Biographies

 A  B  C  [D]  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

DA FANO Ménahem Azariah (1548-1620) Originaire d’Italie. Rabbin, talmudiste et caba-liste, il contribua à la diffusion de la pensée cabalistique de Rabbi Moché Cordovéro et Rabbi Itshak Louria. Il est l’auteur de plusieurs livres dont Yonat Élém (Instrument de musique), un traité théologique; H’assara ma’amarot (Les dix paroles), un ouvrage caba-listique; Kanfé Yonah (Les ailes de colombe), un traité cabalistique sur la prière et Gilgoulé Néchamot (La transmigration des âmes). Plusieurs poèmes, élégies et commentaires sont encore manuscrits. Il contribua aussi à l’édition d’ouvrages rabbiniques.
DA FONSÉCA Lopez Yah’acov (XVIIIes.) Originaire des Pays-Bas. Rabbin de la Commu-nauté Sépharade de Curaçao.
DA SILVA Hizkiya ben David (1659-1698) Originaire d’Italie (Livourne). Rabbin, dirigeant d’une yéchivah à Jérusalem puis Grand rabbin de cette ville, il est l’auteur de Mayïm hayïm (Eaux vives) sur la michnah; Péri hadach (Fruit Nouveau), un ensemble de commentaires sur le Yoré déh’a (Enseigne la législation) et Or hahayïm (Lumière de la vie).
DA SILVA Joshua (XVIIes.) Originaire des Pays-Bas (Amsterdam). Rabbin, chantre et enseignant de la synagogue sépharade de Londres, il est l’auteur d’un recueil de sermons qui permettent de cerner les particularités des Juifs de Londres à cette époque.
DABBAH Shaoul Setton (1850-1930) Originaire de Syrie (Alep), installé en Argentine. Rabbin, il édicta une takkana (Ordonnance) empêchant la conversion au judaïsme.
DABÉLA (DAVILA) Abraham (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin, il fut l’un des fondateurs, en 1853, de la synagogue Chah’ar hachamayïm (Le portail des cieux) à Lisbonne.
DABÉLA (DAVILA) Chémouèl ben Chélomo (1688-?) Originaire du Maroc (Rabat). Rabbin, il est l’auteur de H’oz véhadar (Force et Splendeur); des commentaires sur les traités de Chavouh’ot (Traité sur la Pentecôte) et de H’avodah zarah (De l’idolâtrie); Kétèr Torah (La couronne de la Torah) et Séfér Ozen Chémouèl (Auditoire de Samuel), un recueil de sermons.
DABÉLA (DAVILA) Éliezer Ben Chémouèl ben Moché (Rav ADA, Ner Hamaa (1714-1761) Originaire du Maroc (Rabat). Fils de Chémouèl Dabéla. Grand rabbin à Rabat et à Marrakech, reconnu comme l’un des plus grands talmudistes de son époque, il est l’auteur de Maghen guiborim (Bouclier des héros), des innovations sur différents traités; Milhémét mitsvah (La guerre sainte), sur la Halakhah; Hessed véémèt (Charité et Vérité), un recueil de sermons, et Beér Mayïm hayïm (Puits des eaux vives), un recueil de décisions juridiques. Sa tombe est un lieu de pèlerinage.
DABÉLA (DAVILA) Moché (?-1723) Originaire du Maroc. Grand rabbin et prédicateur à Meknès, il est l’auteur d’un grand nombre de décisions juridiques.
DAHAN Chélomo (XVIe-XVIIes.) Originaire du Maroc (Beghris). Rabbin, émissaire à Amsterdam, il traduisit en espagnol le livre de Chélomo Sasportas Zékhér rab (Multitude de souvenirs) sous le titre de Memorias de los 613 Preceptos et publia Bin’ot déché (Vertes prairies), un ouvrage de morale.
DAHAN Moché (?-1737) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, juge et poète, il est l’auteur d’un hymne chanté le chabbat par les Juifs marocains, Mévorakh Chabbat (Chabbat béni); d’une Kina (Lamentation) pour le neuf Av, date anniversaire de la destruction des deux Temples de Jérusalem. Il fut également l’auteur de décisions juridiques.
DAHAN Yahya (?-1853) Originaire du Maroc (Sefrou). Rabbin, il est l’auteur de Séfér haminhagim (Livre des coutumes).
DANAN Chémouèl (1666-1730) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de Ahavat hakadmonim (L’amour des anciens), un ouvrage sur le rituel liturgique de sa famille. Il fut aussi le premier à rédiger les chroniques de la communauté de Fès, Divré hayamim (Les chroniques), une tâche poursuivie par ses descendants.
DANAN Chémouèl (1875-1962) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de Dishanta bachémén (Tu as parfumé d’huile ma tête), un recueil de sermons et d’homélies.
DANAN Saadiah (?-1505) Originaire d’Espagne (Grenade). Rabbin, juge, poète, grammairien et philosophe, il est l’auteur d’un responsa important sur les convertis; d’un dictionnaire arabe de l’hébreu biblique et d’ouvrages dont Sédèr hadorot (Le livre des chroniques) et Ma’amar h’al sédèr malkhé Yisraël (Sur la chronologie des rois d’Israël).
DANAN Shaoul (1882-1968) Originaire du Maroc (Fès), installé en Israël. Grand rabbin, juge à Marrakech puis président du Tribunal rabbinique de Mogador et du Haut Tribunal rabbinique de Rabat, il contribua à la modernisation du système judiciaire juif. Il est aussi l’auteur d’un ouvrage de responsa intitulé Hagam Shaoul (Shaoul est-il aussi parmi les prophètes?). Il fonda à Jérusalem une synagogue qui porte son nom.
DANAN Yah’acov (XXes.) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, notaire, talmudiste et érudit, il édita Divré Hayamim, un manuscrit sur les chroniques de la communauté de Fès rédigées par ses ancêtres et traduit en français par Georges Vajda sous le titre « Un recueil de textes historiques judéo-marocains ».
DANAN Yéhoudah (XXes.) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Minhat Yéhoudah (L’offrande de Judah); Léhém Yéhoudah (Le pain de Judah), un recueil de sermons; Vézot lihoudah (Ceci est pour Judah) et Nodah’ lihoudah (Judah a été informé).
DANINO David (1895-1959) Originaire du Maroc. Rabbin, influencé par les idées de la Haskalah, réformateur, il est l’auteur de Séfér charbit hazahav (Le livre du sceptre d’or) rédigé en judéo-arabe et critique du rabbinat marocain ainsi que de Ressissé laïla (Les gouttelettes de la nuit); Or hadach (Lumière nouvelle) et Rodfé tsédék (Ceux qui poursuivent la justice).
DANON Abraham (1857-1925) Originaire de Turquie (Constantinople). Rabbin, auteur et traducteur influencé par les idées de la Haskalah (Émancipation), il fonda et dirigea une yéchivah à Andrinople. Parmi ses traductions importantes, on peut noter Tolédot béné Abraham (Chronologie des enfants d’Abraham), une traduction en hébreu de l’Histoire des Juifs de Théodore Reinhach, ainsi qu’un recueil de poèmes de Virgile, Hugo, et Saadi. Compilateur de chants judéo-espagnols, auteur de quelques études sur les Juifs d’Andrinople et de Salonique, il fut le fondateur de El Profesor (Le professeur), une revue historique trilingue (judéo-espagnol, hébreu et turc).
DANON Bérakhah ben Yom Tov (XIXes.) Originaire de Turquie. Rabbin et talmudiste à Jérusalem, il est l’auteur de Bad kodéch (Le lin consacré), un recueil de sermons et d’innovations sur Michnéh Torah de Maïmonide.
DANON Meïr Benjamim Ménahem (XIXes.) Originaire de Bosnie. Grand rabbin à Sarajevo, il est l’auteur de Beèr hasadéh (Le puits du champ), un commentaire sur l’œuvre de Rachi.
DANON Mosé (?-1830) Originaire de Bosnie. Chef spirituel de la communauté de Sarajevo. Décédé, alors qu’il se dirigeait vers Israël, il fut enterré près de Stolac en Herzégovine et sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage.
DANON Yom Tov (XIXes.) Originaire de Turquie. Grand rabbin à Izmir, il est l’auteur de Kévod Yom Tov (L’honneur de Yom Tov), un commentaire sur le Yad hazakah de Maïmonide.
DARMON Messaoud (XIXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin et juge de la communauté juive d’Oran, il est l’auteur de Gour aryé (Le jeune Lion), un ouvrage sur le Talmud, et de Mi Kamokha (Qui peut T’être comparé), un hymne en vers pour célébrer le second Pourim d’Oran qui commémore l’épisode de la prise d’Alger en 1830 où la communauté juive évita un pogrom. Ce poème était lu dans toutes les synagogues d’Oran le samedi précédant le six Av, date de cet événement et ce, jusqu’en 1962.
DAYAN Abraham Ben Isaïe (XIXe-XXes.) Originaire de Syrie. Rabbin et historien, il est l’auteur de Chir hadach (Nouveau cantique), sur les Psaumes; Zikhron hanéfèch (Souvenir de l’âme); Holékh tamim (Celui qui marche intègre) et Poh’el tsédék (Pratique la justice), une histoire d’Alep, depuis sa conquête jusqu’au XIXe siècle.
DAYAN Chélomo (XXes.) Originaire du Maroc, installé en Israël. Rabbin, il est député du Shas (Parti religieux sépharade).
DAYAN Yihya (XVIIes.) Originaire de Palestine (Jérusalem). Rabbin, il s’installa au Maroc avant de retourner en Israël. Disciple du faux messie Chabbétaï Tsvi, il est l’auteur de Adéret Eliyahou (Le manteau d’Élie), un livre de commentaires sur Séfér dérouchim (Livre de sermons) d’Éliyahou Benhaïm.
DE ALVA Itshak (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin et cabaliste d’Izmir, il fut l’un des maîtres du faux messie Chabbétaï Tsvi.
DE BLANÉS Yéhoudah (XVIes.) Originaire du Maroc. Rabbin, cabaliste et médecin, il immigra en Italie à Pérouse.
DE BOTON Abraham ben Moché (1545?-1588) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin et talmudiste, il rédigea un commentaire sur l’œuvre talmudique de Maïmonide, Léhém michnéh (Le pain double) et un recueil de décisions juridiques intitulé Léhém rav (Le pain en abondance).
DE BOTON Abraham ben Yéhoudah (1710?-1780) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin de Monastir et talmu-diste, il est l’auteur de Mahazeh Abraham (Vision d’Abraham), un recueil de commentaires et de décisions juridiques édité par son petit-fils.
DE BOTON Hia Abraham ben Aaron (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin et juge, il s’opposa au faux messie Chabbétaï Tsvi. Installé à Jérusalem, il voyagea comme émissaire dans les Balkans et en Turquie.
DE BOTON Méir ben Abraham (1575?-1649) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin et dirigeant communautaire, il fonda une yéchivah.
DE BOTON Yah’acov ben Abraham (1635?-1687) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin, juge et talmudiste, il est l’auteur de H’édout béyah’acov (Témoignage dans Jacob), un recueil de décisions juridiques. Ses autres ouvrages ont disparu.
DE BURGOS Moché ben Chélomo ben Chimon (Moché Cinfa) (1230-1300) Originaire d’Espagne. Rabbin et cabaliste, il est l’auteur, entre autres, d’un commentaire sur les Séfirot (Émanations), H’esser hasséfirot hassmaliyot, appelé aussi H’amoud hasmali (Le Pilier de la gauche); de com-mentaires sur les trois visions, Haftarot mirkévét Yéchah’yahou (Haftarot d’Isaïe sur la vision du chariot divin); Mirkévét Yéhèzkel (Vision du chariot divin d’Ézekiel); Mar’é Haménora chel Zékharia (Vision du candélabre de Zacharie); Sod chéloch h’éssré Middot ouférouchan (Le mystère des treize attributs divins et leurs interprétations); Comentario al Cantar (Commentaire sur le Cantique) et d’un commentaire sur le nom divin.
DE CASTRO Moché (XVIes.) Originaire d’Égypte, installé en Palestine. Rabbin, il s’opposa aux tentatives de Rabbi Yah’acov Bérav de réinstaller l’ordination des rabbins en Palestine.
DE FÈZ Itshak bar Moché (XVIIIes.) Originaire du Maroc, installé en Italie. Rabbin, il est l’auteur de Hadrat zékénim (Rayon-nement des sages); Hodah’at émounah (Diffusion de la foi) et Mé’irat h’énayim (Qui éclaire les yeux).
DE FONSÉCA Abraham (?-1675) Originaire d’Allemagne (Hambourg). Rabbin, il fut président du Tribunal rabbinique.
DE GÉRONA Ezra ben Chélomo (1160-1235) Originaire de Catalogne. Rabbin, caba-liste et membre du cercle cabalistique de Gérone (Espagne), il rédigea des œuvres qui comprennent le Comentario al Cantar (Commentaire sur le Cantique) et le Comentario Sobre las aggadot del Talmud (Commentaire sur les légendes du Talmud), un commentaire du Séfér Yétsirah (Le livre de la création).
DE GÉRONE Azriel (XIIe-XIIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et cabaliste du cercle cabalistique de Gérone, il rédigea plusieurs ouvrages de mystique influencés par la pensée néo-platonicienne. Son œuvre porte aussi sur la théorie des Séfirot (Émanations), les légendes talmudiques et la liturgie.
DE GRENADA Aboun (XIe-XIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, talmudiste et dirigeant spirituel, il est l’auteur de plusieurs œuvres à caractère religieux et juridique et du poème Hachira (Le cantique).
DE LA REYNA Yossef (1508-1570) Originaire d’Espagne de famille marrane. Rabbin, caba-liste et disciple de Rabbi Itshak Louria, il vécut à Tibériade.
DE LÉON David (1740-1826) Originaire de France (Bayonne). Grand rabbin de la communauté portugaise de La Haye, il portait le surnom de Professeur.
DE LÉON Itshak (XVIIIes.) Originaire du Portugal. Père de David de Léon. Il quitta Bayonne, où il avait passé plusieurs années, pour fuir l’Inquisition et s’installer en Hollande. Il est l’auteur de Avizos Espiritualës e Instruccoëns Sagradas (Conseils spirituels et instructions sacrées), un manuel religieux en collaboration avec le rabbin Sarouco de La Haye.
DE LÉON Moché ben Chem Tov (1240?-1305) Originaire d’Espagne (Léon). Rabbin, cabaliste, il est l’auteur de Séfér harimon (Le livre de la grenade); Chékèl hakodéch (Le poids du sanctuaire); Hamichkal (Le poids) et d’autres ouvrages mystiques. C’est à son époque que le Zohar (Livre de la Splendeur), l’ouvrage cabalistique le plus célèbre a été redécouvert. Cette œuvre porte sur les relations entre l’être et la divinité (Ein Sof), unité indivi-sible et infinie qui transcende toutes les formes. Le lien entre l’être et la divinité s’établit à travers les dix Séfirot (Émanations). Organisés en triades, ces attributs sont des réflexions parti-culières de la lumière divine et sont à la base du monde spirituel, moral et naturel. Dans ce modèle, l’homme occupe une place centrale, étant révélateur de l’infini sous une forme concentrée, unificateur par ses actions du monde ici-bas et de l’autre. Les commandements de la Torah ont une fonction essentielle dans le projet divin puisque leur pratique permet d’influencer les sphères spirituelles. L’âme, par sa descente dans un corps, participe à l’œuvre de la création avant de retourner à sa source éternelle, mais elle peut être soumise à des transmigrations successives.
DE LÉON (ARYEH) Yah’acov Yéhoudah (dit le TEMPLO) (1603-1675) Originaire d’Allemagne (Hambourg). Rabbin et artiste hollandais, il publia un ouvrage en espagnol sur le Temple de Jérusalem intitulé Retrato del Templo de Selomoh (Portrait du Temple de Salomon) qu’il illustra lui-même de gravures, d’où le surnom de Templo ajouté à son nom. D’autres œuvres illustrées, Tratado del Arco del Testamento (Traité sur l’Arche du Testament); Tratado de los Cherubim (Traité sur les Chérubins) et Retrato del Tabernáculo de Moseh (Portrait sur le Tabernacle de Moïse) portent sur l’Arche d’alliance. Il est aussi l’auteur de Kodech hilloulim (Sainteté des louanges), un livre de Psaumes avec traduction et commentaires en espagnol.
DE MÉDINA Chémouèl (1505-1589) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin, talmudiste et dirigeant communautaire, il est l’auteur de Piské harachdam (Les décisions juridiques du Rachdam) et Chéélot outchouvot (Questions et réponses), un recueil de décisions juridiques divisé en quatre sections, organisées d’après Arbah’a Tourim (Les quatre rangées), le code de Rabbi Jacob ben Acher. Elles contribuent à éclairer l’histoire des Juifs dans l’Empire ottoman du XVIe siècle.
DE MODÈNE Berekhia Aaron Ben Moché (?-1639) Originaire d’Italie (Modène). Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Mah’avar Yabok (Le passage du Yabok), sur les rituels entourant la maladie, la mort et le deuil; Achmorèt habokér (La garde du matin), un recueil de prières et de supplications, et Méh’il tsédakah (Manteau de justice), sur la dévotion et l’étude, de même que d’un ouvrage sur la Cabale.
DE MORDO Lazarus (1744-1823) Originaire de Grèce (Corfou). Botaniste, homme de lettres et dernier des rabbins de cette île, il en fut le médecin-chef.
DE OLIVÉIRA Chélomo ben David (?-1708) Originaire du Portugal (Lisbonne), installé en Hollande. Rabbin, philologue et poète, il est l’auteur de plusieurs ouvrages en hébreu et en portugais dont des traités grammaticaux, des lexiques et des traductions. Ses œuvres les plus connues incluent Charchot gavlout (Chaînettes coordonnées), un dictionnaire de rimes; Ayélet ahavim (Biche d’amour), un récit sur le sacrifice d’Isaac et Darkhé noh’am (Les chemins de délices), un guide sur l’étude du Talmud.
DE PORTELLO Ismaël (?-1312?) Originaire d’Espagne. Rabbin des communautés d’Aragon, il participa à l’administration des revenus de l’État.
DE SOLA Abraham (XVIIIes.) Originaire d’Angleterre (Londres). Rabbin, il fut chantre de la Congrégation Spanish and Portuguese de Londres de 1722 à 1749.
DE SOLA Abraham (1825-1882) Originaire d’Angleterre (Londres), installé au Québec (Montréal). Rabbin de la Congré-gation Chéarit Israël de Montréal, professeur d’hébreu et de littérature orientale à l’Université McGill, il joua un rôle important dans la vie culturelle de Montréal.
DE SOLA David Aaron (1796-1860) Originaire d’Angleterre. Chantre de la communauté sépharade de Londres, pédagogue et auteur prolifique, il est surtout connu pour son Sédèr bérakhot (Le Traité des bénédictions), un manuel sur les bénédictions, et pour son livre de prières avec traduction anglaise. Son œuvre fut poursuivie grâce à la fondation du Sussex Hall, un centre juif pour l’étude de la littérature et des sciences.
DE SOLA POOL David (1885-1970) Origi-naire d’Angleterre (Londres), installé aux États-Unis. Rabbin, historien et dirigeant communautaire, il dirigea la Congrégation sépharade Chéarith Israël de New York. Éditeur et traducteur d’ouvrages liturgiques, il est l’auteur de plusieurs ouvrages importants dont The Kaddich (Le kaddich); Hebrew Learning Among the Puritains of New England Prior to 1700 (L’apprentissage de l’hébreu parmi les Puritains de la Nouvelle Angleterre avant 1700); Capital Punishment Among the Jews (La peine Capitale chez les Juifs); Portraits Etched in Stone: Early Jewish Settlers, 1682-1831 (Portraits gravés dans la pierre : Les premiers pionniers juifs, 1682-1831); An Old Faith in the New World: Portrait of Chéarith Israël, 1654-1954 (Une ancienne foi dans le Nouveau-Monde : Portrait de la Congrégation Chéarit Israël); Why I Am a Jew (Pourquoi suis-je Juif?); Is There an Answer?: An Inquiry in Some Human Dilemmas (Y a-t-il une réponse? : Une recherche sur quelques dilemmes humains). Ses trois dernières œuvres furent écrites en collaboration avec son épouse, Tamar de Sola Pool.
DE TORROUTIEL Abraham ben Chélomo (1482-?) Originaire d’Espagne. Rabbin et historien, il s’installa, après l’Expulsion, à Fès (Maroc) où il rédigea ses ouvrages dont Séfér hakabbalah (Le livre de la Cabale). Il est l’auteur d’une chronique sur les érudits de son temps, les rois d’Espagne et l’Expulsion d’Espagne.
DE TUDÉLA Abraham ben Yom Tov (?-1300) Originaire d’Espagne. Rabbin et talmu-diste, il est l’auteur d’un commentaire du traité Baba Métsih’a (Traité Metsih’a).
DE TUDÉLA Haïm ben Chémouèl ben David (XIVes.) Originaire d’Espagne et disciple de Rabbi Chélomo Ben Adérét. Rabbin, ses œuvres traitent d’aspects juridiques et de liturgie.
DE UCÉDA Chémouèl ben Itshak (XVIes.) Originaire de Palestine (Safed). Rabbin et disciple des cabalistes Rabbi Itshak Louria et Rabbi Haïm Vital, il est l’auteur de commentaires sur Pirké Avot (Traité des Principes), Ruth et les Lamentations.
DE VIDAS Élija ben Moché (XVIIes.) Originaire de Palestine. Rabbin et cabaliste, son œuvre principale est Réchit hokhma (Le début de la sagesse), un ouvrage de morale important qui fut traduit partiellement à Amsterdam, en espagnol sous le titre : Tratado del temor divino (Traité de la crainte divine).
DELMAR (ELBHAR) Chalom (?-1775) Originaire du Maroc (Mazagan). Rabbin, banquier et conseiller du sultan Sidi Moulay Abdallah, il s’installa à Mogador.
DELMÉDIGO Eliahou ben Moché Abba (1460?-1497) Originaire de Crète, installé en Italie. Rabbin et dirigeant d’une yéchivah à Padoue, il entra en conflit avec le rabbin de cette ville. Il retourna en Crète où il termina son ouvrage majeur, Béhinat hadat (Analyse de la religion) où il tenta de réconcilier foi et religion. Influencé par les doctrines d’Averroès, il traduisit plusieurs ouvrages de ce philosophe. Il est aussi l’auteur de Séfér Elim-Ma’yan ganim (Le livre des dignitaires – Source d’eau vive).
DELMÉDIGO Yossef Chélomo ben Éliahou (1591-1655) Originaire de Crète (Canée). Rabbin, polyglotte, astro-nome, mathématicien et médecin, il voyagea à travers l’Europe et le Moyen-Orient. Auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et religieux, il fut un adversaire de la Cabale.
DÉRI Aryeh (1959-) Originaire du Maroc, installé en Israël. Rabbin et homme politique, membre fondateur du Shas (Parti religieux sépharade), membre fondateur de la colonie Maalé Amos et ancien Ministre de l’Intérieur, il fut député à la Kénésset (Parlement). Il a publié des commentaires et des articles talmudiques dans plusieurs revues.
DI ALBA Yah’acov (XVIe-XVIIes.) Originaire d’Italie. Rabbin et prédicateur à Florence, il est l’auteur de Tolédot Yah’acov (Les engendrements de Jacob), un recueil de sermons.
DITRANI Moché ben Yossef (1505-1585) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin à Safed puis à Jérusalem, il est l’auteur de Chéélot outchouvot (Questions et réponses), un recueil de responsa; Kiryat Séfér (La cité du livre), des commentaires sur la Bible et le Talmud; Bét Élokim (La maison du Seigneur), sur les prières et la foi et un livre de morale intitulé Iguérét dérékh Hachem (Épître sur le chemin de D’ieu).
DITRANI Yéchaïahou (1180-1250) Originaire d’Italie. Rabbin et tossafiste, il est l’un des plus grands décisionnaires.
DITRANI Yossef (1573-1644) Originaire de Turquie (Constantinople). Rabbin, il est l’auteur de Tsafnat pah’néah (Décèle les secrets), un recueil de sermons; Dérékh hakodèch (Le chemin de la sainteté) et Séfér maguid méréchit (Le livre du prédicateur).
DITRANI Yossef ben Moché (Maharit) (1568-1639) Originaire de Palestine (Safed). Rabbin et juriste, chef spirituel de la commu-nauté sépharade de Safed puis Grand rabbin de Turquie, une partie de son œuvre a disparu, mais il reste quelques fragments du Tsourat habayit (L’aspect du Temple) qui porte sur les plans du Temple de Jérusalem et qui comprend quelques commentaires du Talmud. Une compilation de sermons et de responsa a aussi été sauvée.
DJIANI Chémouèl (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin à Séfrou, il laissa de nombreux écrits édités par son fils sous le titre de Ramat Chémouèl (Le plateau de Samuel).
DRAÏ Isaac (XXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin renommé de Sétif. Le jour anniversaire de sa mort est commémoré avec dévotion.
DURAN Chélomo ben Chiméon (1400-1467) Originaire d’Algérie. Rabbin et polémiste, il critiqua le christianisme et ses attaques contre le judaïsme.
DURAN Peripot (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, grammairien, mathématicien et talmu-diste, il est l’auteur d’un commentaire sur Maïmonide, d’une grammaire hébraïque et d’un ouvrage sur la géométrie.
DURAN Sémah ben Chélomo (?-1604) Originaire d’Algérie. Rabbin et talmudiste.
DURAN (RACHBACH II) Chiméon ben Chélomo (1438-1510) Originaire d’Algérie (Alger). Rabbin et commentateur, dirigeant de yéchivah, il est l’auteur de Milhémét mitsvah (La Guerre sainte), un ouvrage qui défend le Talmud contre les attaques d’apostats.
DURAN (RACHBACH) Chiméon ben Tsémah (1361-1444) Originaire d’Espagne (Majorque), installé en Algérie après l’Expulsion de 1391. Rabbin, médecin, chirurgien, codificateur, philosophe et savant, il rédigea les Takkanot (Ordonnances) d’Alger qui portent sur le régime matrimonial. Auteur de décisions juridiques, de commentaires bibliques et de réflexions philosophiques qui s’écartent à la fois de l’aristotélisme et du platonisme, il composa un ouvrage encyclopédique philosophique, Maghen Avot (Le bouclier des Pères).
D’AGUILAR Moché Raphaël (?-1679) Originaire des Pays-Bas. Rabbin et érudit, il s’installa au Brésil en tant que rabbin et chantre en compagnie de Rabbi Aboab da Fonséca Itshak et d’un groupe d’immigrants. Il retourna à Amsterdam pour joindre le Collège rabbinique de cette ville. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont une grammaire hébraïque à l’usage des écoliers; Dinim de séhita y bédica (Lois sur l’abattage rituel), et Tratado da Immortalidade da Alma (Traité sur l’immorta-lité de l’âme). Une partie de ses œuvres polémiques contre le christianisme est encore sous forme manuscrite.
D’AZÉVÉDO David Cohen (?-1792) Originaire des Pays-Bas. Rabbin d’Amsterdam, il combattit les courants assimilateurs qui se faisaient jour dans sa communauté.
D’ESTELLA David (XIIIe-XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et juriste d’Estella, il est l’auteur de Migdal David (La tour de David), sur la théologie et la morale, et Kiryat Séfér (La Cité du Livre), un livre de préceptes sur l’amour de D’ieu et sur la morale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>