Biographies

 A  B  C  D  [E]  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

EDDAHAN Yahya (?-1803) Originaire du Maroc (Sefrou). Rabbin à Salé, il est l’auteur d’un ouvrage sur les coutumes concernant les téréfot (animaux impurs).
EDDAHAN Yah’acov (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin, poète et juge à Fès, il est l’auteur de plusieurs piyyoutim intégrés à la liturgie marocaine.
EDDAUDI Hia (?-1154) Originaire d’Espagne (Castille). Rabbin, il est l’auteur et compositeur de nombreuses Sélihot (supplications) intégrées aux rituels sépharades.
ÉDÉRY Haïm (XVIIes.) Originaire du Maroc (Drâa). Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de Séfér hahézyonot (Le livre des Visions) sur l’interprétation des rêves.
ÉDÉRY Mordékhaï (1928-) Originaire du Maroc (Tanger), installé en Argentine en 1956. Rabbin, il fut le vice-président du Séminaire rabbinique latino-américain et directeur du Séminaire israélite de Buenos Aires.
ÉDRÉHI Moché de Itshak (1771-1841) Originaire du Maroc (Agadir). Rabbin itinérant (Angleterre, Hollande), cabaliste et professeur de langues orientales, il est l’auteur, entre autres, de Torat Hayïm (Loi de vie) sur le Zohar, un ouvrage cabalistique célèbre; Yad Moché (La main de Moïse), un recueil de sermons; Mah’assé Nissim (Des faits mira-culeux) et An Historical Account on the Ten Tribes Settled Beyond the River Sambatyon in the East (Un compte-rendu historique sur les dix Tribus installées au-delà de la rivière Sambation à l’Est), le récit imaginaire d’une rencontre avec les tribus juives disparues et retrouvées, selon lui, dans le Sud du Maroc.
ÉLADAOUI Chémouèl (XVIIIes.) Originaire de Tunisie. Rabbin, il est l’auteur d’un commentaire talmudique intitulé Béné Chémouèl (Les enfants de Samuel).
ELBAZ Amram (1799-1855) Originaire du Maroc (Sefrou). Rabbin, il est l’auteur de Hayé Amram (La vie de Amram).
ELBAZ Chémouèl (1789-1844) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin et poète réputé, il est l’auteur d’un recueil de kinot (Lamentations) et du Noh’am Siah (Conversations douces), un recueil de poèmes. Plusieurs de ses ksidot (ou récits rimés) font partie du Chir yédidot (Chant d’amitié), un recueil de piyyoutim connu.
ELBAZ Moché ben Mimun (XVIes.) Originaire du Maroc (Taroudant). Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de Hékhal hakodéch (Le Palais de la Sainteté), un commentaire cabalistique des prières, de commentaires sur le Zohar (Le livre de la Splendeur), un ouvrage cabalistique célèbre, et sur l’œuvre de Ménahem Récanati.
ELBAZ Raphaël Moché (1823-1896?) Originaire du Maroc (Sefrou). Rabbin, talmu-diste, savant, poète, et paytan, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Halakhah lémoché (La loi de Moïse), un recueil de décisions juridiques; Zivhé tsédék (Des sacrifices pieux), Hatsar hamichkane (Le parvis du Tabernacle), Chomer Chabbat (Respecte le chabbat); Kanfé yonah (Les ailes de la colombe); Tarbets héhatser (Jardin de la Cour); Parachat hakessef (Chapitre d’argent), un ouvrage de morale et de proverbes; Arbah’a Chomrim (Les quatre gardiens), un ouvrage de jurisprudence; Chir hadach (Un nouveau cantique) et Holat ahavah (Dolente d’amour), un recueil de chants liturgiques et de poèmes; Beér Chèva (Le puits du serment), un ouvrage sur les mathématiques, l’astronomie et la géographie et Kissé mélakhim (Le trône des rois), un livre de l’histoire juive et universelle qui inclut des renseignements sur la condition juive au Maroc.
ELHAIK Uziel (?-1818) Originaire de Tunisie. Rabbin, il est l’auteur de Michkénot haroh’im (Les huttes des bergers) qui, avec ses nombreuses consultations et ses Takkanot (Ordonnances), constitue une source fondamentale pour comprendre les caractéristiques de la communauté juive tunisienne au XVIIIe siècle.
ELIAHOU Chélomo (XIXe-XXes.) Originaire d’Irak (Baghdad), installé en Israël. Père de Rabbi Mordékhaï Éliahou. Rabbin, talmudiste et cabaliste, il est l’auteur de Kérém Chélomo (Le vignoble de Salomon), un commentaire en six volumes de l’ouvrage cabalistique H’éts hahayim (L’arbre de la vie), de Rabbi Itshak Louria.
ELIAHOU Mordékhaï (1929-) Originaire d’Israël (Jérusalem). Fils de Rabbi Slimane Éliahou. Rabbin et juge aux tribunaux rabbiniques de Beér Chèva et Jérusalem, il a été nommé à la Cour Suprême rabbinique de Jérusalem avant d’être nommé Grand rabbin sépharade d’Israël en 1983. Il est l’auteur de Darké tahara (Les chemins de la pureté) et de Kol Yah’acov (La voix de Jacob), un ouvrage en cinq volumes sur les prières quotidiennes et sur celles des fêtes.
ELKABETZ Chélomo Halévi (1505-1576) Originaire d’Espagne, installé à Safed. Rabbin, cabaliste et poète mystique, il élabora avec Rabbi Moché Cordovéro, Rabbi Itshak Louria et leurs élèves, des doctrines sur la nature des Séfirot (Émanations). Il est l’auteur de célèbre poème liturgique Lékha dodi (À toi, mon aimé) par lequel les Juifs accueillent l’arrivée du chabbat, ainsi que de plusieurs commentaires dont Manot Halévi (Les parts des Lévi), un commentaire mystique sur le livre d’Esther; Ayélét ahavim (La biche bien-aimée), un commentaire sur le Cantique des Cantiques; Chorèch Yichay (Les racines de Jessé), un commentaire sur le livre de Ruth.
ELKAÏM David (1865-1942) Originaire du Maroc (Mogador). Rabbin, dirigeant communautaire, poète influencé par les structures poétiques arabes populaires, il est l’auteur de nombreux poèmes à thèmes bibliques et midrachiques. Il édita avec les rabbins David Iflah et Chélomo Afriat Chir Yédidot (Chants d’amitié), un recueil de bakachot (Suppli-cations) devenu depuis un classique dans le domaine.
ELKAÏM Moïse ben Chémaya (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin, il est l’auteur de Séfér toh’afot réem (Le vigoureux élan du buffle), un commentaire sur Rachi.
ELKAÏM Yéhochouah (XXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin de Médéa, il fut le confident du dernier Bey du Titteri qui l’avait nommé conseiller de son tribunal.
ELKOUBY Azouz (XIXes.) Originaire du Maroc (Meknès). À la tête de plusieurs familles, il immigra à Tibériade, ce qui marqua le début d’une immigration de masse du Maroc en Galilée. Cette ville obtint par la suite le surnom de Petite Meknès, en raison de sa transformation en une ville où le ladino et l’arabe étaient les langues dominantes.
ELKOUBY Raphaël (1883-1963) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, talmudiste et moraliste, il est aussi un grand cabaliste et expert dans le Zohar (le livre de la Splendeur qu’il connaissait intégralement par coeur).
ELKOUBY Yossef (1852-1939) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin et cabaliste, il fut célèbre pour ses dons miraculeux de guérisseur. Sa tombe située dans le cimetière du Nouveau Mellah de Meknès, est devenue un lieu de pèlerinage.
ELKRIEF Benyamin (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Petit-fils du Machbir, rabbi Moché Berdugo, et gendre du poète Rabbi David Hassine. Rabbin à Meknès, il est l’auteur de Gvoul Binyamin (La frontière de Benjamin), un livre de décisions juridiques.
ELMALEH Abraham (XIXes.) Originaire du Maroc (Mogador). Rabbin, il fut aussi poète et paytan.
ELMALEH Éliyahou (?-1908) Originaire du Maroc (Mogador). Neveu du rabbin Élia Benamozegh. Après quelque années à Livourne, il revint au Maroc où il consacra sa vie à l’enseignement rabbinique à Tanger. Rabbin et juge, il est l’auteur de Békah’ lagoulgolet (Une pièce de monnaie par personne), des commentaires sur la Torah et les lois.
ELMALEH Léon H. (XXes.) Originaire des États-Unis (?). Rabbin de la Congrégation Mikveh Israël, à Philadelphie, il développa la Société des Juifs du Levant qui s’efforçait de promouvoir le bien-être des nouveaux immigrants.
ELMALEH Yossef (1788-1866) Originaire du Maroc (Rabat). Rabbin de Mogador, cabaliste et commerçant, il entretint d’importantes relations commerciales avec l’Angleterre. Il mourut à Jérusalem.
ELMALEH Yossef ben Aaron (1809-1886) Originaire du Maroc (Rabat). Grand rabbin de Mogador, vice-consul d’Autriche, il fut décoré par l’Empereur d’Autriche de l’Ordre de François-Joseph. Il contribua à l’établissement d’une école pour filles à Mogador.
ELMALEH (Al Malih) Yossef (1750-1823) Originaire du Maroc (Salé). Rabbin réputé, cabaliste, talmudiste et dirigeant d’une yéchivah, il est l’auteur de Tokfo chél Yossef (La puissance de Joseph), une source importante de données sur l’histoire des Juifs du Maroc.
ELMOSNINO Chélomo (XIXes.) Originaire du Maroc. Chantre à la grande synagogue portugaise de Londres, il se disputa avec la famille Meldola au sujet de la prononciation correcte du texte de la Torah, provoquant une confrontation entre les Originaires d’Afrique du Nord et ceux de l’Empire ottoman.
ÉLYACHAR Haïm Moché (1845-1924) Originaire de Palestine. Grand rabbin et commerçant, il participa à la réorganisation des institutions rabbiniques.
ÉLYACHAR Yah’acov ben Haïm Yossef (1720-1788) Originaire de Palestine. Grand rabbin et dirigeant communautaire en Israël, il aida au développement de la ville de Safed. Il est l’auteur de piyyoutim et de poèmes.
ÉLYACHAR Yah’acov Shaoul (1817-1906) Originaire de Palestine. Grand rabbin de Jérusalem, il est l’auteur d’ouvrages de décisions juridiques et de commentaires.
ÉLYAKIM Israël Hay Yossef (?-1791) Originaire de Bulgarie. Rabbin de Sofia, il est l’auteur du Séfér chém Yossef (Le livre du nom de Joseph) sur Maïmonide.
ÉLYAKIM Méïr Haï (1872-?) Originaire de Palestine (Tibériade). Grand rabbin de Casablanca, il est l’auteur du Séfér milhamot hamaghén (Le livre des guerres du bouclier).
ÉLYAKIM Nissim (1850-1880) Originaire de Palestine (Tibériade). Rabbin, il est l’auteur de Dévar na’é (Une belle parole); Héder na’é (Une belle pièce) et Péri na’é (Un beau fruit), des recueils de commentaires talmudiques.
ÉLYAKIM Raphaël Israël (?-1865) Originaire de Bulgarie. Rabbin, il présida presque toutes les institutions sépharades de Jérusalem et fut souvent envoyé comme émissaire en Afrique du Nord.
ÉLYAKIM Yom Tob (?-1846) Originaire de Bulgarie. Rabbin à Sofia, il immigra en Palestine où il fut nommé Grand rabbin de Hébron.
EPHRATI Amram ben Nattan (XIVes.) Originaire d’Espagne. Grand rabbin de Valence, il ne subsiste de son travail littéraire que quelques responsa.
ERGAZ Yossef (1685-1730) Originaire d’Italie (Livourne). Rabbin, opposé au chabbétaïste Néhémiah Hia Hayoun contre lequel il publia deux pamphlets, il est l’auteur d’une introduction à la Cabale lourianique.
ESCAPA Yossef ben Shaoul (1569-1662) Originaire de Turquie. Grand rabbin d’Izmir, il fut le professeur du faux messie Chabbétaï Tsvi qu’il excommunia. Il est l’auteur de Roch Yossef (La tête de Joseph), un commentaire sur Arbah’a Tourim (Les quatre rangées) de Rabbi Yah’acov Ben Acher, et de Téchouvot Roch Yossef (Les réponses du maître Yossef), un recueil de responsa.
ESKOURI Raphaël Moché (XVIIIe-XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin et talmudiste de Fès, il est l’auteur de commentaires sur la Torah, de plusieurs traités talmudiques et de commentaires sur Rachi.
ESPINOZA Benjamin (XVIIIes.) Originaire d’Italie. Rabbin et membre de l’Académie rabbinique de Livourne, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Néfèch Nov (L’âme de Nov), des poésies et des notes sur le Yad hazakah de Maïmonide; Bét hah’ézer (La maison de secours); Kountrès Yésod hakiyum (Contrat du secret de l’existence); Chah’ar Binyamin (Le chapitre de Benjamin), et de Névéh kodéch (La sainte demeure de D’ieu).
ESTORI (Haparhi) Itshak ben Moché (1280-1355) Originaire de Provence. Rabbin et médecin, il s’installa en Palestine où il fut l’un des premiers à décrire la topographie et la flore.
ÉVYATAR ben Éliahou Hacohen (1040-1110) Originaire de Palestine. Rabbin, il fut l’un des derniers dirigeants de l’Académie palestinienne. Il succéda à son père Éliahou ben Chélomo.
ÉZÉKRI Éléazar ben Moché (XVe-XVIes.) Originaire de Palestine. Rabbin à Safed, il est l’auteur de Séfér haharédim (Le livre des pieux) sur les préceptes religieux. Il rédigea aussi des commentaires sur le Talmud et plusieurs poésies.
EZNATTI Yossef bar Chélomo (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin et auteur de Kélé Hacharét bédiné kri’a batorah védikdoukim (Les moyens d’application des règles de la lecture de la Torah et d’autres précisions).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>