Biographies

 A  B  [C]  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

CAMPANTON Itshak ben Yah’acov (1360-1463) Originaire d’Espagne. Rabbin, cabaliste, mathématicien, astronome et dirigeant de la Yéchivah de Zamora, il participa, avec d’autres dirigeants communautaires importants, à la répartition des impôts entre les synagogues du royaume. Auteur d’œuvres en arithmétique et en astronomie, il rédigea Darkhé hatalmud (Les voies du Talmud), manuel méthodo-logique pour l’étude du Talmud.
CAMPANTON Yéhoudah ben Chélomo (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe et écrivain influencé par les courants cabalistiques, il est l’auteur de Arbah’a kinyanim (Les quatre acquisitions), son œuvre principale.
CANSINO Yah’acov (XVIes.) Originaire d’Algérie. Interprète du roi d’Espagne à Oran, il transcrivit en espagnol Séfér hanhagat hahayïm (Les règles de vie) du rabbin Moché ben Baroukh Almosnino, sous le titre de Régimiento de la vida.
CANTARINI Itshak Vita Hacohen (1644-1723) Originaire d’Italie. Rabbin et médecin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages et responsa.
CAPOUSSI Haïm (XVIes.) Originaire d’Égypte. Rabbin et cabaliste, il fut le disciple de Rabbi Itshak Louria de Safed. Vénéré pour ses miracles, sa tombe était un lieu de pèlerinage pour les Juifs du Caire.
CAPRON Itshak (Xes.) Originaire d’Espagne (Cordoue). Rabbin et poète, disciple de Ménahem ben Sarouk, il est l’auteur de poésies sur le Repentir.
CAPSALI Eliahou (1490-1555) Originaire de Grèce (Candie). Neveu de Moché Capsali. Rabbin de Constantinople et historien, il est l’auteur, entre autres, de Séfér divré hayamim lémalkhout Vénétsia (Chroniques du Royaume de Venise), un ouvrage historique sur la ville de Venise et sur l’Expulsion des Juifs d’Espagne, réalisé à partir des récits des réfugiés; Séfér Eliahou Zouta (Seconde partie du Livre d’Éliahou), qui relate une histoire de l’Empire ottoman des origines à 1522, et d’un recueil de discours et de responsa.
CAPSALI Moché (1420-1497?) Originaire de Grèce (Crète). Grand rabbin de Constantinople, juge et conseiller des sultans Mehmet II et Bajazet II, représentant des Juifs auprès du Gouvernement Ottoman, il fut invité à participer au Conseil d’État.
CARDOZO David (1808-1890) Originaire des Pays-Bas. Rabbin et juge de la communauté portugaise d’Amsterdam, il rédigea des sermons dont plusieurs furent publiés en traduction néerlandaise
CARO Itshak ben Yossef (XVes.) Originaire d’Espagne (Tolède). Oncle de Rabbi Yossef Caro. Expulsé d’Espagne, il se réfugia au Portugal avant de se rendre en Turquie et de s’établir à Jérusalem. Médecin, rabbin et commentateur biblique, il est l’auteur de Tolédot Itshak (Histoire d’Isaac), un commentaire sur le Pentateuque; de Hasdé David (Les grâces de David), recueil d’homélies philosophiques et agadiques, ainsi que d’un recueil de responsa.
CARO Yossef (1488-1575) Originaire d’Espagne (Tolède). Sa famille expulsée d’Espagne s’installa en Turquie (Andrinople, Nicopole, Salonique) puis à Safed, en compagnie d’un groupe de rabbins parmi lesquels le rabbin Jacob Bérav qui procéda à son ordination rabbinique. À la mort de celui-ci, il prit la direction du Conseil de la communauté sépharade et créa cinq centres d’études. Talmudiste, cabaliste et auteur prolifique, il publia un recueil de responsa, Chéélot outchouvot (Questions et réponses); une œuvre mystique, Maguid mécharim (Montre le droit chemin); Bét Yossef (La maison de Joseph), un commentaire sur le code Arbah’a Tourim (Les quatre rangées) de Rabbi Yah’acov ben Acher; un commentaire sur le Michnéh Torah de Maïmonide. Parmi ses autres ouvrages, notons Klalé hatalmud (Les principes du Talmud), une méthodologie du Talmud; Bédék habayit (Entretien du Temple), un supplément et des corrections du Bét Yossef (La maison de Joseph); un commentaire disparu sur le Michnéh Torah de Maïmonide. Son œuvre la plus célèbre reste le Choulhan H’aroukh (La Table dressée) qui constitue le code de la pratique juive depuis lors, tant pour les sépharades que pour les achkénazes.
CARVALHO Baroukh Mordékhaï (XVIIIes.) Originaire d’Italie. Rabbin et juge de la communauté livournaise, il est l’auteur de Toh’afot réem (La vigueur du buffle) qui contient, entre autres, des commentaires et une analyse de la pensée de Rachi et du rabbin Elijah Mizrahi, de même que d’un ouvrage sur le Talmud.
CASLARI Abraham Ben David (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et médecin, il est l’auteur d’un traité sur les fièvres.
CASPI Yossef ben Abba Mari (1279?-1340) Originaire de France. Philosophe, commentateur biblique et grammairien, il voyagea à travers le Sud de la France, la Catalogne, les îles Baléares et l’Égypte. Admirateur de Maïmonide et auteur prolifique, il rédigea, entre autres, des commentaires bibliques, mais certaines de ses idées seront considérées comme hérétiques.
CASSUTO Umberto Moché David (1883-1951) Originaire d’Italie (Florence). Rabbin, philologue et historien, il fut professeur d’hébreu et de littérature hébraïque à l’Université de Florence de même que professeur de langues sémitiques à l’Université de Rome. Il contribua à l’élaboration de plusieurs encyclopédies, dont l’Encyclopédie Biblique et la Bible de Jérusalem. Il publia également plusieurs études sur les Juifs italiens.
CASTRO Yah’acov (Maharicas) (1525-1610) Originaire d’Espagne. Neveu d’Abraham Castro. Rabbin en Égypte, talmudiste et correspondant de Rabbi Yossef Caro, il est l’auteur de H’érékh léhém (Valeur du pain), un recueil de décisions juridiques; Ohalé Yah’acov (Les tentes de Jacob), des décisions rituelles, et Kol Yah’acov (La voix de Jacob), un commentaire sur le Pentateuque.
CAVALLÉRIA Benvéniste ben Chélomo Ibn Lavy (?-1411) Originaire d’Espagne. Rabbin, juge et haut-fonctionnaire de la Cour d’Aragon, il occupa les fonctions de collecteur d’impôts. Dirigeant communautaire, il fit de sa maison un lieu de rencontre culturel important et de refuge lors des persécutions de 1391.
CAZÉS Hananiah ben Ménahem (XVIIe-XVIIIes.) Originaire d’Italie. Rabbin et médecin à Florence, il est l’auteur de Kin’at sofrim (La jalousie mutuelle des scribes), une défense du Séfér hamitsvot (Le livre des commandements) de Maïmonide contre les attaques de Nahmanide, et d’une épître sur l’harmonie musicale dans la bénédiction sacerdotale.
CHABBÉTAÏ Haïm (1556-1647) Originaire de Turquie. Rabbin à Salonique et dirigeant de yéchivah, il est l’auteur de Téchouvot Rav Hayïm Chabbétaï (Réponses de Rav Haïm Chabbétaï), un recueil de décisions juridiques concernant les lois sur la famille juive; Torat hayïm (La Loi de la Vie), un recueil de décisions juridiques sur la loi civile en trois volumes; Tah’anit (Le jeûne) et Yoma (Kippour), publiés dans le recueil Torat Moché (La Loi de Moché) de son fils.
CHAKI Itshak (1852-1940) Originaire de Turquie (Istanbul). Commerçant, rabbin et juge au Tribunal rabbinique, il est l’auteur de plusieurs ouvrages en ladino dont l’Historia Universal Judia (Histoire juive universelle) en seize volumes; Millé dé’avot (Paroles de Nos Pères); Tésoro del Judaismo (Trésor du Judaïsme), un commentaire sur le Pirké Avot (Traité des Principes), et Bina léh’ittim (Compréhension du temps), un traité sur le calendrier juif.
CHALEM Chémouèl (XVIIIes.) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin, érudit, émissaire et grand voyageur, il est l’auteur de Mélekh chalém (Le roi parfait), un recueil de décisions juridiques et de commentaires légaux.
CHALOM Abraham ben Itshak ben Yéhoudah ben Chémouèl (?-1492) Originaire d’Espagne. Rabbin et philosophe, il est l’auteur de Névé Chalom (Demeure de paix), un recueil d’homélies qui défendit les idées philoso-phiques de Maïmonide. Il est aussi le traducteur du Philosophia Pauperum d’Albert Le Grand en hébreu sous le titre de Hapilosofia hativh’it (La Philosophie Naturelle) et du commentaire de Marsilius de Inghen sur l’Organon d’Aristote sous le titre Chéélot outchouvot (Questions et réponses).
CHAOUL Itshak ben Lévy Ibn Mar (Xe-XIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, poète et linguiste de Lucène, il est l’auteur de poèmes liturgiques et profanes dont Elo-hay al tédinéni (Prière : Mon D’ieu ne me juge pas), une composition figurant dans le rituel de Roch hachanah.
CHAOUL Lévy ben Itshak Ibn Mar (XIes.) Originaire d’Espagne (Cordoue). Rabbin, poète, il est l’auteur de poèmes liturgiques et pénitenciels dont Yom lariv (Un jour pour battre sa coulpe); Ahavot Libavtini ahoti (D’amour, tu as séduit mon cœur), un commentaire allégorique du Cantique des Cantiques sous la forme d’un dialogue entre D’ieu et la communauté d’Israël.
CHARHABI Chalom (1720-1782) Originaire du Yémen, installé en Israël. Rabbin et l’un des plus grands caba-listes contemporains. Il fut dirigeant de la Yéchivah Bét Él à Jérusalem, qui a formé des cabalistes célèbres.
CHARHABI Mordékhaï (?-1984) Originaire du Yémen, installé en Israël. Rabbin, caba-liste, thaumaturge. Il fut le fondateur de la Yéchiva Cabaliste Nahar Chalom à Jérusalem, qu’il diri-gea jusqu’à sa mort.
CHARLEVILLE Maïr (XIXes.) Originaire d’Algérie. Grand rabbin d’Oran, il plaida pour l’intégration des Juifs d’Algérie en France.
CHAYOUN Néhémiah Hiya (XVIIIes.) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin, il est l’auteur d’ouvrages controversés à cause de leurs conceptions jugées inspirées par les idées de Chabbétaï Tsvi, ce qui souleva de nombreuses polémiques à Amsterdam entre les rabbins de la ville.
CHBILI Haïm (1907-?) Originaire de Palestine (Jérusalem). Rabbin et banquier, il est l’auteur de Hazon hahayïm (Vision de la vie) sur le livre de Daniel.
CHÉLO Itshak (XIIIes.) Originaire d’Espagne (Aragon), installé en Palestine. Rabbin et caba-liste, il est l’auteur de Chemins de Jérusalem, rédigé sous la forme d’une lettre.
CHÉMOUÈL Itshak (1050-1130) Originaire d’Espagne. Rabbin et juge, il s’établit après plusieurs voyages en Égypte. Il est l’auteur de commentaires bibliques et géographiques.
CHÉTRIT Abraham (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Sefrou). Rabbin, il est l’auteur d’un ouvrage de responsa Mélél lé’Abraham (Paroles d’Abraham).
CHÉTRIT Yéhoudah (1913-1994) Originaire du Maroc (Tafilalet), installé en Israël. Rabbin à Agadir, à Safi et à Afoula, il est l’auteur de Minhat Yéhoudah (L’offrande de Judah) et Kol Yéhoudah (La voie de Judah), deux ouvrages de Halakhah.
CHINDOUK Sassoon ben Mordékhaï (1747-1830) Originaire d’Irak (Baghdad). Rabbin, cabaliste, chantre et poète, plusieurs de ses piyyoutim furent inclus dans les rituels de rite irakien. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Imré Sasson (Paroles de Sasson); Davar béh’ito (Chaque chose en son temps); Mizmor lé’assaf (Psaume à Assaf); Kol sasson (Voix de la joie); Sadéh lavan (Champ inculte) et Téhila lédavid (Psaume de David).
CHIRQUI Chiméon (1860-1930) Originaire du Maroc (Safi). Rabbin à Jaffa et à Jérusalem, il fut envoyé comme émissaire aux Indes, en Irak et en Afrique du Nord.
CHLOUCH David (1820-1912) Originaire du Maroc (Rissani). Rabbin célèbre, il s’installa à Marrakech et fonda une yéchivah pour les enfants des villages de l’Atlas, privés de maîtres.
CHOLAL Itshak (XVIes.) Originaire d’Égypte. Rabbin, contemporain de Rabbi Yossef Caro, il est l’auteur de Névé chalom (Résidence de quiétude), un ouvrage de jurisprudence.
CHOUCHANA Yossef (XVIIIes.) Originaire d’Algérie. Rabbin, il fut juge à Oran.
CHOUKROUN Yah’acov (XXes.) Originaire d’Algérie. Grand rabbin de Médéa, il fut assas-siné pendant la guerre d’Algérie.
CHOUMACÉIRO Mendès Aaron (1810-1882) Originaire des Pays-Bas. Rabbin de la communauté portugaise d’Amsterdam puis de Curaçao, il démissionna de ce poste lorsque sa congrégation introduisit des réformes inacceptables à ses yeux.
CHOURAQUI Saadia (1604-1704) Originaire d’Algérie (Tlemcen). Rabbin, poète, exégète biblique et mathématicien, il rédigea un traité de mathématiques, Moné mispar (Fixation du nombre), destiné à enseigner cette science en hébreu aux étudiants de la communauté juive de Tlemcen.
CHRIQUI Mordékhaï (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin de Meknès et commerçant, il fut conseiller du sultan Sidi Moulay Abdallah.
COHEN Aaron ben David de Raguse (?-1656) Originaire de Dalmatie (Raguse). Rabbin, il fut accusé de crime rituel. Il est l’auteur de Zékan Aharon (La vieillesse d’Aaron), un recueil de discours sur la Bible, incluant ceux de son grand-père.
COHEN Abraham (?-1550) Originaire d’Espagne. Rabbin, talmudiste et philosophe.
COHEN Abraham (XVIIes.) Originaire des Pays-Bas (Amsterdam). Rabbin, marchand à Tanger, il fut le chef spirituel des Juifs européens installés dans cette ville.
COHEN Baroukh (XIXes.) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin et talmudiste, il encouragea ses élèves à la critique biblique et jeta les bases de la franc-maçonnerie dans la ville.
COHEN Itshak (1951-) Originaire d’Israël. Rabbin et homme politique, membre du Shas (Parti religieux sépharade), député à la Kénésset (Parlement), il fut maire de la ville d’Achkelon.
COHEN Moché Lmokhalt (1927-1998) Originaire du Maroc (Debdou), installé en Israël. Rabbin, il est l’auteur de Vayah’al Moché (Moché est monté) et Zerah’ Yah’acov (La descendance de Jacob), un recueil de sermons sur les fêtes.
COHEN Shaoul (1772-1848) Originaire de Tunisie. Grand rabbin de Djerba, il est l’auteur de Nétiv mitsvotékha (La voie de tes commandements), un commentaire sur le livre de Ruth, et Sifté rénanot (Langue enthousiaste), un commentaire sur les jours du Repentir.
COHEN Yah’acov Raphaël (XVIIIes.) Originaire d’Afrique du Nord. Premier rabbin de la Congrégation Chéarit Israël de Montréal (Québec), il devint par la suite le chef spirituel de la communauté sépharade de Philadelphie.
COHEN Yamin (XXes.) Originaire du Maroc (Tanger). Grand rabbin de Tanger, il était vénéré par sa communauté.
COHEN Yona Chabbétaï (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin à Salonique, il est l’auteur d’un ouvrage de décisions juridiques.
COHEN DE HERRERA (de Herrera) Abraham (Alonzo) (1570-1631) Originaire d’Espagne. Il revint au judaïsme à son arrivée au Maroc et prit le nom d’Abraham. Rabbin et cabaliste, il s’adonna aux études mystiques. Il est l’auteur de Puerta del Ciélo (La porte du ciel) et Casa de Dios (La maison de D’ieu).
COHEN DE LARA David Itshak (1602-1674) Originaire du Portugal (Lisbonne). Rabbin, lexicographe et moraliste, il vécut à Amsterdam et à Hambourg et fut Grand rabbin de la communauté portugaise. Il entretint une correspondance avec de nombreux lettrés. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Divré David (Paroles de David); Kétèr kéhouna (La couronne de la prêtrise), sur la philologie; Pirké kéhouna (Chapitres de la prêtrise), un recueil de maximes. On lui doit des traductions de l’hébreu à l’espagnol.
COHEN-KHALLAS Yéhoudah ben Abraham (XVIes.) Originaire d’Espagne, installé en Algérie. Rabbin, il est l’auteur de Méssiah illémim (Donne la parole aux muets), un commentaire sur Rachi, et de Séfér hamoussar (Le livre de la morale).
COHEN-TANNOUDJI Ismaël (XVIes.) Originaire de Tunisie. Rabbin et réfugié en Égypte, il publia à Ferrare un commentaire talmudique intitulé Séfér hazikaron (Le livre du Souvenir).
COHEN-TANNOUJI Yéhoudah (XIXes.) Originaire de Tunisie. Rabbin de Tunis, il rédigea plusieurs ouvrages, principalement des commentaires du Talmud, dont Érets Yéhoudah (Le pays de Judah) et Admat Yéhoudah (La terre de Judah).
COHEN-TANNOUJI Yossef ben Chalom (XVIIIes.) Originaire de Tunisie. Rabbin et caïd, il est l’auteur de Béné Yossef (Les enfants de Joseph), un commentaire du Talmud.
COLON Yossef (?-1480). Originaire d’Italie. Rabbin, il est l’auteur du Chéélot outchouvot Maharik (Responsa de Maharik), un recueil de décisions juridiques.
COMFORTE Chémouèl Mordékhaï (XVIIIes.) Originaire de Bulgarie (Kyustendil). Rabbin, il est l’auteur d’un recueil de responsa, Guilat Chémouèl (La réjouissance de Samuel).
COMTINO Mordékhaï ben Éliezer (1450-1490) Originaire de Turquie (Constantinople). Rabbin, mathématicien, astronome et juriste, il est l’auteur de commentaires sur des œuvres d’Ibn Ézra et de Kétèr Torah (La Couronne de la Torah), un commentaire sur la Bible, ainsi que d’ouvrages en mathématiques et en astronomie.
CONFORTE David (1617-1690) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin, il est l’auteur de Koré Hadorot, un ouvrage sur les auteurs sépharades de son époque.
CONQUI Abraham (XVIIes.) Originaire de Palestine. Rabbin et cabaliste à Hébron, il fut partisan du faux messie Chabbétaï Tsvi. Il est l’auteur de Avak Sofrim (Poussière des Scribes); Minhat kéna’ot (Offrande de jalousies) et Avak dérakhim (Poussière des chemins), un recueil d’homélies.
CONQUI Yossef (XVIIe-XVIIIes.) Originaire de Palestine. Rabbin à Jérusalem et à Hébron, il est l’auteur de Hibbour lasamag, un commentaire sur le Séfér mitsvot gadol (Grand livre des commandements), et Chéélot outchouvot (Ques-tions et réponses), un recueil de responsa.
CORCOS Abraham (?-1575?) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin et juge à Tunis, sa tombe était un lieu de pèlerinage.
CORCOS Joseph (1872-?) Originaire du Maroc (Mogador), installé en Angleterre. Rabbin, il a occupé plusieurs postes : Londres, Kingston (Jamaïque), Curaçao, New York et Montréal. Historien, il a publié plusieurs études sur l’Inquisition, dont Spanish Inquisition (L’Inquisition espagnole); Auto-da-fé in Mexico (Auto-da-fé au Mexique), un ouvrage sur les Juifs de Curaçao ainsi que des traductions de recueils de lois. Il est l’auteur de Kol Yossef (La voix de Joseph), un recueil de poèmes et du scénario du film The Birth of America (La naissance de l’Amérique) qui mit en relief la contribution des Juifs au développement des États-Unis.
CORCOS Yossef (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Fès), installé à Gibraltar. Rabbin, il est l’auteur de Chih’our koma (Détermination des qualités divines), un poème cabalistique introduit dans la liturgie marocaine et de Yossef hen (La grâce de Joseph), un commentaire biblique.
CORCOS (Tranquilo Vita) Hizkiyah Manoah Haïm (1660-1730) Originaire d’Italie (Rome). Rabbin, médecin et défenseur des droits des Juifs d’Italie, il est l’auteur, entre autres, du Discorso (Le Discours), un traité philosophique sur Pourim.
CORDOVA Joshua Hézekiah de (1720-1797) Originaire d’Angleterre (?). Rabbin de la communauté juive de Kingston en Jamaïque. Auteur d’un traité Reason and Faith (Raison et foi), il plaida pour la religion révélée, critiquant des philosophes comme Baroukh Spinoza, David Hume et Voltaire.
CORDOVÉRO Moché ben Yah’acov (1522-1570) Originaire de Palestine (Safed). Élève et disciple de Rabbi Yossef Caro, rabbin, juge, cabaliste et dirigeant de yéchivah, il est l’auteur d’ouvrages talmudiques et cabalistiques dont plusieurs sont encore manuscrits. Ses œuvres majeures, qui s’appuient en particulier sur une perspective dialectique quant au fonctionnement des Séfirot (Émanations), comprennent Pardés rimonim (Le verger des grenadiers), un essai de synthèse systématique des thèmes cabalistiques; Chih’our koma (Les qualifications infinies de D’ieu), un commentaire des parties anthropomorphiques du Zohar (Le livre de la Splendeur), un ouvrage cabalistique célèbre; Or néh’érav (Douce lumière) qui expose la méthode d’étude de la Cabale et de ses règles; Or yakar (Lumière précieuse), un commentaire sur l’ensemble du Zohar et d’autres textes caba-listiques; Tomer Débora (Le Palmier de Déborah), un traité d’éthique basé sur les référents cabalistiques et Séfér Guérouchin (Le livre de l’Expulsion).
CORIAT Abraham (?-1836) Originaire du Maroc (Tétouan). Grand rabbin de Mogador, il immigra à Livourne. Poète et talmudiste, il est l’auteur d’un recueil de responsa Zékhout Avot (Le mérite des Pères), publié par son fils, Yéhoudah Coriat. Ses autres manuscrits ont disparu.
CORIAT Itshak (?-1806) Originaire du Maroc (Tétouan), installé en Israël. Rabbin, il est l’auteur de plusieurs commentaires talmudiques dont Mah’assé rokém (Exécutions en broderie) et Pahad Itshak (Rigueur d’Isaac).
CORIAT Yéhoudah (XIXes.) Originaire du Maroc (Tétouan). Fils d’Abraham Coriat. Rabbin, auteur de Ma’or véchéméch (Lumière et soleil), un commentaire sur la Bible, il édita le livre de son père, Zékhout Avot (Le mérite des Pères).
CORIAT Yéhoudah (XVIIIe-XIXes.) Originaire du Maroc (Mogador). Rabbin, il fut aussi poète et paytan.
CORIAT Yéhoudah (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin et juge à Tétouan, il est l’auteur des recueils Tofah saviv (Un châssis large d’une palme) et Nofékh sapir (Pierres précieuses) publiés après sa mort par ses descendants.
CORINALDI David Haïm (?-1771) Originaire d’Italie. Rabbin, talmudiste et cabaliste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages.
CORONEL Nahman Nathan (1810-1890) Originaire des Pays-Bas (Amsterdam). Rabbin, il immigra en Palestine où il collectionna, pour les bibliothèques européennes, des manuscrits anciens dont il fit publier les plus importants.
CRÉSCAS Hasdaï (1340?-1412) Originaire de Catalogne (Barcelone). Rabbin, poète, philosophe antirationaliste et dirigeant communautaire actif, il fut l’un des représentants qui négocièrent avec les rois espagnols, le renouvellement des privilèges pour les Juifs d’Aragon. Rabbin de Saragosse lors des persécutions de 1391, il est l’auteur de plusieurs ouvrages contre la philosophie rationaliste et le christianisme dont Bittoul h’ikaré hanokhrim (Annulation des principes des non-juifs); Séfér Or Ado-nay (La lumière du Seigneur), une œuvre sur les fondements de la Torah qui réfute les arguments de Maïmonide dans son Guide des Égarés.
CRÉSCAS Vidal (XIIIes.) Originaire de Catalogne (Barcelone). Rabbin et médecin du roi Jean II d’Aragon, il est l’auteur d’un commentaire sur le traité talmudique Kétoubot (Contrats de mariage).
CRÉSCAS Vidal Ben Keslad (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et médecin, il traduisit en hébreu l’ouvrage médical Regimen de la vida (Régime de vie) de Bernabe de Villanueva.
CRESPIN Itshak (XIe-XIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe et poète mora-liste, il est l’auteur de Séfér hamoussar (Le livre de la morale).
CRESQUES ben Néthanaèl Méir (XVIIIes.) Originaire d’Algérie. Rabbin, il séjourna à Bayonne et à Bordeaux. Il est l’auteur du Tachbéts, recueil de responsa du rabbin Chiméon Ben Tsémah Duran.
CRISPIN Eliyahou (XIXes.) Originaire de Bulgarie (Stara Zagora). Rabbin et journaliste, il édita le périodique El Lucero de la Paciencia (L’astre de la patience), un journal en judéo-espagnol en caractères latins publié en Roumanie.
CULI (YULI,KULI) Yah’acov (1685?-1732) Originaire de Palestine. Rabbin et juge à Constantinople, il est l’auteur de Méh’am Loh’ez (D’un peuple étranger), un célèbre commentaire en ladino en 32 volumes sur la Bible qui fut diffusé dans les communautés judéo-espagnoles et qui est traduit actuellement en hébreu, en français et en anglais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>