Biographies

 A  B  C  D  E  F  G  H  [I]  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

IBN ABBASI Yah’acov ben Moché (XIIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il fut l’un des traducteurs des œuvres de Maïmonide.
IBN ABITUR Yosef ben Itshak (Xes?-XIes.) Originaire d’Espagne, installé au Moyen-Orient. Rabbin, talmudiste et poète, il est l’auteur d’hymnes liturgiques comme les Yotsrot (Créations); Kédouchot (Sanctifications) et du Séfér hakabbala (Le livre de la Cabale); d’un commentaire sur le Talmud en arabe et sur les Psaumes en hébreu.
IBN AKNIN Yossef ben Yéhoudah (1150-1226?) Originaire de Catalogne (Barcelone), installé en Afrique du Nord. Rabbin, philosophe et poète, il est l’auteur d’ouvrages juridiques, philosophiques et médicaux ainsi que de commentaires talmudiques.
IBN ARROYO Abraham (1750-1819) Originaire de Bulgarie. Rabbin de Plovdiv, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de décisions juridiques.
IBN BILHA Yéhoudah (Abou Zakariya Yahia) ben Chémouèl (XIes.) Originaire d’Espagne (Tolède). Rabbin et talmudiste, il est l’auteur de commentaires sur la Torah, sur les Prophètes et les Hagiographes, de même que de travaux philologiques dont Kitab altaynis (Livre des homonymes), sur la philologie hébraïque; Kitab huruf almah’ani (Le livre des particules); Kitab alaf almuchtaka min alasma (Le livre des verbes dénominateurs) et Kitab alarchad (Le livre de l’instruction).
IBN BILIA David (XIIIe-XIVes.) Originaire du Portugal. Rabbin et philosophe, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Yésodot hamaskil (Les fondements du sage), sur les articles de la foi; Tsiourim (Dessins), un ouvrage d’éthique; Mé’or hénayim (La vue), un commentaire sur le Pentateuque; Kélalé hahiggayon (Règles de la logique) ainsi qu’un traité sur les propriétés médicinales de la peau de serpent.
IBN CHAHIN ben Yah’acov Nissim Originaire de Tunisie. Rabbin célèbre et directeur de la Yéchivah de Kairouan, il est l’auteur de Maftéah manh’oulé hatalmud (La clé des verrous du Talmud); Méguillat Sétarim (Rouleau des mystères) et Hibour Yafé méhaychouha (Un bon écrit du mortel), de même que des commentaires sur les traités talmudiques et des décisions juridiques.
IBN CHAPROUT Chém Tov ben Itshak (XIVe-XVes.) Originaire d’Espagne (Tudèle). Rabbin, médecin et écrivain, il est l’auteur de Ében bohan (La pierre de touche), un ouvrage polémique contre les Juifs convertis; Pardès rimonim (Le verger des grenades), des commentaires sur les Aggadot talmudiques; Béssorat Mattaï (L’évangile de Mathieu), une traduction de l’Évangile de cet apôtre et une exégèse sur les commentaires bibliques de Rabbi Abraham Ibn Ézra.
IBN CHEM TOV ben Yossef (1380-1441) Originaire d’Espagne. Rabbin, cabaliste et adversaire des doctrines maïmonidiennes qu’il jugeait responsables des difficultés rencontrées par le judaïsme, il est l’auteur de Séfér haémounot (Le livre des croyances), une attaque de tous les penseurs perçus comme rationalistes, de Rabbi Abraham Ibn Ézra à Maïmonide.
IBN CHOUAIB Yéhochouah (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, érudit et commentateur.
IBN CHOUAIB Yoël (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et auteur d’un commentaire sur les Psaumes et d’un recueil de sermons pour le Chabbat, il fut l’un des critiques des Juifs convertis au christianisme.
IBN CHRAGA Yossef (XVes.) Originaire d’Italie. Rabbin, cabaliste et écrivain, il était partisan de la Cabale théosophico-théurgique venue d’Espagne.
IBN DANAN Chémouèl (XVIes.) Originaire d’Algérie. Rabbin de Constantine, il fut, selon la tradition, l’un des deux cents rabbins qui accordèrent l’ordination à Rabbi Yossef Caro. Quelques-unes de ses décisions juridiques furent publiées dans Minhat hah’omer (L’offrande du Omer).
IBN DANAN Chémouèl (1836-1900) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de Léitshak réyah (Un parfum d’Isaac).
IBN DANON Yossef ben Yah’acov ben Moché (1620-1692?) Originaire de Serbie (Belgrade). Rabbin et talmudiste, Grand rabbin de Belgrade, il alla s’installer, suite à l’occupation autrichienne, à Amsterdam puis à Londres. Il est l’auteur de Chlochah sariguim (Trois grappes), un traité relatif aux trois principes sur lesquels le monde est basé.
IBN ÉZRA Abraham ben Méïr (1092-1167) Originaire d’Espagne (Tudèle). Ami et gendre des Rabbis Yéhoudah Halévi et Yossef Ben Tsadik. Rabbin, philosophe, grammairien et astronome, il fut également poète. Savant itinérant en Europe et au Moyen-Orient, il a été influencé par la culture arabe dans ses poésies liturgiques et ses poèmes, dans ses écrits sur la grammaire, les mathématiques, l’astronomie, l’astrologie, la philosophie et la Bible. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Séfér hah’ibbour (Le livre du mois additionnel); Séfér hamispar (Le livre des nombres); Michpété hamazalot (Les lois des astres); Séfér hamoladot (Le livre des conjonctions du soleil et de la lune); Séfér hatémanim (Le livre des Yéménites); Séfér hah’olam (Le livre du monde); Séfér hamé’orot (Le livre des luminaires), sur les mathématiques; Séfér hachem (Livre de D’ieu), un commentaire sur le Pentateuque; Mozné léchon hakodéch (Équilibre de la langue sacrée); Séfér moznayim (Le livre des balances); Séfér hayésod (Le livre du fondement) et Séfat yétér (Langage prestigieux).
IBN ÉZRA (HASALLAH) Moché ben Yah’acov (1070-1138) Originaire d’Espagne (Grenade). Grand ami de Rabbi Yéhoudah Halévy. Rabbin, philosophe et linguiste, il fut l’un des grands poètes de son temps. Ses Sélihot (supplications) et ses chants liturgiques se retrouvent dans plusieurs rituels de prières, tandis que sa poésie profane est exprimée en particulier dans Séfér hah’anak (Le livre du collier). Influencé par le néoplatonisme, il est l’auteur d’un ouvrage philosophique en arabe et traduit sous le titre H’arougat habossém (Plate-bande de baume); Chirat Yisraël (Le livre de la consi-dération et du souvenir), un traité de rhétorique, et de poésies.
IBN GABBAY Méïr ben Ézékiel (1480-1540?) Originaire d’Espagne. Rabbin et cabaliste, il s’établit en Orient après l’Expulsion d’Espagne. Juge au Tribunal rabbinique de Tyre puis président du Tribunal rabbinique de Manissa, il est l’auteur de Tolah’at Yah’akov (Le ver de Jacob), une interprétation cabalistique du rituel des prières; Mar’ot Elokim (Visions de D’ieu), un traité de Cabale et Dérékh émounah (Le chemin de la foi), sur les Séfirot (Émanations).
IBN GABIROL Chélomo (1021?-1058?) Originaire d’Espagne (Saragosse). Poète et philosophe qui préconise la quête philo-sophique libre et personnelle aux dépens de l’autorité de la tradition, il est l’auteur de poèmes religieux dont certains, comme Kétér malkhout (La couronne de la royauté), font partie de la liturgie. Ses Azharot (Exhorations) sont lues pendant la fête de Chavouot. Ses poésies profanes chantent l’amour, le vin et la nature. Deux de ses ouvrages philosophiques ont survécu, Tikkoun midot hanéféch (L’amélioration des qualités de l’âme), et Mékor hayïm (Source de vie) qui s’inscrit dans une perspective néoplatonicienne. Traduite en latin sous le titre de Fons Vitae, cette œuvre aura une influence considérable sur les philosophes chrétiens médiévaux comme Saint-Thomas d’Aquin. Il rédigea aussi une grammaire, H’anak ou le collier de pierres précieuses et le Mivhar hapéninim (La sélection de perles), un recueil de maximes qui reconnaissent une origine commune aux normes morales.
IBN GAON Chem Tov ben Abraham (1283-1330) Originaire d’Espagne. Rabbin, talmudiste et cabaliste, il fut Grand rabbin de Tudèle avant d’immigrer à Jérusalem et à Safed. Il est l’auteur de Migdal h’oz (La tour de la puissance), un commentaire sur Mishnéh Torah de Maïmonide; Kéter chém tov (La couronne de la bonne renommée); Badé ha’aron oumigdal Hanan’el (Les barres de l’arche et la tour de Hananel), sur la Cabale et Séfér hapéèr (Le livre de la Splendeur), un traité cabalistique sur les phylactères.
IBN GIKATILLA Itshak (Xes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe et poète, disciple de Ménahem Ben Sarouk, il est l’auteur de poésies qui commentent les 613 commandements selon le modèle de Rabbi Saadia Gaon.
IBN GIKATILLA Moché ben Chémouèl Hacohen (XIes.?) Originaire d’Espagne. Rabbin, poète, philosophe, linguiste et grammairien, il est l’auteur d’un ouvrage de grammaire et de commentaires sur les Psaumes et sur Job.
IBN GIKATILLA Yossef ben Abraham (1248-1305) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe et cabaliste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Guinat égoz (Le ver-ger des noyers), un traité cabalistique; Séfér Chah’aré Ora (Les portes de la lumière), sur les noms de D’ieu; Hassaghot (Méditations), sur le Guide des Égarés de Maïmonide; Séfér hanikoud (Le livre de la vocalisation), une explication mystique des voyelles; Tsafnat pah’néah (Décèle les secrets), un commentaire sur la Haggadah de Pessah; Sod hahachmal (Le secret du Hachmal), un commentaire cabalistique sur la vision d’Ezékiel; Sodot hamitsvot (Les secrets des commandements), une interprétation cabalistique des préceptes religieux et Iguérét (Épître), des essais cabalistiques.
IBN HABIB Chémouèl (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe et médecin, il fut aussi un poète réputé.
IBN HABIB Lévi ben Yah’acov (1484?-1545) Originaire d’Espagne (Zamora). Fils de Yah’acov Ibn Habib. Baptisé de force à Lisbonne, il revint au judaïsme à Salonique et entreprit des études rabbiniques. Rabbin, dirigeant d’une yéchivah, il publia l’œuvre de son père, H’èin Yah’acov (La source de Jacob). Auteur d’un commentaire sur un texte de Maïmonide traitant des lois du calendrier juif, il manifesta des connaissances en mathématiques et en astronomie. Installé à Jérusalem, il rédigea Kountrès hasémikhah (Le livret de l’ordination), un traité sur l’ordination des rabbins, et il est l’auteur d’une collection de responsa. Il fut l’un des seuls rabbins de son temps à s’opposer à l’étude de la Cabale.
IBN HABIB Moché ben Chélomo (1654?-1696) Originaire de Turquie. Rabbin, commentateur et Grand rabbin de Jérusalem, il est l’auteur d’ouvrages sur le mariage et le divorce.
IBN HABIB Moché ben Chem Tov (XVe-XVIes.) Originaire du Portugal (Lisbonne), installé au Moyen-Orient et dans le sud de l’Italie. Rabbin, philosophe, poète, grammairien et traducteur, il est l’auteur de Pérah chochan (Fleur de lys); Marpé lachon (Le remède de la langue), un ouvrage sur la grammaire; Darkhé noh’am (Les chemins de délices), des poésies et des commentaires bibliques.
IBN HABIB Yah’acov ben Chélomo (1445?-1515?) Originaire d’Espagne (Zamora). Rabbin, juriste, théologien et cabaliste, il s’ins-talla au Portugal après l’Expulsion d’Espagne puis à Salonique. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages talmudiques dont H’ein Yah’acov (La source de Jacob), une compilation annotée des sections aggadiques du Talmud, et H’ein Yisraël (La source d’Israël), des ouvrages achevés après sa mort par son fils.
IBN HAÏM Aharon (1555-1632) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin et cabaliste, il voyagea en Égypte et en Turquie avant de s’installer à Venise puis à Jérusalem. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Korban Aharon (Le sacrifice d’Aaron); Middot Aharon (Les qualités d’Aharon) et Lév Aharon (Le cœur d’Aharon), des commentaires sur le Pentateuque, ainsi que d’autres œuvres manuscrites.
IBN HASDAÏ Abraham ben Chémouèl Halévi (XIIe-XIIIes.) Originaire de Catalogne (Barcelone). Rabbin, poète et traducteur, il participa à la controverse suscitée par le Guide des Égarés de Maïmonide et s’opposa à l’école antirationaliste de Nahmanide à Gérone (Espagne). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Séfér hatapouah (Le livre de la pomme), un hommage à Aristote; Séfér hayésod (Le livre du fondement) sur les écrits des philosophes; Iguérét Téman (Lettre au Yémen), une traduction hébraïque de l’œuvre de Maïmonide et Séfér hamitsvot (Le livre des commandements), une version hébraïque de l’œuvre de Maïmonide.
IBN HASSAN Yékoutiel ben Itshak (?-1039?) Originaire d’Espagne (Grenade). Rabbin, philanthrope et Vizir à la Cour d’Almoundir de Saragosse, il fut l’un des protecteurs de Rabbi Chélomo Ibn Gabirol qui lui dédia des odes funèbres après son exécution.
IBN JANAH Yonah (990?-1050?) Originaire d’Espagne (Cordoue). Rabbin, Médecin, grammairien et lexicographe, il est l’auteur de plusieurs ouvrages d’exégèse biblique et de philologie hébraïque. Son ouvrage majeur, Séfér hachorachim (Le livre des racines des mots), analyse les racines des mots hébraïques tout en les comparant à ceux des autres langues sémitiques. Cet ouvrage fut traduit par Yéhoudah Ibn Tibbon.
IBN LABRAT Dounach Originaire de Mésopotamie, installé en Espagne. Rabbin, grammairien, poète religieux, il introduit la métrique arabe dans la poésie hébraïque.
IBN LATIF Itshak ben Abraham (1220?-1290) Originaire d’Espagne, installé en Palestine. Rabbin, cabaliste et médecin, il développa une nouvelle méthode cabalistique basée sur l’aristotélisme, les sciences naturelles et les mathématiques.
IBN MALKA Yéhoudah ben Nissim (XIVes.) Originaire du Maroc. Rabbin, cabaliste et philosophe, il est l’auteur de l’ouvrage Uns Algarib (La consolation de l’expatrié) influencé par les idées platoniciennes, néoplatoniciennes musulmanes et par les philosophes juifs comme Maïmonide et Ibn Pakoudah. Cette œuvre n’hésite pas à valoriser la science sur la loi révélée, de même que la supériorité du philosophe face au prophète. Elle affirme aussi la possibilité d’harmoniser la pensée rationnelle et les affirmations de la foi.
IBN MIGACH Méir ben Yossef (XIIes.) Originaire d’Espagne. Fils de Yossef Ibn Migach. Rabbin et talmudiste, il fut le dernier dirigeant de la Yéchivah de Lucène.
IBN MIGACH Yossef ben Méir Halévi (1077-1141) Originaire d’Espagne. Rabbin, talmudiste, commentateur et dirigeant de yéchivah à Lucène, il influença l’étude du Talmud en Espagne et en Provence. Il est l’auteur de plusieurs commentaires sur le Talmud et de responsa.
IBN MOHA Raphaël Massoud (1781-1876) Originaire du Maroc. Rabbin et talmudiste, il dirigea le Tribunal rabbinique de Marrakech. Ses commentaires sur la Aggadah et la Halakhah sont réputés.
IBN MOTOT Chémouèl ben Saadia (XIVes.?) Originaire d’Espagne. Rabbin, caba-liste et philosophe, il fut également traducteur.
IBN NAGRÉLA (Hanagid) Chémouèl Originaire d’Espagne (Cordoue). Rabbin, homme d’État, mathématicien, érudit, commandant militaire, dirigeant communautaire, talmudiste et poète, il est l’auteur de Ben Téhilim (L’homme des Psaumes); Ben Michlé (L’homme des proverbes); Ben Kohélét (Le fils de l’Ecclésiaste), des recueils de poèmes ainsi que du Séfér hilkhata gavrévata (Livre des lois importantes), un recueil de commentaires talmudiques et d’autres sources.
IBN NUñES Jacob (XVes.) Originaire d’Espagne. Grand rabbin de Castille et médecin.
IBN OUAKAR Yossef ben Abraham (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il fut cabaliste et philosophe.
IBN PAKOUDAH Bahya ben Yossef (1050?-1120?) Originaire d’Espagne. Rabbin et juge à Saragosse, il est l’auteur de Kitab alhidaya ila Fara’id alqulub, traduit en hébreu sous le titre Hovot Halévavot (Introduction aux devoirs des cœurs). Inspirée par le néoplatonisme et la mystique arabe, cette œuvre de tendance ascétique s’interroge sur l’examen de conscience et des émotions afin de se rapprocher de la divinité. Il est aussi l’auteur de piyyoutim qui font partie de la liturgie, comme Barékhi nafshi (Que mon âme bénisse) et Ado-nay séfatay tiftah (Seigneur ouvre mes lèvres).
IBN PLATA Yossef (XIIes.) Originaire d’Espagne (?). Rabbin il enseigna à Lunel en Provence puis à Damas. Il est l’auteur de Tikkoun sofrim (Le livre des scribes), un traité sur les prières, ainsi que d’un traité sur la Halakhah et de commentaires sur des traités du Talmud.
IBN POLÉGAR Itshak ben Yossef (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et polémiste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont certains sont encore à l’état de manuscrits. Son ouvrage, H’ézer hadat (L’aide de la religion), essaie de réconcilier raison et foi.
IBN RIMOK Abraham ben Haïm (XIVes.) Originaire de Catalogne (Barcelone). Rabbin, philosophe et cabaliste, il participa à la Dispute de Tortosa. Il s’installa au Maroc lors des persécutions de 1391.
IBN SAHOULAH Itshak ben Chélomo (XIIIes.?) Originaire d’Espagne. Rabbin et médecin, il est l’auteur d’un commentaire cabalistique sur le Cantique des Cantiques et d’un recueil de fables, Méshal hakadmoni (La parabole d’antan).
IBN SAÏD Itshak (XIIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, chantre et astronome à Tolède, il élabora les tables d’astronomie dites tables alphonsines. Il est l’auteur de Fábrica y Traza del Palacio de las horas (Fabrication et trace des heures du palais); de Fábrica de la lamina universal (Fabrication de la lame universelle) et de Fábrica y uso del Astrolabio redondo (Fabrication et utilisation de l’astrolabe rond).
IBN SID Chémouèl (XVIes.) Originaire d’Espagne (Tolède). Rabbin en Égypte, il est connu pour son Kélalé Chémouèl (Les principes de Samuel), un guide pour l’étude du Talmud où les règles sont présentées par ordre alphabétique. Il institua le jeûne du 18 Adar pour commémorer l’attaque des Mamelouks sur le quartier juif du Caire en 1524.
IBN TIBBON Moché ben Chémouèl (XIIIes.) Originaire de France. Rabbin, médecin et traducteur dans les domaines de la philosophie, la médecine, l’astronomie et des mathématiques, il traduisit, entre autres, des œuvres d’Aristote, d’Averroès, d’Euclide et de Maïmonide. Il est aussi l’auteur d’un commentaire du Pentateuque et du Cantique des Cantiques.
IBN TSADDIK Yossef ben Yah’acov (1075?-1149?) Originaire d’Espagne. Rabbin et juge à Cordoue, il est l’auteur de H’olam katan (Le petit monde), un ouvrage philosophique inspiré par le néoplatonisme et l’aristotélisme portant sur les rapports entre l’être humain et l’univers.
IBN VERGA Yossef (XVIes.) Originaire de Turquie (Andrinople). Rabbin et talmudiste à Andrinople, auteur d’un ouvrage sur les principes talmudiques, il développa l’œuvre de son père, Chélomo Ibn Verga, dont il publia l’ouvrage majeur, Chévét Yéhoudah (La tribu de Judah).
IBN VIVÉS AL LORKI Yossef ben Yéhochouah (XIVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et médecin, il est l’auteur de Séfér Yésodot (Le livre des fondements).
IBN YAHIA David ben Chélomo (1440-1524) Originaire du Portugal (Lisbonne), installé en Italie puis en Turquie. Rabbin et grammairien, il fut également talmudiste et commentateur biblique. Son œuvre comprend des commentaires bibliques et halakhiques, des études grammaticales ainsi qu’un commentaire du Guide des Égarés de Maïmonide.
IBN YAHIA David ben Yossef (1465-1543?) Originaire du Portugal (Lisbonne), installé à Naples puis à Imola. Rabbin, poète, philosophe, commentateur biblique, dirigeant communautaire et conseiller des rois du Portugal jusqu’à l’Expulsion, il est l’auteur de poèmes et d’ouvrages sur la grammaire et la philosophie.
IBN YAHIA Guédaliah ben David (1436-1487) Originaire du Portugal. Rabbin, médecin et philosophe, il s’établit à Constantinople où il fut responsable d’une yéchivah.
IBN YAHIA Guédaliah ben Yossef (1515-1578) Originaire d’Italie (Imola). Rabbin, talmudiste et historien, il est l’auteur d’un livre important sur la Cabale, Chalchélét hakabbalah (La chaîne de transmission de la Cabale), qui porte, entre autres, sur l’histoire des Juifs.
IBN YAHIA Yah’acov ben David (1475-1542) Originaire du Portugal (Lisbonne). Rabbin, médecin, polyglotte et codificateur, il devint dirigeant spirituel de toutes les communautés juives d’origine turque. Son œuvre, importante, fut détruite lors d’une conflagration qui secoua Constantinople en 1541. Il compléta l’ouvrage de son père David Ibn Yahia, Tehillah lédavid (Psaume à David), qui porte sur les principes du judaïsme.
IBN YAHIA Yéhoudah ben David (XVIes.?) Originaire du Portugal. Rabbin, philosophe et poète, il est l’auteur d’un commentaire sur le neuf Av, date anniversaire de la destruction des deux Temples de Jérusalem.
IBN YAHIA Yossef (1494-1534) Originaire d’Italie (Florence). Rabbin, commentateur et philosophe, il est l’auteur de plusieurs commentaires bibliques, d’études sur le Talmud et d’eschatologie.
IBN YAHIA (TAM) Guédaliah ben Yah’acov (?-1575) Originaire de Turquie (Constantinople). Rabbin et érudit, il fut également médecin. Après avoir enseigné à Salonique et à Constantinople, il se consacra à la littérature hébraïque, rédigeant de nombreuses œuvres encore manuscrites.
IBN ZAYYA Yossef Ben Abraham (XVIes.) Originaire de Palestine (Jérusalem). Rabbin et cabaliste, il est l’auteur, entre autres, de Évén hachoham (La pierre précieuse); Tséror hahayïm (Le rameau de la vie), un commentaire du Otsar hakavod (Le trésor de l’honneur) de Todros Aboulafia.
IBN ZÉRAH Ménahem (1310-1385?) Originaire d’Espagne (Estella). Rabbin et codi-ficateur, son œuvre Tséda ladérékh (Provisions pour la route) est un recueil de lois à l’intention des Juifs de la Cour royale.
ICHBILI YOM TOV (RITBA) ben Abraham (XIIIe-XIVes.) Originaire d’Espagne (Séville). Rabbin, talmudiste et philosophe, il est l’auteur de Hidouchim (Commentaires), sur les traités talmudiques, et Séfér hazikaron (Le livre du souvenir), une défense du Guide des Égarés de Maïmonide. La réputation de Yom Tov repose sur ses commentaires du Talmud, Hidouché haritba (Les commentaires du Ritba).
IFERGAN (Hayotsér Hamékhuné) Yah’acov (1580-?) Originaire du Maroc (Taroudant). Rabbin, il s’établit tour à tour à Tamegrout, Oufrane et Akka, à cause des persécutions. Il est l’auteur de Séfér pérah chochane (Fleur de lys), un commentaire cabalistique.
IFLAH David (?-1940) Originaire du Maroc (Mogador). Rabbin et commerçant, il fut l’un des éditeurs, avec les rabbins David Elkaïm et Chélomo Afriat, du recueil de bakachot (supplications) Chir Yédidot (Chants d’amitié), devenu depuis, un classique dans le domaine.
ILLOUZ Eliahou (1860-1929) Originaire du Maroc (Mezguida), installé en Palestine. Rabbin, juge et président du Tribunal rabbinique de Tibériade puis émissaire en Afrique du Nord, il revint à la fin de la guerre à Tibériade. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages halakhiques dont Hilkhot Ichout (Les lois de l’intimité du couple), Patah Éliahou (L’introduction d’Éliahou) et Yéch mé’ayin (Formé à partir du néant).
ILOZ Yossef Haïm (1880-?) Originaire de Palestine (Tibériade). Rabbin, il est l’auteur d’une bibliographie des rabbins à partir de 1863; Chèm Yosséf (Le nom de Joseph), une biographie de rabbins de Tibériade; Yalkout Yosséf (Le recueil de Joseph) et Tolédot Eliyahou (L’histoire d’Élie).
ISRAËL Réouven Éliyahou (?-1932) Originaire de Rhodes. Rabbin, il publia une traduction et des commentaires de Pirké Avot (Traité des Principes) et traduisit de l’hébreu en judéo-espagnol les poèmes liturgiques chantés pendant les fêtes les plus importantes.
ISRAËL Yom Tov (XIXes.) Originaire d’Égypte. Grand rabbin du Caire et député à l’Assemblée législative, il est l’auteur de Minhagué Mitsrayïm (Les coutumes d’Égypte), sur les coutumes religieuses des Juifs d’Égypte, et Dévar hachémitah (Sens de la rémission), sur les années sabbatiques.
ISRAËLI Itshak ben Yossef (?-1317) Originaire d’Espagne. Rabbin et astronome, il est l’auteur d’un traité d’astronomie, de géométrie et de trigonométrie, Séfér Yésod h’olam (Le fondement du monde).
ISTRUMITSA (ISTRUSA) Daniel (?-1654) Originaire de Turquie (Strumitsa). Rabbin et dirigeant de yéchivah, il est l’auteur de nombreux responsa et de sermons ainsi que de Doréch michpat (Demande justice), un ouvrage sur la Loi, écrit en collaboration avec quatre autres rabbins.
ISTRUSA Haïm Abraham (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin à Salonique, Serres et Kostu, il est l’auteur de Yérékh Abraham (La hanche d’Abraham) qui rassemble des responsa de rabbins sur des questions existentielles.
ITSHAK ben Chémouèl d’Acre (XIIIe-XIVes.) Originaire de Palestine, installé en Italie puis en Espagne. Rabbin et cabaliste, il rencontra Moché de Léon en Espagne. Son œuvre comprend des commentaires sur Nahmanide, sur Séfér Yétsirah (Le livre de la création) et sur le Zohar (Le livre de la Splendeur), un ouvrage cabalistique célèbre.
ITSHAK L’AVEUGLE (Sagi Néhor) (1160?-1235) Originaire du Sud de la France (Posquiéres?). Rabbin et cabaliste, il influença le développement de la pensée cabalistique espagnole et la théorie des Séfirot (Émanations). Il est l’auteur d’un commentaire du Séfér Yétsirah (Le livre de la création) ainsi que d’ouvrages manuscrits sur le sacrifice et la méditation au moment des prières.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *