de quelques-uns.

Jésus,

levant les yeux au ciel,

découvrit

une création immense

et infiniment harmonieuse.

Il se dit

qu’au-delà de la vie terrestre,

il devait y avoir

une autre façon de vivre,

en paix

avec soi,

avec l’un

et l’autre.

De ce jour-là,

il n’arrêtait pas de prêcher

à tous ceux qui lui tendaient l’oreille.

3

Ses premiers convertis

abandonnèrent leurs préoccupations matérielles,

et s’engagèrent à vivre en harmonie

dans un cosmos infini.

Ces premiers convertis

sont les ancêtres des Juifs d’aujourd’hui.

Jusqu’à aujourd’hui,

le D’ieu des Juifs

n’a ni corps ni forme,

mais un code de vie qui se résume

en un seul axiome :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Tout le reste

n’est qu’interprétations.

Armés de cette vision,

les Juifs se sont dispersés

dans tout l’univers.

En 1497,

sur un petit bout de terre

nommé Portugal,

des Juifs

vivaient en paix parmi leurs voisins.

Ils étaient savants

en navigations

et en toutes autres disciplines

nécessaire pour améliorer

la vie de leure communauté.

En 1497,

un homme dont le nom Emmanuel,

signifie en hébreu

« D’ieu est avec nous »,

décida que les Juifs,

sur son bout de terre nommé Portugal

ne seraient plus Juifs

mais plutôt chrétiens!

4

Les enfants ayant

moins de 14 ans

furent arrachés

des bras de leur mère

pour être élevés

dans des familles chrétiennes.

Les Juifs qui refusaient

de se convertir

furent condamnés

comme des criminels.

Leurs enfants,

dans un acte de cruauté

inimaginable,

furent exilés

sur une île sauvage,

sur Saint-Tomé,

où aucun n’a pu survivre

aux reptiles qui les dévorèrent.

Pendant 500 ans,

sur un petit bout de terre

nommé Portugal,

les Juifs,

maintenant nouveaux chrétiens,

étaient surnommés par leurs voisins :

« Marranes », ce qui veut dire « cochons »,

en leur langue.

Pendant 500 ans,

avant d’entrer à l’église,

les Marranes proclamaient :

« J’entre

dans cette maison

mais je n’adore ni bois

ni pierre.

J’adore

de tout mon coeur

seulement

le D’ieu unique

le D’ieu de l’Univers! »

5

Au début de l’année 1997,

un étranger arriva à Belmonte,

au nord du Portugal.

Il rencontra une vieille Marrane,

la Rézadeira.

Un jour,

la Rézadeira

s’enferma à l’intérieur de sa maison

et déversa son coeur

devant un autel de chandelles

caché dans une petite armoire.

Rézadeira se lave les mains et prie

Béni sois-Tu

Dieu de l’Univers

qui nous a ordonné

de nous laver les mains

comme le faisaient nos ancêtres

en terre sainte.

Rézadeira

ouvre un autel caché dans une petite armoire et allume des chandelles en priant

Béni sois-Tu

Dieu de l’Univers

qui nous a ordonné

d’allumer cette chandelle

comme le faisaient nos ancêtres

en terre sainte.

Que Ta lumière

éclaire notre vie

Que Ta lumière

illumine notre âme

Que Ta lumière

Nous délivre de l’oppression

Qu’au ciel

s’élève cette prière

Amen.

6

Rézadeira commence un monologue avec le D’ieu de l’univers.

Un mélange de confession, critique et prière.

Adonai,

Où sont les Juifs?

Cet étranger demande.

Et il y en a encore qui répondent

« Je suis Juif »,

comme si rien n’était arrivé

comme s’ils avaient tout oublié.

Pardonne-moi, Éternel, si j’ai dit :

Non, nous ne sommes pas Juifs!

Pardonne-moi

si j’ai dit le credo

si j’ai adoré les marmites de lard

si j’ai entendu des messes

si j’ai fait le signe de la croix

Pardonne-moi

Si j’ai dit à mon frère

de tout nier.

Tu sais qu’il n’est qu’un misérable!

Qu’il ne donne plus de valeur à sa vie,

depuis que Tu nous as abandonné

entre les mains des princes

qui ne valorisent que les biens terrestres.

Choral

Ceux qui ont les yeux

sur les biens terrestres

ne savent pas

que tout ce qu’ils ont

ne leur appartient pas.

Ceux qui ont les yeux

sur les biens terrestres

ont oublié

veuves et orphelins.

7

Ceux qui ont les yeux

sur les biens terrestres

nous ont vendus comme esclaves

aux coins du monde.

Ceux qui ont les yeux

sur les biens terrestres

ne sont rien

sans bonnes actions.

Rézadeira continue son monologue :

Adonai, D’ieu de l’univers

Toi qui sais tout.

Toi qui sais

que nous suivons Ton chemin,

même si nous sommes égarés,

Tu sais que

nous sommes tous des Juifs.

Même s’il en est parmi nous

qui l’ont oublié,

les autres nous le rappellent tous les jours.

Même s’ils ont prié avec passion,

ils n’ont jamais pu tuer

leurs visages de convertis;

ils n’ont jamais pu perdre

leur nom de Juifs!

Alors, à quoi sert de le nier?

Et maintenant que j’ai fermé la porte à clef,

Tu sais que je Te dis toute la vérité.

Qui est Juif

et qui ne l’est pas?

Tout le monde est Juif

même ceux qui ne le savent pas.

Jésus est Juif.

Oui, Jésus est Juif,

même s’ils ne le savent pas!

8

Toi-même,

Tu as dit à Tes prophètes

qu’il n’y a qu’une fin,

tout le monde cherchera Ton salut

sur le mont de Ton temple.

Tout le monde n’est qu’un.

Adonai,

pardonne-moi, si je Te demande :

« Qu’est-ce que Tu attends? »

N’avons-nous pas assez erré

sur les montagnes de Belmonte?

Et cet étranger que Tu nous as envoyé,

est-il une autre épreuve?

Il dit que ses ancêtres sont les nôtres.

Marranes à Lisbonne

ou à Cape Verte,

Juifs à Amsterdam

ou Marrakech.

Dans ses yeux

j’ai vu Ta lumière briller.

La lumière qui illumine notre chemin,

déjà 500 ans sombres,

un exil

dans un second exil

de 2 000 ans!

Pardonne-moi,

D’ieu d’Abraham,

pardonne-moi,

D’ieu de Jésus,

si je Te demande pourquoi

nous vivons toujours dans la misère.

N’as-Tu pas assez de notre souffrance,

Dieu de compassion!

Tu as entendu l’étranger parler

de tout ce qu’on a oublié.

9

Il a dit que

Ses ancêtres

avec l’eau du salut

de Cohen

ils sont devenus

de Jésus

Bénis soient-ils;

à Marrakech leurs âmes reposent.

Choral

En captivité

J’ai suivi Ta loi céleste

et j’ai été châtié.

J’ai entendu dire

« Où est leur secours? »

et je ne savais plus.

Je donnerai

autant qu’il me sera possible

amour et louange

Mais montre Ta face

éclaire mon âme

Adonai Seigneur

Mais

Tu n’es pas venu

à mon secours

Tu m’as abandonné.

Rézadeira chante :

Adonai

purifie-moi

avec l’eau de ton salut Choral

10

Adonai

pardonne-moi

avec l’eau de ton salut Choral

Adonai

guéris-moi

avec l’eau de ton salut Choral

Choral

avec l’eau de ton salut

avec l’eau de ton salut

avec l’eau de ton salut

donne-moi la paix.

Rézadeira récite :

Seigneur

ma main droite

sur sa tête

je l’ai béni :

Adonay, bénis-nous

Adonay, protège-nous

Adonay, montre-nous Ta lumière

Adonay, donne-nous la paix

Amen

Et il a dit encore :

que son père est monté au ciel

que son âme repose en paix!

Rézadeira chante :

Celle qui l’a créé

a fait ce qu’elle savait

pour lui montrer

le chemin de Moïse

même s’il était égaré.

11

D’ieu d’Israël

sauve-le

de ceux qui le poursuivent

Si ses mérites

ne sont pas suffisants

souviens-Toi

de ses matriarches

D’ieu d’Israël

sauve-le

des faux témoins

Si ses mérites ne sont pas suffisants

souviens-Toi

des martyrs

D’ieu d’Israël

délivre-le

des bouchers et des flammes

même si ses mérites ne Te suffisent pas.

D’ieu d’Israël

donne-lui le repos éternel,

et souviens-Toi!

Souviens-Toi!

D’ieu d’Israël,

rapproche-nous de Jérusalem,

donne-nous la paix sur terre.

Il dit :

De la Terre Sainte

il est venu.

De la Promise Terre

il nous a apporté des nouvelles.

Israël!

Béni soit-il!

Sa mère vit en Israël!

12

Bénie soit-elle!

Sa mère l’a envoyé chercher

la famille de Jésus à Belmonte!

Adonai, dis-moi,

est-ce que je rêve?

Est-ce qu’il dit vrai?

Rézadeira chante :

(la main posée sur le coeur)

Adonai

au levant

Sur les ailes de Daniel

ma prière s’élève

Choral

paix sur terre

divine bénédiction

(la main posée sur la bouche)

Adonai

au levant

des lèvres d’Abraham

ma prière s’élève

Choral

paix sur terre

divine bénédiction

(la main posée sur la tête)

Adonai

au levant

Au nom de Moïse

ma prière s’élève

13

Choral

paix sur terre

divine bénédiction

Rézadeira récite :

Adonai,

Nos frères sont-ils vraiment en Terre Sainte?

Demandent-ils de nos nouvelles?

S’inquiètent-ils de notre sort?

Il dit :

Leurs pieds sont fermes sur terre.

Ils cultivent la terre

et mangent ses fruits.

Le jour,

ils sont à la recherche

des brebis égarées.

La nuit,

à la garde du troupeau regroupé.

Il dit :

De leur part,

il nous apporte

bénédictions et invitations

à se rassembler à Jérusalem

sur ailes d’aigles

ou dos de baleines!

Rézadeira chante :

Que D’ieu

nous donne

Choral avant chaque verset

Que D’ieu

nous donne

la foi d’Abraham

la clémence de Noé

le bonheur de Jacob

la sagesse de Moïse

le courage de Gédeon

l’esprit de Jérémie

la repentance de David

la science de Salomon

la charité de Tobie

la patience de Job

Choral avant chaque verset

Que D’ieu

nous donne

afin de contempler

ses délices

afin que la loi de l’univers

se répande

d’ici jusqu’à Jérusalem

Choral et Rézadeira

Seigneur

D’ieu Adonai

Amen

Rézadeira récite :

Adonai

Ça fait peut-être 100 ans que je Te prie

et Tu ne dis jamais rien.

Ça fait peut-être 500 ans

que ma mère

et la mère de ma mère Te prient

et Tu n’as jamais rien dit.

Et maintenant

Tu nous as envoyé un étranger

vêtu

de jeans troués

et les cheveux longs

comme une fille.

15

Est-ce Ta façon de nous dire

que notre châtiment est fini?

Adonai

Montre-Toi dans mes rêves,

donne-moi un signe,

car le sommeil m’emporte.

Principe de tous les principes

Poussière et cendre que je suis.

Même si j’ai péché

mes péchés de captivité

comptent pour rien.

Au jour du jugement,

pèse mes intentions

et Tu verras

que je ne mérite pas

Ton châtiment.

Rézadeira chante :

Prières du soir

Des clés d’Abraham

la porte fermée

Dans mon lit

je me suis couchée

du manteau d’Esther

je me suis couverte

À Adonai

j’ai remis mon âme

Dans mon rêve

l’ange Gabriel

m’a dit

je ne craindrai rien

je ne craindrai rien.

Amen, Seigneur

Que cette prière s’élève

À l’aube, le lendemain, Rézadeira se lève, se lave puis récite :

Que les anges louent le Seigneur

qui m’a créée

Que les anges louent le Seigneur qui m’a donné

les yeux pour voir

les mains pour toucher

les oreilles pour entendre

Que les anges louent le Seigneur

qui m’a gratifiée

de l’intelligence pour comprendre

Que les anges louent le Seigneur qui m’a créée

Seigneur, D’ieu de l’Univers, Amen.

À la montée de l’aube

je me suis levée

chanter

les psaumes sacrés.

Choral

Adonai est ma joie

Adonai c’est ma foi

Avec la belle aurore

le Très-Haut

s’est levé

Choral

Adonai est ma joie

Adonai c’est ma foi

17

À la lumière du jour

ma prière

au ciel s’élève

Choral

Adonai est ma foi

Adonai c’est ma joie

Rézadeira se lave les mains et prépare le pain du matin tout en récitant :

Adonai

Merci

pour le souffle de la vie

que Tu m’as remis

ce beau matin.

Mais dis-moi pourquoi

Tu ne m’as pas envoyé

l’ange Gabriel?

Peut-être que Tu penses

que je ne le mérite pas.

Mais Tu te trompes.

Dans la captivité

j’ai suivi Ton chemin.

Sans Cohanim.

Sans Léviim.

Et maintenant

Tu me laisses seule,

avec cet étranger en jeans troués.

Et toute seule encore une fois,

je dois décider

si l’exil est fini

si Jérusalem est de nouveau là.

18

L’offrande de la halla

(si c’est près de pâque, réciter le chant suivant)

Rézadeira jette au feu une boule de pâte en répétant trois fois :

Choral

Adonai

Shema’

Rézadeira :

Seigneur

accepte notre offrande

même si nous avons péché

Seigneur

Bénis sois-Tu

Toi qui sais tout

Choral

Adonai shema’ tefilatenu

L’offrande de la halla (à Pâque)

Choral

Adonai

Shema’

Rézadeira

Seigneur

accepte notre offrande

comme celle

de nos frères

en Terre Promise

19

Seigneur

nourris Tes enfants errants

comme Tu as nourris

nos ancêtres

dans Ta Terre Sainte

Seigneur

pardonne-nous

Toi qui sais tout

Adonai

qu’on puisse célébrer notre pâque

agréablement

que notre prière

au ciel s’élève

Choral

Adonai shema’ tefilatenu

Rézadeira à table

Adonai

Cet étranger que Tu nous as envoyé en jeans troués

nous récite toutes Tes Prières dans Ta langue sainte.

Il a béni Ton pain avant de manger.

Mais nous,

nous ne savons pas.

De toute façon,

tout ce qu’on sait

vient de Toi.

Rézadeira prie :

Que tout ce que l’on mange

nous apporte l’abondance

que tout ce que l’on boit

nous apporte la santé

20

Que tout ce qui reste

nous apporte ta bénédiction

Que cette prière s’élève

Béni soit le Seigneur,

D’ieu de l’Univers,

Amen.

Rézadeira récite :

Adonai

L’étranger a dit que c’est une belle prière.

Si c’est une belle prière,

pourquoi Tu ne nous écoutes pas?

Pourquoi Tu nous as abandonnés dans ce double exil?

Est-ce qu’il ne Te suffisait pas

qu’on soit Juif en exil,

il fallait qu’on soit Marran en captivité?

Adonai

ça fait longtemps

que je Te parle.

Tu es le seul

à qui j’ose parler comme ça.

Alors, ne Te fâche pas

si je Te dis

tant de choses franches

Je ne suis pas d’accord

avec Ton jugement d’exil.

Mais je Te remercie

de ne pas nous avoir condamnés

à dépendre des autres.

Rézadeira chante la prière d’après le repas et se lève.

Béni soit

le Seigneur Adonai

qui nous a nourri

21

Béni soit

le Très-Haut

qui nous épargne

la dépendance

à tout moment

Seigneur

D’ieu de l’Univers

l’ange Gabriel

entonne Ta gloire

Choral

Béni soit

le Seigneur

D’ieu de l’Univers

Amen

Rézadeira récite :

Adonai

cet étranger

aux cheveux longs et

aux jeans troués

veut tout savoir.

S’il est Ton messager,

pardonne-moi si j’ai des doutes.

Après tout,

Tu ne nous as rien dit

et Tu ne nous donnes pas de signe

et nous avons déjà

assez souffert

des médisants.

Mais malgré tout

même si ça prend trop de temps

nous n’avons pas perdu l’espoir.

22

Je ne lui cache rien,

juste au cas où il serait Ton ange.

Juste au où,

dans ma vieillesse,

Tu aurais décidé de me montrer Ta face

ou d’éclairer mon chemin.

Alors, voilà,

je lui ai montré

tout ce que j’avais appris de ma mère

que son âme soit bénie.

Je lui ai montré comment

même dans ce sombre exil

nous n’avons pas oublié Tes prescriptions.

L’abattage rituel d’une poule :

Béni sois-Tu

Seigneur, D’ieu de l’Univers

qui as créé les animaux

pour nous nourrir

Béni sois-Tu

Seigneur, D’ieu de l’Univers

qui pardonne

à tous ceux qui prennent leurs vies

par amour de l’Éternel

Rézadeira récite :

Adonai

cet étranger

que Tu nous as envoyé en jeans troués

a trouvé cette prière belle

aussi.

Il dit

que les anges pleurent

lorsqu’ils entendent nos prières.

Je l’ai même vu cacher plus qu’une larme.

23

Adonai

Si les anges pleurent,

est-il un de Tes anges?

Et Toi,

D’ieu,

est-ce que Tu nous entends?

Adonai

parfois j’ai l’impression

que cet étranger

que Tu nous as envoyé

en jeans troués

aime trop nos prières.

Parfois je pense

qu’il ne va pas nous amener à Jérusalem

et qu’il va rester ici.

Adonai

dis-moi, est-il possible

que Jérusalem ne soit plus là-bas

mais ici?

Est-il possible

que Jérusalem soit là

où on est heureux?

Adonai

cet étranger que Tu nous as envoyé

et qui parle Ta langue sainte

si bien,

veut tout savoir.

Il m’a même demandé

de l’amener au cimetière

prier pour la grand-mère de toutes ses grand-mères.

Comment pouvais-je lui refuser

une telle prière.

24

Et en entrant au cimetière

j’ai récité la prière que j’ai apprise

le jour de la mort de ma grand-mère :

Adonai

délivre ces morts!

Car comme nous,

ils étaient des vivants

dignes du souffle de la vie.

Adonai

accepte leurs prières!

Car comme eux,

nous nous joindrons à Toi,

sans souffle de vie!

Adonai

laisse-nous entrer et sortir

de cette vallée de pleurs

avec le souffle de la vie.

Que cette prière

s’élève au ciel!

Amen

Rézadeira continue son monologue :

Adonai

nous sommes entrés et sortis en paix

de la vallée des pleurs où nos morts reposent encore

perdus

entre les croix

sur lesquelles Tu as pendu

Ton fils Jésus.

Et l’étranger a trouvé sa grand-mère,

Tanya de Jésus,

fille de Marrane

fille de Mathatias.

25

Il a posé une pierre sur sa tombe,

et il lui a illuminé le chemin qui mène vers Toi

avec des chandelles de la Terre Sainte.

Et il lui a parlé dans Ta langue sainte,

comme si elle était parmi nous,

mais il n’a pas fait de prière.

Il a dit

que ma prière suffisait

et que les anges

la préféraient

à n’importe quelle autre prière.

Je voulais lui dire

que j’espérais que Toi aussi,

Adonai Seigneur,

Tu l’aimais autant.

J’espère que c’est vrai,

parce que ça fait longtemps

que je prie

et Tu n’as jamais répondu,

comme si Tu ne m’avais jamais entendue.

Alors Tu vois,

même moi

qui ai suivi Ton chemin

dans ce sombre exil,

je ne sais plus.

Je ne savais plus

si je devais parsemer

la tombe de la sainte de Jésus

de farine blanche et pure

ou de pierre dure.

ou de pierres dures.

À la fin

j’ai fait ,omme j’ai toujours fait.

26

J’ai parsemé de ma farine

sur les tombes de mes ancêtres,

et Tanya de Jésus parmi eux.

Et j’ai récité la prière que je connaissais :

Adonai,

D’ieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,

Toi qui es plein d’amour

envers Tes enfants sur terre,

sois miséricordieux

envers l’âme de nos morts chéris.

Si leurs mérites ne Te suffisent pas,

souviens-Toi, en leurs faveurs,

des vertus de nos patriarches

qui nous ont révélé ta lumiere.

souviens-Toi, en leur faveur,

des vertus de nos martyrs

qui ont glorifié Ton nom sur terre.

Sois miséricordieux aussi

envers nos frères

qui sont en Israël.

Que l’âme

de ceux qui reposent en paix

dans cette vallée de pleurs

s’élève au ciel.

Amen.

Rézadeira continue son monologue :

Puis, nous avons marché

le long du chemin tortueux

qui mène toujours

vers le village que Tu nous as destiné,

sans dire un mot,

comme si tout avait été dit.

27

Nous avons distribué

l’aumône

aux pauvres rassemblés

à la porte de l’église

sans y entrer.

Nous avons visité

la vieille Mendès

qui est malade et

qui ne voit plus.

Et la vieille Mendès

a pris la main de l’étranger

entre ses mains

et ne pouvait plus la laisser.

Et

elle lui a parlé

comme si elle le connaissait

depuis jadis

« Daniel!

Tu es revenu!

J’ai prié D’ieu,

tant de fois.

Tous ce que je voulais,

c’était voir ton visage.

Et tu es venu.

Maintenant,

je peux partir en paix .»

Puis la vieille Mendès

a récité la prière des malades ;

et l’étranger a récité avec elle :

D’ieu d’Israël

le jour de mon affliction

dans Ton Tabernacle

cache-moi

27

Toi qui as promis la rédemption (choral)

la nuit de mes supplications

sous Tes ailes

prends-moi

Toi qui as promis la rédemption (choral)

je chanterai tous les jours

la tendresse du Seigneur

car Tu as promis la rédemption (choral)

je contemplerai toutes les nuits

ses merveilles avec joie

car Tu as promis la rédemption (choral)

Que cette prière (choral)

au ciel s’élève

Amen

Puis nous nous sommes arrêtés

à la maison de ma fille,

comme si c’était la destinée.

Et c’est là

que l’étranger a vu

ma petite-fille,

Tanya de Jésus,

comme si c’était prescrit.

Là,

il a répété après moi

la prière réservée aux hommes

qui montent en pèlerinage

aux tombes de leurs ancêtres :

Adonai

Toi qui as béni Abraham,

et ses descendants

jusqu’à nos jours,

29

envoie Ta bénédiction

sur ce pain

sur cette table

et sur tous les présents ici.

Adonai

délivre-nous

de tout danger.

Adonai

veille

sur notre âme

aussi bien

que sur l’âme de nos ancêtres.

Que cette prière

s’élève au ciel

Amen.

Et il a répété après moi

tout ce que je disais

comme s’il était parmi nous

depuis toujours.

Et pour la première fois

je lui ai demandé son nom.

Daniel,

il a répondu,

tout simplement,

comme si c’était

mon petit-fils

Daniel qui répondait

à ma question.

Et sa mère s’appelle Esther,

comme ma mère et mon arrière-grand-mère

et comme ma Santa Rainha

Esther.

30

Adonai

dis-moi,

est-il vrai

cet étranger

que Tu nous as envoyé

sans signe ni avertissement?

Est-il l’homme ou l’ange

qui va nous montrer

le chemin de retour vers Toi?

Ou est-il encore

juste l’image trompeuse

d’un mauvais ange

qui a échappé à tes pouvoirs?

Mais à quoi ça sert

toutes ces questions?

Je sais déjà que Tu ne répondras pas!

Et cet étranger,

en jeans troués aux cheveux longs,

Daniel en chair et en os,

était là,

juste en face de moi,

en train de partager

notre repas

comme l’ange Daniel

en compagnie des lions.

Soudain,

j’ai vu son regard

sur ma petite-fille

Tanya.

Et j’ai compris

que même si Tu ne me répondais pas,

mon ange de réconfort était là.

31

Daniel prendra Tanya

et restera parmi nous

pour nous délivrer,

comme promis

dans Ta sainte Bible.

Choral chante :

Écoutez,

enfants d’Israël,

Daniel annonce

notre délivrance.

Comptez les jours

marchez dans ses voies

le pardon ne manquera pas.

le coeur humble

les yeux au ciel

Adonai rassemblera

Ses brebis

de Lisbonne

de Babylone

en Terre Sainte

aux pieds de Son temple

à Jérusalem

Rézadeira continue son monologue :

Adonai

Toi qui sais

que par excès de sacrifices

Ton temple ne valait plus rien.

Toi qui connaissais les intentions

de Titus et de Mathatias

32

Toi qui sais

qu’il était prescrit

que les mains qui ont construit

Ton temple

le détruiraient.

Toi qui sais

que « judeu »

ne veut dire qu’aider (« ad judar »)

Tu sais aussi

que nous avons

marché sur Ton chemin.

Alors

peu importe

qui est ce Daniel

nous veillerons

sur lui

en jeans troués, ou

aux cheveux longs.

Nous partagerons

avec lui nos meilleurs fruits.

Adonai

nous n’oublierons pas

que c’est par les mérites de nos mères

que nos ancêtres

ont été délivrés de l’oppression

de l’Égypte

et d’ici

de Belmonte.

Adonai

D’ieu de l’Univers

D’ieu de Jacob

D’ieu de Rachel

en Ton nom

j’ai uni Tanya et Daniel.

33

Rézadeira chante :

Adonai

suis-nous des yeux.

Sur le chemin

de nos errances

Choral délivre-nous

D’une bouche

médisante

Choral délivre-nous

Là où le soleil

se lève

Choral délivre-nous

Là où la lune

brille

Choral délivre-moi

Adonai

suis-nous des yeux.

Et nous marcherons

le long de Ton chemin

en paix.

Choral

Adonai

D’ieu de l’univers

là où Tes brebis

errent

vois

à ce que Jérusalem

soit bénie

Ottawa, mars 1997.

Autres prières

Le Mariage

Au nom du D’ieu

d’Abraham, d’Isaac et de Jacob

vous êtes unis

et je vous place sous ses bénédictions.

Supplication

Sabaot

macolares cobrado

Tu sais

qu’en captivité

loin de Jérusalem

sans Cohanim

sans sanctuaire

nous ne pouvons pas

accomplir nos devoirs

pardonne-nous

délivre-nous

de l’oppression

comme

Israël d’Égypte

comme

Esther de Haman.

Fais en sorte

que nos enfants

s’attachent

à Tes commandements

Adonai

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>