Biographies

 A  [B]  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

BEN CASPI Yossef (1200-?) Originaire d’Espagne. Rabbin, talmudiste, philologue, et grammairien, il est l’auteur d’un dictionnaire hébraïque.
BEN CHÉLOMO Ézra (?-1240) Originaire de Catalogne (Gérone). Rabbin et cabaliste, il produisit des œuvres qui eurent une grande influence sur les cercles cabalistiques de Gérone.
BEN CHOUCHAN David (XVIIes.) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin, médecin, philosophe et mathématicien, il s’installa à Constantinople et assuma le poste de médecin du sultan. Réputé pour ses connaissances juridiques et scientifiques, il est l’auteur de Dvach véhalav (Le miel et le lait), des commentaires sur le Talmud.
BEN DANIEL Abraham (1511-1578) Originaire d’Italie. Rabbin, poète et prédicateur, il composa des poèmes liturgiques et religieux en hébreu et en araméen publiés en plusieurs volumes dont Séfér hayachar (Le livre de la rectitude) et Séfér hayalkout (Anthologie), aujourd’hui perdu.
BEN DIWAN Amram (XVIIIes.) Originaire d’Israël (Hébron). Rabbin et thauma-turge, il est vénéré et sa tombe est deve-nue un lieu de pèlerinage populaire à Ouezzane (Maroc), où sont célébrées des hilloulot.
BEN DIWAN Yéhoudah ben Amram (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Hébron, il est l’auteur de Hout hamchoulach (Le triple fil) et Zivhé Chélamim (Les Sacrifices rémunératoires).
BEN ELBAZ Amram (1799-1857) Originaire du Maroc. Fils de Yéhoudah Ben Elbaz. Grand rabbin de Sefrou et poète, il est l’auteur de Séfér Hayé H’amram (Le livre de la vie d’Amram), un recueil de consultations juridiques; de Séfér binyan néh’arim (Formation des jeunes) et de Chirim (Cantiques).
BEN ELBAZ Chémouèl (1697-1749) Originaire du Maroc. Rabbin, poète et juge au Tribunal rabbinique de Fès, fondateur d’une yéchivah, il est l’auteur de plusieurs ouvrages talmudiques dont H’oz véhadar (Force et Splendeur); Séfér hanah’ar Chémouèl (Le livre du jeune Chémouèl); Séfér zikaron (Le livre du souvenir), un recueil de décisions juridiques; Vayomer Chémouèl (Et Samuel dit), ainsi que de nombreuses poésies liturgiques.
BEN ELBAZ Yéhoudah (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Fils de Chémouèl ben Elbaz. Rabbin à Fès, il succéda à son père à la direction de la yéchivah. Il est l’auteur de recueils de sermons, de décisions juridiques et de commentaires sur les lois.
BEN ÉLIAHOU Yossef Haïm Alhakham (1833-1909) Originaire d’Irak. Rabbin de la communauté de Bagdad, il fut le premier dirigeant juif à affirmer que les filles devaient effectuer leur Bat-Mitsvah.
BEN ÉRROUAH Messod (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Poète et rabbin à Meknès, il est l’auteur de Séfér téhilah lédavid (Le livre de louanges de David), un recueil de piyyoutim.
BEN EZÉKIEL Ézra Habavli (XVIIIes.) Originaire d’Irak. Paytan célèbre.
BEN FALAKÉRA Chem Tov Ben Yossef (1225-1295) Originaire d’Espagne. Médecin, philosophe, poète et traducteur, il est l’auteur de plusieurs œuvres dont un commentaire sur le Pentateuque et l’Ecclésiaste; Moréh hamoréh (Le Guide du Guide), un commentaire de l’œuvre de Maïmonide; Séfér hamvakéch (Le livre du chercheur); Iguérét havikkuah (Épître de la discussion); Réchit hokhmah (Le début de la sagesse); Séfér hamah’alot (Le livre des vertus); Iguérét hamoussar (Épître de la morale); des ouvrages de philosophie et d’éthique ainsi que des ouvrages de médecine où il développa une perspective psychosomatique.
BEN GABARI Méir ben Ézékiel (XVIes.) Originaire d’Italie (Padoue). Rabbin, il est l’auteur de Dérékh émouna (Le chemin de la foi).
BEN GERSON (RALBAG) LÉVI Gersonide (1288-1344) Originaire de France (Bagnols). Rabbin, mathématicien, astronome, médecin, commentateur biblique et talmudique, il est considéré comme l’un des plus grands philosophes juifs. Précurseur de la méthode scientifique, il inventa le bâton de Jacob qui permet de mesurer la séparation des angles entre deux corps célestes et qui servira à la navigation. Critique d’Aristote et d’Averroès, il développa un système logique sur lequel fonder la Halakhah. Auteur de plusieurs ouvrages d’astronomie et de trigonométrie, il rédigea Milhamot Hachém (Les guerres de L’Éternel), un ouvrage philosophique dans lequel il s’interroge sur les causes de la création du monde et sur le messianisme; Séfér hahékèch hayachar (Le livre de l’analogie directe), un traité sur les syllogismes, et Séfér hamispar (Le livre du nombre), sur l’algèbre. Il est aussi l’auteur de commentaires sur le Pentateuque et d’un ouvrage médical sur la goutte.
BEN GHIAT Itshak ben Yéhoudah (1038-1089) Originaire d’Espagne (Lucène). Rabbin, poète, philosophe et grand rabbin de Lucène, il est l’auteur de Chah’aré simha (Les portes de la joie), un traité des lois bibliques; Sifté rénanot (Langue enthousiaste), un recueil de poésies, et d’hymnes liturgiques.
BEN HABIB Yah’acov (1459-1516) Originaire d’Espagne. Rabbin, il est l’auteur de H’ein Yah’acov (L’œil de Jacob), un recueil des Aggadot du Talmud de Babylone.
BEN HAIAR David (XIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et juge, il est l’auteur d’un ouvrage sur les lois du divorce et d’une grammaire.
BEN HASDAÏ (Abou-lfadl) Hasdaï (1050-?) Originaire d’Espagne (Saragosse). Rabbin, poète, philosophe, érudit et homme politique, il occupa le poste de Vizir auprès de plusieurs rois musulmans.
BEN HASSON Chélomo (?-1621) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin de Salonique, il est l’auteur d’un recueil de responsa.
BEN HASSON Chémouèl (?-1608) Originaire de Turquie. Rabbin de Salonique et écrivain, il produisit son œuvre la plus importante, Béné Chémouèl (Les enfants de Samuel), une collection de commentaires.
BEN HOUCHIEL Hananel Originaire de Tunisie (Kairouan). Rabbin et talmudiste, il est l’auteur de commentaires sur la Torah et le Talmud qui tentent d’harmoniser la tradition et la pensée rationaliste.
BEN ISRAËL Haïm (XVIes.) Originaire d’Espagne (Tolède). Rabbin, il est l’auteur de Séfér gan H’édèn (Le livre du jardin d’Éden), un commentaire sur l’œuvre d’Ibn Ézra.
BEN ISRAËL Ménasseh (1604-1657) Marrane d’origine française (La Rochelle). Rabbin, philosophe, écrivain, prédicateur et imprimeur, il vécut à Amsterdam et à Londres. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont El Conciliador (Le conciliateur); De la Resurección de los Muertos (De la résurrection des morts); Tesoro delos Dinim (Trésor des lois); De creatione problemata (Du problème de la création); De Termino vitae (De la fin de la vie); De la fragilitad humana (De la fragilité humaine) ainsi que La esperanza de Israël (L’espérance d’Israël). Il maintint une corres-pondance avec les érudits les plus importants de son temps et tenta de convaincre Cromwell de permettre le retour des Juifs en Angleterre.
BEN ISRAËL Sassoon (1820-1911) Originaire d’Irak. Rabbin, il était poète et paytan célèbre.
BEN ITSHAK Abraham Halévi (?-1393) Originaire de Catalogne (Gérone). Rabbin, talmudiste et dirigeant d’une yéchivah, il quitta l’Espagne après les massacres de 1391 pour se réfugier à Narbonne où il mourut. Il est l’auteur présumé d’un commentaire du Cantique des Cantiques.
BEN LAVI Chiméon (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, cabaliste, prédicateur et poète, il quitta l’Espagne pour Fès après l’Expulsion, avant de s’installer en Tripolitaine. Grand rabbin de Tripoli, il est l’auteur d’un commentaire sur le Zohar (Le livre de la Splendeur) et de piyyoutim connus dont Bar Yohay nimchahta achrékha (Bienheureux, toi, Bar Yohaï, qui as été oint).
BEN LEV Yossef (1502-?) Originaire de Macédoine (Bitola). Rabbin et président du Tribunal rabbinique de Salonique, défenseur des pauvres contre l’exploitation, il fut forcé de s’exiler à Istanbul où il devint dirigeant d’une yéchivah fondée par Dona Gracia Nasi. Ses écrits comprennent une œuvre en quatre volumes, Chéélot outchouvot (Questions et réponses) de même que des commentaires sur des traités talmudiques.
BEN MÉCHOULLAM Jéroham (1290-1350) Originaire d’Espagne. Rabbin et talmudiste, il était aussi codificateur.
BEN MÉNIR (Hahasid) Yossef (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin de Constantine, il imposa son autorité et établit des réformes importantes. Il est l’auteur de nombreuses œuvres aujourd’hui disparues.
BEN MÉROUAS ÉPHRATI Amram (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il s’établit à Oran après les Expulsions de 1391 et maintint une correspondance avec les rabbins de son époque. Ses œuvres manuscrites n’ont cependant pas été retrouvées.
BEN MORDÉKHAÏ ABRAHAM Halévi (XVIIes.) Originaire d’Égypte. Grand rabbin d’Égypte, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de commentaires bibliques, d’élégies et de sermons ainsi que d’un recueil de responsa de son père.
BEN MOUSSA Abraham Ben Chélomo (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de Agadot h’al sifré ha’ARI (Anecdotes sur les livres du ARI), des explications des ouvrages cabalistiques de Rabbi Itshak Louria; Hidouchim h’al massékhèt Sota (Interpré-tations sur le traité Sota); Pérouch h’al hahagadah (Commentaire sur la Haggadah) et Likoutim véhidouchim (recueil et commentaires).
BEN MOUSSA Haïm Ben Yéhoudah (1380?-1460) Originaire d’Espagne (Béjar). Rabbin, médecin, commentateur, poète liturgique, polémiste et homme politique, il est l’auteur de Magen varomah (Le bouclier et la lance), une apologie du judaïsme.
BEN NAHMAN (Bonastrug de Porta,Nahmanide RAMBAN) Moché (1194-1270) Origi-naire de Catalogne (Gérone). Rabbin, médecin, philosophe, poète, commentateur biblique, talmudiste, cabaliste, juriste, dirigeant communautaire et conseiller politique auprès de la Cour du roi de Catalogne, il critiqua les tendances trop ascétiques du rationalisme maïmonidien pour considérer tous les aspects de l’existence comme essentiels. Il participa à la Dispute de Barcelone contre Pablo Christiani, un converti. Poursuivi par l’Église, il immigra à Acre en Palestine où il devint Chef spirituel de la communauté. Son œuvre considérable comprend une cinquantaine d’ouvrages dont Hidouché hatorah (Commentaire sur la Torah), un commentaire important sur le Pentateuque; Ha’émounah véhabitahon (La croyance et la foi), sur la morale; Iguérét hakodéch (Épître sur la sainteté), sur le mariage; Torat ha’adam (Loi de l’Homme), sur les lois concernant le deuil; Chah’ar haguémoul (Traité sur la récompense), un traité d’eschatologie; Vikouah (Controverse), le texte d’une controverse religieuse avec Pablo Christiani; Séfér haguéoulah (Livre de la Rédemption), un commentaire sur la rédemption; des commentaires sur des traités talmudiques (Moh’éd; Nachim; Nézikin); des monographies halakhiques, Diné digrama (Les lois de causalité); Michpété hahérém (Lois sur l’excommunication); Hilkhot békhorot (Lois sur les premiers-nés) et Hilkhot hallah (Lois sur la hallah); Hilkhot nédarim (Lois sur les vœux); Hilkhot niddah (Lois concernant la femme menstruée) ainsi que des critiques des thèses de Maïmonide et d’autres rabbins. Il est aussi l’auteur de piyyoutim et de sermons.
BEN RÉOUVEN Itshak (1075-1110) Originaire d’Espagne. Rabbin, commentateur biblique, il fut aussi un poète de grande renommée.
BEN RÉOUVEN Nissim (?-1375) Originaire d’Espagne. Rabbin de Barcelone et médecin, il est l’auteur d’ouvrages talmudiques et de responsa.
BEN SABBAT Massoud (XIXe-XXes.) Originaire du Maroc. Rabbin, il fut aussi poète et paytan.
BEN SAMOUN Chem Tov ben Yossef (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de Lékah tov (Un bon enseignement).
BEN SAMOUN Yossef Haïm (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de H’édout bihossef (Témoignage dans Joseph).
BEN SANDJHI Itshak Eliézer (?-1759) Originaire de Turquie. Rabbin à Salonique, il est l’auteur de Béérot hamayïm (Les puits des eaux), un recueil de décisions juridiques, comprenant aussi des commentaires sur Maïmonide; de Béér Itshak (Le puits d’Isaac), un recueil de sermons et de Béér léhaï (Le puits du Vivant).
BEN SOLIMAN Itshak (XIVe-XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et médecin réputé, il est l’auteur d’un ouvrage sur les traitements médicaux.
BEN TOBO Raphaël Éléazar Halévi (?-1896) Originaire du Maroc (Rabat). Rabbin, il est l’auteur de Pékoudat Élazar (L’ordonnance d’Élazar).
BEN YAH’ACOV Chemtov (XIVe-XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, cabaliste et médecin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la Cabale.
BEN YÉHOUDAH David (XVIes.). Originaire d’Espagne. Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages cabalistiques dont Séfér mar’ot tsobéot (Le livre des miroirs assemblés), qui influença Rabbi Itshak Louria, et Séfér hagvoul (Le livre de la limite), un commentaire du Zohar (Le livre de la Splendeur), ouvrage cabalistique célèbre.
BEN YOSSEF Maïmon (?-1166). Originaire d’Espagne. Père de Maïmonide. Rabbin et juge à Cordoue, il voyagea au Moyen-Orient avant de s’installer au Caire. Il est l’auteur de commentaires talmudiques et bibliques, de responsa ainsi que de travaux sur la liturgie et l’astronomie.
BEN YOSSEF Yéhoudah (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et talmudiste, il est l’auteur d’ouvrages de commentaires sur les commandements, le deuil et les animaux impurs.
BEN ZAMIROU Abraham (XVIes.). Originaire du Portugal. Rabbin, il fut en charge du fermage des soldes payées aux troupes postées à Safi et à Azemmour.
BEN ZARSAL Chélomo (?-1345) Originaire d’Espagne. Rabbin et médecin célèbre.
BEN ZIMRA Abraham ben Méïr (XVes.) Originaire d’Espagne (Malaga). Suite à l’Expulsion d’Espagne, il s’installa à Oran puis à Tlemcen. Rabbin et poète, il est l’auteur de Nafchi lématay tésakéli darékh (Mon âme, jusqu’à quand erreras-tu sur ton chemin?), un poème bien connu.
BEN ZIMRA Itshak Mandil Ben Abraham (XVIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et poète liturgique, il s’installa à Alger après l’Expulsion de 1492. Il est l’auteur de plusieurs piyyoutim en langue arabe.
BEN ZIMRA (RADBAZ) David ben Chélomo (1479-1573?) Originaire d’Espagne. Rabbin, cabaliste et talmudiste. À la suite de l’Expulsion d’Espagne, il se rendit à Fès puis à Safed. Grand rabbin d’Égypte, il s’installa de nouveau à Safed où il fit partie du Tribunal rabbinique présidé par Rabbi Yossef Caro. Son œuvre importante s’inscrit dans le prolongement de la Cabale théosophique espagnole. Il est l’auteur de Divré David (Les Paroles de David), un commentaire sur le Michnéh Torah de Maïmonide; Yékar tiféret (Splendeur et gloire), des réponses à des critiques sur Maïmonide d’Abraham Ben David; Klalé haguémara (Règles de la Guemara), une méthodologie du Talmud; Or kadmon (Lumière ori-ginelle), sur la Cabale; Maghen David (Le bouclier de David), une explication mystique de l’alphabet; Mikhtam lédavid (Chant de David), des homélies cabalistiques sur le Cantique des Cantiques; Chivh’im Panim latorah (Les soixante-dix visages de la Torah); Diné Rabba vézouta (Grands et petits décrets), un commentaire sur le Choulhan H’aroukh (La Table dressée), code principal du judaïsme.
BENABOU Chélomo (XVIIes.) Originaire du Maroc (Oufrane). Rabbin, il fut un thaumaturge réputé.
BENADIBA Jacob (XXes.) Originaire du Maroc (Tanger), installé au Vénézuéla. Rabbin et poète, il est l’auteur de plusieurs recueils de poèmes, dont Romances de Ayer y de Hoy (Poèmes d’hier et d’aujourd’hui). Le pays d’origine, la famille, les amours et la solitude sont ses thèmes préférés.
BENAÏM Raphaël Haïm (?-1909) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin installé à Tibériade puis émissaire au Maroc, il fut nommé Grand rabbin de Gibraltar. Il est l’auteur d’un recueil de responsa et de commentaires sur la Haggadah.
BENAÏM Raphaël Moché (1840-1920) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin et émissaire, il revint s’installer au Maroc puis à Gibraltar où il fut nommé juge au Tribunal rabbinique. Il est l’auteur de plusieurs livres de commentaires dont Pétér réhém (Premier-né), un recueil de sermons et Rahamim péshoutim (Miséricorde étendue).
BENAÏM Yah’acov (?-1804) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il fut nommé Grand rabbin d’Alger, alors qu’il se dirigeait vers la Palestine. Suite à des conflits communautaires, il s’installa à Livourne (Italie) où il publia des livres de commentaires et de décisions juridiques dont Tsénif méloukha (Turban royal) et Zerah’ Yah’acov (La descendance de Jacob).
BENAÏM Yah’acov Haim (XVIIIes.) Originaire d’Algérie (Mascara). Rabbin, législateur et président du Tribunal rabbinique d’Alger, il est l’auteur de Zerah’ Yah’acov (Descendance de Jacob) et de Yéchouh’ot Yah’acov (Le salut de Jacob).
BENAÏM Yossef (1882-1961) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, notaire, historien et bibliophile, il est l’auteur d’un dictionnaire biographique et bibliographique des rabbins du Maroc Malkhé Rabbanan et d’une autobiographie. Sa bibliothèque très riche fut vendue au Jewish Theological Seminary de New York où elle fut partiellement détruite à la suite d’un incendie.
BENAMARA Rahamim (1912-?) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, il fut juge au Tribunal rabbinique de Mazagan et de Casablanca. Installé en Israël, il s’adonne à l’édition et publie Léh’ét métso (Heure propice), un recueil en trois volumes de sermons dont un résumé a été traduit en français sous le titre À l’heure de la vérité puis, Téchou’ot tsadikim (L’enthousiasme pour les saints), en deux volumes, sur la vénération des saints au Maroc.
BENAMOZEGH Chemtov (?-1740?) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur d’un recueil de sermons et d’un commentaire sur Pirké Avot (Traité des Principes).
BENAMOZEGH Élia ben Abraham (1832-1900) Originaire du Maroc, installé en Italie (Livourne). Rabbin, philosophe, cabaliste, éditeur et professeur, il publia plusieurs livres en français, en hébreu et en italien, où il établit des parallèles entre la doctrine juive et la philosophie moderne. Il considérait la Cabale comme fondamentale à la compréhension du judaïsme. Ses œuvres incluent, entre autres, Israël et l’Humanité, une étude sur le problème de la religion universelle; Morale juive et morale chrétienne, examen comparatif, suivi de quelques réflexions sur l’islamisme; Emat mafgiah’ (La crainte du contradicteur), une réfutation des attaques de Léon de Modène contre la Cabale; Guèr tsédék (Le prosélyte); Em lamikra (Lecture biblique traditionnelle); Yah’aneh bé’éch (Il répondra par le feu), sur la crémation et Storia degli Esseni (Histoire des Esséniens).
BENAMRAM Chémouèl (XXes.) Originaire du Maroc (Meknès), installé en Israël. Rabbin, il a publié plusieurs ouvrages posthumes de rabbins marocains ainsi qu’une œuvre en 12 volumes, Lékét Chevah’ (Recueils de Chémouel) sur le cycle des fêtes, les coutumes marocaines et les biographies de rabbins.
BENATTAR Chem Tov (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Salé). Rabbin, commerçant international, président de la communauté juive de Salé et conseiller du sultan Moulay Ismaël, il forma des générations de rabbins dans sa yéchivah.
BENATTAR David (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Marrakech). Rabbin, il fut aussi poète et paytan.
BENATTAR David (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin à Marrakech et poète, il est l’auteur de deux poèmes chantés dans les synagogues marocaines Achré ich (Heureux l’homme) et Tir’é bilvavo (Tu verras en son cœur).
BENATTAR Maïmon (1867-1958) Originaire du Maroc (Meknès), installé en Égypte. Rabbin, éducateur à Alexandrie et dirigeant communautaire, il est l’auteur de Hinoukh néh’arim (Éducation des jeunes) et de manuels scolaires. Il mourut en Israël.
BENATTAR Mordékhaï (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin et cabaliste de Marrakech, il est considéré comme un saint.
BENATTAR Raphaël (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Fès). Petit-fils de Yéhoudah Benattar. Rabbin, il est l’auteur de Chir Mi kamokha (Qui peut t’être comparé?) chanté à Hanoukah et du Kal h’atsmotay (Tous mes os) chanté le chabbat précédant Pourim dans les synagogues marocaines.
BENATTAR Yéhoudah (1725-1812) Originaire du Maroc (Fès). Petit-fils de Yéhoudah Benattar. Rabbin et juge, il est l’auteur de Zikhron livné Yisraël (Souvenir des enfants d’Israël), sur la vie des Juifs marocains sous le règne du sultan Moulay Yazid et son successeur Moulay Sliman, plus favorable à la communauté.
BENATTAR Yéhoudah ben Yah’acov (1655-1733) Originaire du Maroc. Rabbin et talmu-diste, thaumaturge, Grand rabbin de Fès, juge et président du Tribunal rabbinique, il s’installa à Meknès, suite à des persécutions. Il est l’auteur de Chir mikhtam (Épigramme); Diné get véhalitsah (Lois concernant les divorces et les actes religieux qui ont pour objet de libérer une veuve, du frère de son mari, et de lui permettre de se remarier), sur les lois du divorce; Minhat sadé (L’oblation champêtre), Diné chéhitah oubdikah (Abattage et vérification) et Minhat Yéhoudah (L’oblation de Yéhoudah), des commentaires sur le Pentateuque. Plusieurs de ses écrits sont encore à l’état de manuscrits.
BENATTAR (HAHAÏM) Haïm Ben Moché (1691?-1743?) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, cabaliste et enseignant, il quitta le Maroc pour Livourne (Italie) puis Jérusalem où il fonda la Yéchivah Kénésset Israël. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Or hahayïm (La lumière de la vie), son livre le plus connu, un commentaire mystique de la Bible; Héfets Hachem (La volonté de l’Éternel), une dissertation talmudique; Richon létsion (Le Premier de Sion), des commentaires bibliques et talmudiques; Safék sféka (Le doute des doutes), sur les Prophètes et les hagiographes et Péri to’ar (Beau fruit). Ses idées influencèrent le mouvement hassidique. L’anniversaire de sa mort est encore célébré tous les ans à Jérusalem où une yéchivah porte le nom de Or hahayïm.
BENCHÉTRIT Haïm Éliahou (?-1901) Originaire du Maroc. Rabbin à Séfrou, il est l’auteur d’un traité manuscrit, Likout diné tréfot véhidouché dinim (Recueil de lois traitant des animaux impurs et commentaires), sur les lois alimentaires, et Millél lé’Abraham (Propos d’Abraham).
BENCHÉTRIT Makhlouf (?-1725) Originaire du Maroc (Tafilalet). Grand rabbin, thaumaturge d’Agouraï, près de Meknès. Son tombeau devint un lieu de pèlerinage, parti-culièrement pendant la fête de Souccot.
BENCHIMON Raphaël (XIXes.) Originaire d’Égypte. Rabbin du Caire, il est auteur de responsa.
BENDAHAN Chélomo (XVIIes.) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Béghris, il voyagea à Tétouan et à Amsterdam pour recueillir des fonds afin de racheter la synagogue familiale. Auteur de Bin’ot déché (Dans de vertes prairies), un recueil d’exhortations éthiques et rituelles, il publia une traduction en espagnol du livre Zékhér Rav (Souvenir d’un rabbin) du rabbin Chélomo Sasportas.
BENDAHAN Yossef (XIXes.) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Choufrayah déyossef (Splendeur de Joseph); Divré Yossef (Paroles de Joseph); Otsrot Yossef (Trésors de Joseph); Dérouchim (Sermons); Yossef hèn (La grâce de Joseph); Vayomer Yossef (Et Joseph dit); Hod Yossef (Majesté de Joseph) et Mah’assé Béréchit (L’œuvre de la Genèse).
BENDAHAN Yossef Nissim (XIXe-XXes.) Originaire du Maroc. Rabbin de Tétouan et de Ceuta, il édita Choufrayah déyossef (Splendeur de Joseph), l’ouvrage de son grand-père Yossef Bendahan. Il rédigea également un livre Avanim chélémot (Pierres complètes).
BENDAVID Abraham (1788-1841) Originaire de Grèce. Grand rabbin de Serres, il est l’auteur d’un recueil de responsa intitulé Tiférét Adam (La splendeur d’Adam).
BENDAVID Acher (XIIe-XIIIes.) Originaire de Provence. Rabbin et cabaliste à Gérone, il diffusa les thèses cabalistiques de Rabbi Itshak l’Aveugle.
BENDAVID Haïm ben Chémouèl (XIIIe-XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin de Tolède, il est l’auteur de Tséror hahayïm (Le trésor de la vie) qui porte sur les règles pour les jours de fête et Tséror hakésséf (Le trésor d’argent), un ouvrage sur les législations des autorités rabbiniques d’Espagne et de France.
BENDAVID Haïm Yah’acov (XVIIe-XVIIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin à Izmir, il est l’auteur d’un commentaire sur Arbah’a Tourim (Les quatre rangées) et Tséror hahayïm (Le trésor de la vie), des commentaires sur Michnéh Torah de Maïmonide.
BENDAVID Yossef Ben Yehia (1494-1539) Originaire du Portugal. Rabbin, juriste, talmu-diste, philosophe et commentateur, il mourut en Italie.
BENDAVID MORYOUSSEF Abraham (XVIIIe-XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin à Fès, il est l’auteur de Séfér divré hayamim (Livre des chroniques), sur l’histoire des Juifs au Maroc, et d’un traité de médecine encore manuscrit inti-tulé Séfér réfou’ot (Livre des remèdes).
BENGIO Mordékhaï (1827-1917) Originaire du Maroc. Petit-fils de Moché Bengio. Rabbin, président du Tribunal rabbinique et dirigeant communautaire réputé, il contribua à l’ouverture de l’école de l’Alliance Israélite Universelle à Tanger et fonda la synagogue H’ets hayïm (L’arbre de vie).
BENGIO Yah’acov (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin de Tanger, il fut le fondateur de la synagogue Bét Él (La maison du Seigneur).
BENGUIGUI Eliyahou (1870-1933) Originaire du Maroc (Debdou), installé à Saïda (Algérie). Rabbin, il est l’auteur de Kol tsah’akat haroh’im (Cris des bergers) et Makhchiré milah (Instru-ments de la circoncision).
BENGUIGUI Messod (XIXes.) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, émissaire en charge de la levée de fonds en faveur de Rabbi Méir Baal Haness, il institua une collecte fixe à Pourim.
BENHAÏM Éliyahou (1532-?) Originaire de Turquie. Rabbin et talmudiste, Grand rabbin de Constantinople, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Chéélot outchouvot (Questions et réponses); Imré chéfer (Paroles impressionnantes), un recueil d’homélies sur le Pentateuque et Séfér dérouchim (Livre de sermons).
BENHAÏM Itshak (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin à Marrakech, il est l’auteur de commentaires bibliques intitulés H’ets hayïm (L’arbre de vie) et H’ets hadah’at (L’arbre de la connaissance).
BENHAÏM Yah’acov (1470-1538) Originaire de Tunisie. Rabbin, il s’établit à Rome, puis à Florence et à Venise où il travailla comme correcteur d’épreuves dans l’imprimerie hébraïque de Daniel Bomberg qui édita le Talmud. Auteur d’une dissertation sur le Targum, il se convertit au christianisme vers la fin de sa vie.
BENHAMOU Moché (?-1707) Originaire du Maroc. Rabbin à Séfrou, il est l’auteur d’un commentaire biblique intitulé Dérouchim véhidouchim (Sermons et interprétations).
BENHAMOU Moché (XXes.) Originaire du Maroc (Debdou), installé en Israël. Rabbin, il est l’auteur du Yismah Moché (Moché se réjouira) et Yessod habinyan (Base de l’édifice).
BENHAMOU Yahya bar Abraham (XVIes.) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Fès, il s’installa à Ouriglan puis à Venise. Il est l’auteur de Séfér hatourim (Le livre des Rangées).
BENHAMOU (Ben Wawa) Yossef (?-1855) Originaire du Maroc (Debdou). Rabbin et thaumaturge, sa tombe est devenu un lieu de pèlerinage.
BENIZRI Chélomo (1961-) Originaire d’Israël (Haïfa), de famille marocaine. Rabbin, éducateur et homme politique. L’un des fondateurs du Shas (Parti religieux sépharade), député à la Kénésset (Parlement), Ministre de la Santé, il est l’auteur de deux ouvrages, Sédér hadorot hakatsar (Une histoire brève des générations) et Hachamaïm messaprim (Les cieux racontent).
BENLOLO Joseph (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin et poète à Meknès, il est l’auteur de chant liturgique Avarekh et Chem ha’Él hagadol véhanora (Je bénirai le Nom de D’ieu, Grand et Redoutable) chanté, lors de la Havdalah par les familles marocaines.
BENOUAÏCH Abraham (XVIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin et dirigeant communautaire de Meknès, il s’opposa aux innovations provenant de l’étranger que les Juifs des villes côtières avaient adoptées.
BENOUAÏCH Chémouèl (1738-1817) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin et caba-liste, il fut aussi scribe et grammairien.
BENOUAÏCH Itshak (XIXe-XXes.) Originaire du Maroc (Mogador). Rabbin, il fut le premier compilateur de Bakachot marocaines, Roni vesimhi (Exulte et réjouis-toi) qui servira de base aux auteurs du Chir yédidot (Chant de l’amitié).
BENOUALID Itshak (1777-1870) Originaire du Maroc (Tétouan). Grand rabbin de Tétouan, il participa à l’ouverture de la première école de l’Alliance Israélite Universelle. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Vayomer Itshak (Et Isaac dit), un recueil de responsa et de décisions juridiques, essentiel dans la jurisprudence juive marocaine.
BENSABAT Yah’acov (XIXes.) Originaire du Maroc (Safi). Rabbin, cabaliste et poète, il est l’auteur de Yaghel Yah’acov (Jacob se réjouira), un recueil de poèmes liturgiques, et d’un commentaire sur la Bible intitulé Rouah Yah’acov (Le souffle de Jacob).
BENSIMON Aaron (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin, poète et juge de Fès, il est l’auteur de plusieurs ouvrages encore manuscrits comprenant des commentaires, des sermons et des poèmes.
BENSIMON David (1824?-1880). Originaire du Maroc. Rabbin à Rabat, il immigra à Jérusalem. Dirigeant communautaire, il fonda le Comité de la communauté maghrébine ainsi que des synagogues et des écoles religieuses. Il est l’auteur, entre autres, de Chah’ar héhatser (La porte de la Cour), un recueil de sermons en faveur de la Terre Sainte; de Chah’ar hakadim (La porte orientale) et de Chah’ar hamatara (La porte de l’objectif), sur les commandements liés à la Terre Sainte.
BENSIMON Messod Haï (1860-1925) Originaire de Palestine (Jérusalem). Frère de Raphaël Aaron Bensimon. Grand rabbin d’Égypte et talmudiste, il est l’auteur de Chem hadach (Nouveau nom), sur les prénoms, et Iguérét hiboukim (Lettre sur les étreintes), sur les règles du divorce.
BENSIMON Raphaël Aaron (1848-1929) Originaire du Maroc (Rabat), installé à Jérusalem. Fils de David Bensimon. Rabbin, il dirigea la yéchivah fondée par son père. Dirigeant de la communauté maghrébine, il devint, après un séjour à Fès, Grand rabbin d’Égypte. Il est l’auteur de Nahar pakoud (Le fleuve du commandement), sur les coutumes de Jérusalem; Néhar Mitsrayim (Le fleuve d’Égypte), sur les coutumes d’Égypte; de Touv Mitsrayim (Nectar d’Égypte), des biographies des rabbins égyptiens, et Léhém hamah’arékhét (Le pain de la disposition), des sermons et homélies.
BENSOUSSAN Élie (1921-1994) Originaire du Maroc (Debdou), installé en France puis en Israël. Rabbin, dirigeant communautaire, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Les Arcades de la sagesse, Anthologie du judaïsme; Marpé lanéféch (Remède de l’âme), un commentaire de la Torah; Mal’akh habérit (L’ange de la circoncision), sur le cycle calen-daire et Chah’aré milah (Les voies de la circoncision) sur les lois de la circoncision.
BENSOUSSAN Issakhar (1510-1580) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, érudit, il immigra en Palestine puis en Europe et au Proche-Orient. Il est l’auteur de Tikkouné Yissakhar (Les amendements d’Yissakhar) aussi connu sous le nom de H’ibbour Chanim (Les années embolismiques), qui décrit les coutumes liturgiques des différents pays et qui servit à Rabbi Yossef Caro lors de la rédaction de son Choulhan H’aroukh.
BENVENISTE Abraham Don (1406?-1454?) Originaire d’Espagne (Soria). Rabbin, haut-fonctionnaire à la Cour et percepteur des impôts, il fut le premier dirigeant de la Fédération des communautés juives de Castille qui définirent, lors de la tenue d’un synode, un ensemble de lois visant à renforcer la pratique religieuse et l’administration des communautés.
BENVENISTE Chémouèl (XVIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il était propriétaire d’une grande bibliothèque à Salonique comprenant une collection importante de manuscrits hébraïques.
BENVENISTE Haïm ben Israël (1603-1673) Originaire de Turquie (Constantinople). Rabbin, codificateur et commentateur, il fut Grand rabbin de Constantinople et d’Izmir. Partisan du faux messie Chabbétaï Tsvi, il est l’auteur d’une œuvre importante dont Kénésset Haguédolah (La Grande Assemblée); H’ets hayïm (L’arbre de vie); H’ets hadah’at (L’arbre de la connaissance); H’ets hagan (L’arbre du jardin); Dina déhayé (Loi de la vie), un commentaire sur l’ouvrage de Moché Coucy; Bah’é hayé (Ceux qui recherchent la vie), un recueil de responsa, des réponses à des consultations sur le Yoré Déh’a; Hamra véhayé (Vin et vie), sur le Traité Sanhédrin, ainsi qu’un ouvrage sur les prières et les rituels de Pessah.
BENVENISTE Israël (?-1667) Originaire de Turquie. Rabbin à Constantinople, il est l’auteur de Bét Yisraël (La maison d’Israël), un recueil de sermons et d’oraisons funèbres.
BENVENISTE Méïr (XVIes.) Originaire de Turquie. Rabbin à Salonique, propriétaire d’une bibliothèque importante, il est l’auteur de Ot émèt (Signe de Vérité).
BENVENISTE Raphaël Isaac Méir (XIXes.) Originaire de Turquie. Rabbin, il est l’auteur de commentaires sur le livre de Ruth en judéo-espagnol.
BENVENISTE Vidal (XIVe-XVes.). Originaire d’Espagne. Rabbin à Saragosse et principal orateur lors de la Dispute de Tortosa, il est l’auteur de Kodech hakodachim (Le Saint des Saints), un ouvrage qui attaque la messianité et la divinité de Jésus.
BENVENISTE Yéhochouah (1590-1665) Originaire de Turquie. Frère de Haïm Benveniste. Médecin et rabbin à Constantinople, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Ozné Yéhochouah’ (Les oreilles de Josué), un recueil de sermons; Sédé Yéhochouah’ (Le champ de Josué), des commentaires sur le Talmud; H’avoda tamma (Culte parfait), un recueil de décisions juridiques; Michmérét hamitsvot (Observance des commandements) et Lévouch malkhout (Habit Royal).
BENVENISTE Yéhoudah Don (1453-1515) Originaire d’Espagne (Tolède). Rabbin et propriétaire d’une bibliothèque importante, il s’établit à Salonique, à la suite de l’Expulsion des Juifs d’Espagne, où il fonda avec Chémouèl Franco la communauté sépharade de cette ville.
BENZAKEN Chémouèl (1660-1740) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Séfér péri h’ets hagan (Le livre des fruits du jardin), un commentaire sur la Bible; Péri méghadim (Le plus beau fruit), sur les Agadot et Guéfen poryiah (La Vigne fertile), sur la Mishnah.
BENZAMIROU Aaron (XVIes.) Originaire d’Espagne (Grenade). Frère d’Abraham Benzamirou. Après l’Expulsion d’Espagne, il s’installa à Fès puis à Safi. Rabbin, diplomate, il contribua au développement des relations commerciales avec la Hollande. Il participa à la défense du port de Safi contre les chérifs saadiens de Marrakech et joua un rôle dans la signature d’un accord de paix entre le Maroc et le Portugal.
BENZAMIROU Abraham (XVIes.) Originaire d’Espagne (Grenade). Frère d’Aaron Benzamirou. Rabbin, commerçant et diplomate installé après l’Expulsion d’Espagne à Fès, puis à Safi, il contribua, avec l’aide de son frère, au développement des relations commerciales avec la Hollande.
BENZÉKRI Hananiah (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, notaire et juge à Meknès, il traduisit en hébreu sous le titre de Ozén Chémouel (L’oreille de Chémouèl) le livre du rabbin Chémouèl d’Avila.
BENZIMRA Itshak (XVIes.) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Fès. Considéré comme le plus grand poète juif marocain de son temps, il est l’auteur de plusieurs piyyoutim adoptés dans les synagogues marocaines.
BÉRAV Yah’acov (1474-1546) Originaire d’Espagne (Maceda). Rabbin, cabaliste, il fut également talmudiste. Expulsé d’Espagne, il se rendit à Fès, puis à Tlemcen, à Damas, au Caire et s’établit à Safed. Figure influente de cette ville, il était partisan du rétablissement du Sanhédrin et de l’ordination des rabbins pour assurer la légitimité de ce corps juridique. Ce projet n’eut pas de suite devant l’opposition des autres rabbins et du gouvernement turc. Il est l’auteur de commentaires sur Maïmonide et sur le Talmud ainsi que de recueils de décisions juridiques.
BÉRAV Yah’acov ben Haïm (XVIIIes.) Originaire de Palestine. Rabbin et poète de Tibériade, il est l’auteur de Séfér zimrat ha’aréts (Livre des meilleurs produits d’Israël), qui est un récit sur la reconstruction et la beauté de Tibériade.
BERDUGO Chélomo (?-1904) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, il est l’auteur de Em lamassoret (La mère de la tradition), sur les lois rabbiniques; Yada détabha (La main du bou-cher), sur les lois des sacrifices et d’un recueil de décisions juridiques Dé héchiv (Réponses suffisantes).
BERDUGO Chélomo (1750-1810) Originaire de Palestine (Safed). Fils de Yéhoudah Berdugo. Rabbin, il est l’auteur d’un commentaire sur Rachi et d’autres commentaires sur la Bible.
BERDUGO Chélomo (1854-1906) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, poète et juge à Meknès, il est l’auteur de Chiré Chélomo (Les cantiques de Salomon) et d’autres ouvrages encore manuscrits.
BERDUGO Haïm (1864-1944) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin à Meknès, il fonda la Yéchivah H’ets hayïm qui forma une génération de rabbins marocains illustres.
BERDUGO Pétahia Mordékhaï (1764-1820) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin et président du Tribunal rabbinique de Meknès, il est l’auteur d’un livre de responsa; Nofét tsoufim (Le suc des rayons) et Pitouhé hotam (Les gravures du cachet), un commentaire manuscrit sur le Talmud.
BERDUGO Raphaël (1747-1782) Originaire du Maroc (Meknès). Fils de Mordékhaï Berdugo. Rabbin et traducteur, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Michpatim yécharim (Lois équitables), un recueil de décisions juridiques; Torot émet (Lois de vérité) Hésséd véémet (Charité et vérité), un recueil de sermons et oraisons funèbres; Mé ménouhot (Eaux tranquilles), des commentaires et conférences sur le Pentateuque; Torat émet (Loi de vérité), un commentaire sur le Choulhan H’aroukh; Charbit zahav (Un Sceptre d’Or) et Méssaméah lév (Qui réjouit le cœur), un commentaire sur la Torah. Il est aussi l’auteur d’un recueil de Takkanot (Ordonnances des rabbins de Castille); une traduction arabe de la Bible; des Haftarot (Textes de Prophètes); d’un ouvrage sur la langue de Rachi et d’autres ouvrages sur les règles du rituel des Juifs du Maroc.
BERDUGO Yahia (XVIe-XVIIes.) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin à Meknès, Fès et Tétouan et juge du Tribunal rabbinique, il est l’auteur de commentaires sur la Bible.
BERDUGO Yah’acov (1783-1843) Originaire du Maroc (Meknès). Frère de Rabbi Pétahia Berdugo. Rabbin, il s’opposa aux rabbins de Tibériade dans la controverse sur le partage des dons de la communauté de Meknès entre Tibériade et Jérusalem. Il est l’auteur de Choufraya déyah’acov (Splendeur de Jacob), un recueil de décisions juridiques, et de Kol Yah’acov (Voix de Jacob), un recueil de poèmes liturgiques et d’autres livres manuscrits.
BERDUGO Yah’acov Hay (1882-1954) Originaire de Palestine (Tibériade). Rabbin expulsé de Palestine par les autorités turques, il s’installa à Meknès puis de nouveau à Tibériade, avec une collection de manuscrits familiaux.
BERDUGO Yéhochouah (1878-1953) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin et président du Tribunal rabbinique de Meknès puis Grand rabbin du Maroc, il fonda la première synagogue du nouveau Mellah de Meknès.
BERDUGO Yéhoudah (1690-1744) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin et juge au Tribunal rabbinique de Meknès, il est l’auteur de Mayïm h’amoukim (Eaux profondes), un commentaire important sur la Bible; Mahané Yéhoudah (Le camp de Yéhoudah), un recueil de sermons et d’un recueil de responsa intitulé Chéelot outchouvot (Questions et réponses).
BERDUGO Yékoutiel (1860-1940) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin et président du Haut tribunal rabbinique du Maroc, à Rabat. Il est l’auteur de plusieurs manuscrits non publiés sur des décisions juridiques.
BERDUGO Yossef (1802-1855?) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin à Meknès, il est l’auteur de Kotnot Yossef (Les tuniques de Joseph), un recueil important de décisions juridiques; Mayïm h’amoukim (Eaux profondes), un commentaire sur le livre de Rabbi Yéhoudah Berdugo; de Séfér hachorachim (Le livre des racines), un traité de grammaire hébraïque et d’un ouvrage de commentaires sur Maïmonide.
BERDUGO (Hamachbir) Moché (1679?-1731) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, juriste, enseignant et dirigeant communautaire, il est l’auteur, entre autres, de Roch machbir (Chef des ravitailleurs), un commentaire sur la Bible et le Talmud en deux tomes; Divré Moché (Propos de Moché); Chéélot outchouvot (Questions et Réponses), un recueil de responsa, et Kénaf rénanim (L’aile enchantée). Plusieurs de ses œuvres sont considérées comme des classiques de la littérature juive marocaine.
BERDUGO (Hamévin) Mimon (1770?-1824) Originaire du Maroc (Meknès). Fils de Raphaël Berdugo. Rabbin à Meknès, il est l’auteur de Chéélot outchouvot (Questions et réponses), un recueil de décisions juridiques à des consultations sur le Choulhan H’aroukh (La Table dressée), et d’un ouvrage d’explications sur le Hochén Michpat (Le pectoral du Droit).
BERDUGO (Hatsadik) Mordékhaï (1715-1763) Originaire du Maroc (Meknès). Frère de Yéhoudah Berdugo. Grand rabbin de Meknès et juge au Tribunal rabbinique, il est l’auteur d’un recueil de décisions juridiques; Michnéh lamélékh (Le Vice-roi), un commentaire sur le livre des Proverbes; Divré Mordékhaï (Propos de Mardochée); Parachat Mordékhaï (Commentaire de Mardochée), un commentaire sur la Bible et Doréch tov (Recherche le bien), un autre commentaire sur la Bible.
BERNFELD Simon (XIXes.) Originaire d’Allemagne (Berlin). Rabbin de la communauté sépharade de Belgrade, il est le traducteur d’une Histoire des Juifs en ladino.
BIBAGO (bibas-bibaz-vivas) Abraham ben Chem Tov (?-1489?) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe, traducteur et commentateur, il a fondé un centre hébraïque et a dirigé une yéchivah à Saragosse. Il est l’auteur d’un commentaire sur la Physique et de la Métaphysique d’Aristote; Dérékh émounah (Le chemin de la foi), son œuvre fondamentale sur les problèmes de la foi et de la raison qui se veut une défense du Judaïsme; H’ets hayïm (L’arbre de la vie), une réfutation des théories d’Aristote et d’Averroès sur l’éternité du monde, et d’une homélie sur la création et le chabbat.
BIBAS Chémouèl ben Habib (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il est l’auteur de Pérouché méghilat Ékhah (Commentaire sur le Livre des Lamentations) et Mévakèch hachèm (Recherche D’ieu), un recueil de sermons, et un commentaire sur le Cantique des Cantiques.
BIBAS Haïm (XVIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin de Fès après son expulsion d’Espagne, puis Grand rabbin de Tétouan, il donna naissance à une dynastie de rabbins remarquables. La ville de Tétouan devint un centre religieux important et se mérita le titre de Jérusalem du Maroc.
BIBAS Itshak (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin, il fut envoyé à Fès afin de demander une réduction des impôts abusifs exigés aux Juifs de sa ville. Il est l’auteur de responsa.
BIBAS Yéhoudah (1780-1852) Originaire de Gibraltar. Rabbin à Corfou, savant et réformateur du système éducatif, il fut l’un des précurseurs du sionisme religieux.
BIBAS Yossef (?-1740) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin, il est l’auteur d’un ouvrage sur le calendrier juif Séfér zémanim h’al h’ibbour hachanim (Comput).
BICHACHO Abraham (1858-?) Originaire de Turquie (Constantinople). Rabbin à Jérusalem puis à Faro, cabaliste, il est l’auteur d’ouvrages sur Pirké Avot (Traité des Principes), sur les lois de l’abattage et sur la Cabale.
BITCHA Itshak (XVIes.) Originaire de Bulgarie. Rabbin de Nicopole, il est l’auteur de Bét nééman (La maison fidèle).
BLIAH Haïm (1832-1919) Originaire d’Algérie. Rabbin de Tlemcen, il est l’auteur de Pétah hachah’ar (Le seuil du Portail).
BOHBOT Chabbétaï bar Chélomo (1870-?) Originaire de Palestine (Jaffa). Grand rabbin en Syrie et au Liban, il est l’auteur de Méghéd Tsion (Douceur de Sion); Hibat Tsion (Amour de Sion); Yalkout Tsion (Recueil de Sion); Érets héfets (La terre désirée) et Kouppah chél béssamim (Le panier d’encens).
BOLA Yéhoudah (XVe-XVIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et écrivain d’Estrella, il quitta l’Espagne pour s’établir en Turquie. Il est l’auteur de Klal katsar mikol harachoum bikhtav (Bref principe de tout ce qui est rapporté dans les écrits) classant ainsi la littérature scientifique sacrée et profane.
BONAFED Chélomo ben Réouven (XIVe-XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et poète à Saragosse, plusieurs de ses poésies relatent les événements de la Dispute de Tortosa. Il écrivit aussi des poèmes satiriques.
BONAN David (?-1850) Originaire de Tunisie. Fils d’Itshak Bonan. Grand rabbin de Tunis il est l’auteur, entre autres, de Michh’ol David (Sentier de David); Ohel David (Tente de David), des responsa, et Mahanéh David (Le camp de David).
BONAN Itshak (1769-1821) Originaire de Tunisie. Rabbin de Tunis, il est l’auteur de Ohalé Ytshak (Les tentes d’Isaac) et de Ohel Yécharim (La tente des intègres), des commentaires sur le Talmud, et Brit Abraham (L’Alliance d’Abraham), des commentaires sur la Bible, les Psaumes et les Proverbes.
BONFIL Bonfos (XVIes.?) Originaire d’Espagne. Rabbin, médecin, philosophe et linguiste, il traduisit en hébreu des œuvres de la Boétie, de Galène et d’Hippocrate.
BONFIL (Tov H’élém) Yossef ben Éliézèr (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il est l’auteur de commentaires sur l’exégèse biblique d’Abraham Ibn Ézra ainsi que de commentaires astrologiques.
BORGEL Éliahou Haï (XVIIIes.) Originaire de Tunisie. Fils de Nathan Borgel. Grand rabbin de Tunisie, il rédigea Mighdanot Natan (Les friandises de Nathan), un commentaire sur le Talmud et sur l’œuvre de Maïmonide.
BORGEL Nathan (?-1791) Originaire de Tunisie. Rabbin, il est l’auteur de Hok Natan (La loi de Nathan), un commentaire talmudique important. Il fonda une dynastie de Grands rabbins de Tunisie.
BORGEL Yossef (1791-1857) Originaire de Tunisie. Fils d’Elia Haï Borgel. Rabbin à Tunis, il est l’auteur de Tsara déyossef (Le malheur de Joseph), des commentaires sur les Tossafot (Ajouts) et Vayiken Yossef (Et Joseph acquit), un recueil de décisions juridiques.
BORGIL Abraham Aziz (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin et dirigeant d’une yéchivah en Bulgarie, il est l’auteur de Léhém abirim (Pain de délices) et de plusieurs ouvrages de commentaires sur le Talmud.
BOUCÉTIA Nathan (XVIes.) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Fès, il s’opposa aux Juifs expulsés d’Espagne et aux marranes. Cela lui valut les critiques des rabbins algériens.
BOUKRIS Rahamim (XIXes.) Originaire de Tunisie (Djerba). Rabbin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Bigdé Chéch (Byssus); un commentaire du Pirké Avot (Le traité des Principes); Pétér réhém (Premier-né), un commentaire sur la Haggadah de Pessah et Or hotam (Lumière concluante), un commentaire sur les Proverbes.
BOUKRIS Yossef (1885-1949) Originaire de Tunisie. Rabbin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Hébrat hatalmud (Association talmudique) un recueil de commentaires; Zékhout Yossef (Le mérite de Yossef), un recueil de sermons, et deux ouvrages halakhiques, Yossef Lékah (Enrichit le savoir) et Zikhron Yossef (Le souvenir de Yossef).
BOUSSIDAN David (XVIIIes.). Originaire du Maroc. Rabbin à Essaouira puis à Meknès, son tombeau est devenu un lieu de pèlerinage.
BOUZAGLO Chalom (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin et cabaliste, il s’établit en Palestine puis à Londres en tant qu’émissaire. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages cabalistiques dont Mikdach mélékh (Sanctuaire du Roi), un commentaire sur le Zohar; Hadrat mélékh (Splendeur du Roi); Kissé mélékh (Le trône royal); Hod mélékh (Majesté royale) et Kévod mélékh (Honneur royal).
BOUZAGLO Chalom Ben Moché (1700?-1780) Originaire du Maroc. Rabbin et cabaliste installé à Londres, il est l’auteur d’un commentaire sur le Zohar (Le livre de la Splendeur), un ouvrage cabalistique célèbre.
BOUZAGLO David (1902-1975) Originaire du Maroc (Zaouia), installé à Casablanca puis en Israël. Rabbin, éducateur, grammairien, poète et paytan célèbre, il introduisit des poèmes en hébreu dans la musique andalouse et populaire.
BOUZAGLO Mordékhaï (XVes.) Originaire du Maroc. Rabbin et cabaliste de la région du Drâa, il s’établit à Safed près de Rabbi Haïm Vital. Il est l’auteur de Mah’yanot hokhmah (Sources de sagesse), un manuscrit cabalistique perdu.
BROUDO Abraham (1625-1717) Originaire de Turquie. Rabbin à Constantinople puis Grand rabbin de Jérusalem, partisan du faux messie Chabbétaï Tsvi, il est l’auteur de Séfér birkat Abraham (Le livre de la bénédiction d’Abraham), un recueil de sermons sur la Genèse.
BUÉNO Itshak (XVIIes.) Originaire de Palestine. Grand rabbin de Jérusalem, il est l’auteur de Choulhan mélakhim (La table des rois); des commentaires sur Or hahayïm (Lumière de la vie) et Yoréh Déh’a (Indique la Loi).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>