Biographies

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  [K]  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

KALAÏ Baroukh ben Chélomo (XVIes.) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin à Sardokoupis, il est l’auteur de Mékor Baroukh (La source de Baroukh), un recueil de décisions juridiques.
KALAÏ Chémouèl ben Moché (1550-1582) Originaire de Corfou. Rabbin et talmudiste, il est l’auteur de Michpété Chémouèl (Les sentences de Samuel), un recueil de décisions juridiques.
KALAÏ Mordékhaï ben Chélomo (XVIIes.) Originaire de Turquie. Grand rabbin de Salonique, il fut dirigeant de la Yéchivah portugaise. Ses ouvrages furent détruits lors de l’incendie qui ravagea la ville en 1625.
KALLACH Abraham (XVIIes.) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, il est l’auteur de Maguid michnéh (Récit dédoublé).
KAPON Abraham (?-1930) Originaire de Bulgarie. Rabbin réformateur, il élimina la séparation entre hommes et femmes et introduisit le chant choral dans la synagogue tandis que la congrégation priait en silence. En conséquence, cette synagogue fut surnommée Il Kal di los Mudos (La synagogue des muets) ou Il Kal di Kapon.
KARSENTY Farouz (XIXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin d’Oran, il est l’auteur de Gouchpanka demalka (Le sceau du roi), un commentaire sur le Yad hazakah de Maïmonide.
KARSENTY Nessim (XIXes.) Originaire d’Algérie (Oran). Rabbin, il est l’auteur d’un ouvrage apologétique Chivhé Élokim (Les louanges de D’ieu).
KASABI Yossef ben Nissim (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin, talmudiste et Grand rabbin de Constantinople, il est l’auteur d’un ouvrage de responsa et de sermons publiés sous le titre de Rav Yossef (Le Rav Joseph).
KASBI Haïm (XVIIIe-XIXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin d’Oran, il est l’auteur de Tséror hahayïm (Le monde futur).
KEDOURI (KADOURI) Itshak (XXes.) Originaire d’Irak, installé en Israël. Rabbin, considéré comme le plus grand cabaliste contemporain, il est le Chef spirituel de la Yéchivah Nahalat Itshak.
KHALFON Yah’acov (XIXes.) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin et poète, il est l’auteur de plusieurs volumes de commentaires dont Michpatim tsadikim (Les lois justes) édités par son petit-fils Yéhoudah Khalfon, un recueil de sermons et de poèmes; Roni Yah’acov (Réjouis-toi Jacob); Négéd mélakhim (Propos contre les rois), des recueils de responsa : Héséd Ado-nay (La miséricorde de D’ieu) et Vayah’amidéha léyah’acov (Il l’a imposée comme loi à Jacob).
KHALFON Yéhoudah (1879-1966) Originaire du Maroc (Tétouan). Rabbin et président du Tribunal rabbinique de la zone espagnole, il participa à la modernisation des études rabbiniques et édita plusieurs ouvrages dont Michpatim tsadikim (Les lois justes), un recueil de commentaires de son grand-père Rabbi Yah’acov Khalfon, et Ner Mah’aravi (La lumière de l’Occident), un recueil de responsa de rabbins marocains.
KIMHI (RADAK) David (1160-1235) Originaire de France (Narbonne). Fils de Rabbi Yossef Kimhi. Rabbin et grammairien, défenseur de Maïmonide, il est l’auteur de Séfér hamikhlol (Le livre de la perfection), une présentation de la grammaire hébraïque; Pérouch h’al hatanakh (Commentaire sur la Bible) et h’ét sofér (La plume du scribe), sur les règles régissant la copie de la Torah.
KIMHI (RAMAK) Moché (?-1190) Originaire d’Espagne. Rabbin, grammairien, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Tikvat Énoch (L’espérance de l’homme), un commentaire sur Job; Mahalakh chévil Hadah’at (Le cheminement de la connaissance); Séfér tahbochet (Le livre des rectifications); Tah’amouk néfèch (Profondeur de l’âme), un ouvrage d’éthique et de plusieurs ouvrages de grammaire dont Sékhél tov (Une belle intelligence).
KIMHI (RIKAM) Yossef ben Itshak (1105-1170) Originaire d’Espagne. Rabbin, médecin et poète, il s’établit à Narbonne en Provence pour éviter les persécutions des Almohades. Il introduisit en France et en Europe la culture judéo-arabe. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Séfér habérit (Le livre de l’Alliance) qui défend les interprétations juives face aux exégèses chrétiennes; Séfér hazikaron (Le livre du souvenir); Séfér hagalouy (Le livre du révélé), sur la grammaire; Pérouch hamikra (Explication de la Torah), un commentaire sur le Pentateuque; Séfér hamikna (Le livre de l’acquisition), un commentaire sur les Prophètes; Séfér Houka (Le livre de la Charte), sur les Proverbes ainsi que des commentaires sur Job et des poèmes liturgiques.
KNAFO Yossef (1823-1901) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Mogador, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Tov Roé (Voit le Bien), un commentaire sur le Pirké Avot (Traité des Principes); Hassadim Tovim (Les bonnes actions), sur la morale; Ot bérit kodéch (Le signe de l’Alliance sacrée), sur la circoncision et Zévah Pessah (Sacrifice de Pâque), sur la liturgie de cette fête.
KORAH Yihya (1840-1881) Originaire du Yémen. Rabbin, l’un des plus grands sages du judaïsme yéménite, il est l’auteur de Marpé Lashon (Le remède de la langue), des remarques pratiques sur la traduction d’Onkélos.
KOVO Élija Yéhoudah (1620?-?) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin et président du Tribunal rabbinique de Salonique, il est l’auteur de Chéné mé’orot haguédolim (Les deux grands luminaires) qui fut publié après sa mort.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *