Biographies

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  [M]  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

MALKA Élie (XXes.) Originaire du Maroc. Avocat et écrivain, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont : Proverbes Judéo-Arabes de Fès; Dictionnaire pratique Français-Arabe de termes administratifs et Essai d’ethnographie traditionnelle des Mellahs.
MALTA SOBREIRA Caesar (1957-) Originaire du Brésil. Psychologue, professeur à l’Université fédérale de Rondonia, il est l’auteur d’un recueil d’essais, Freud e o Judaismo, Ensaios sobre psicanalise et religiao (Freud et le judaïsme, essais sur la psychanalyse et la religion) et auteur d’articles sur les marranes installés au Brésil.
MAMAN Aaron (1947-) Originaire du Maroc (Rich), installé en Israël. Professeur au Départe-ment des langues sémitiques de l’Université hébraïque de Jérusalem. Auteur de nombreuses recherches sur le judéo-arabe maghrébin, il a publié Les juifs d’Afrique du Nord en Israël de rabbi Haïm Benattar à nos jours (en collaboration avec Chalom Bar Acher). Récipiendaire de nombreux prix, il est l’un des fondateurs de Beyahad, (Ensemble), mouvement d’intellectuels nord-africains en Israël.
MAMANE Moché (XXes.) Originaire du Maroc, installé en Israël. Professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem au Département de langue hébraïque et cofondateur du mouvement Béyahad, (Ensemble), qui regroupe des intellectuels nord-africains en Israël. Il est l’auteur de plusieurs travaux sur les langues arabe et hébraïque dans les textes des rabbins marocains.
MANOR Dan (XXes.) Originaire du Maroc, installé en Israël. Universitaire et chercheur israélien, spécialiste de la Cabale à l’Université de Beér Chèva, il est l’auteur de nombreux articles sur le patrimoine judéo-marocain et de deux livres sur la pensée rabbinique marocaine : Kabalah oumoussar bémaroco (Cabale et morale au Maroc) et Galout ougueoula (Exil et Rédemption).
MANSOUR Ménahem (1911-) Originaire d’Égypte (Port-Saïd), installé aux États-Unis. Spécialisé en études bibliques et sémitiques et professeur dans plusieurs universités américaines et européennes, il est l’auteur d’articles et de livres, en particulier sur le monde arabe.
MANTINO Yah’acov (1490-1550) Originaire d’Espagne. Il s’installa à Rome puis à Damas où il mourut. Médecin, juriste et philosophe, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la philosophie aristotélicienne.
MATSA Joseph (1919-1986) Originaire de Grèce (Ionnina). Érudit et folkloriste, il est l’auteur de recherches sur les chants hébraïques et les noms des Juifs de Ionnina.
MÉCHOULAM Raphaël (1930-) Originaire de Bulgarie (Sofia), installé en Israël. Chimiste, professeur et chercheur, il a enseigné à l’Université hébraïque de Jérusalem et à l’Institut Weizmann. Il a publié de nombreux articles sur les aspects pharmacologiques de la marihuana et sur ceux de ses effets.
MÉCHOULAN Henry (XXes.) Originaire de France. Historien et directeur de recherche au CNRS, il est l’auteur de plusieurs articles et ouvrages sur la société sépharade dont : Être juif à Amsterdam au temps de Spinoza : argent et liberté; Le sang de l’autre ou l’honneur de D’ieu ainsi qu’un ouvrage publié sous sa direction, Les Juifs d’Espagne : histoire d’une diaspora, 1492-1992.
MEDAM Alain (XXes.) Originaire de Tunisie, installé à Montréal. Sociologue et spécialiste des questions urbaines, il est l’auteur de plusieurs articles et livres dont : La ville-censure; New York terminal; Conscience de la ville; Montréal interdite; New York parade; Arcanes de Naples; La Cité des noms; Le tourment des formes; Mondes juifs : l’envers et l’endroit et Blues Marseille.
Meir AMOR (1955-) AMOR Meir, 1955-, nee en Israel, d’ origine du Maroc, Canadien, habitant de Montreal, docteur en sociologie et professeur de sociology a l’ universite Concordia de Montreal. Voir plus de detail en Anglais et Hebreu.
MELDOLA Raphaël (1849-1915) Originaire d’Angleterre. Chimiste, il mit au point une teinture de couleur bleue qui porte son nom. Il fut président de la Société de chimie britannique et vice-président de la Société Royale britannique.
MELDOLA Samuel II (XVIIes.) Originaire d’Italie (Mantoue). Médecin du Duc de Mantoue, il rédigea un ouvrage médical en hébreu.
MEMMI Albert (1920-) Originaire de Tunisie (Tunis), installé en France. Sociologue, romancier et essayiste, il est l’auteur de plusieurs essais dont : Portrait du colonisé; Portrait du Juif; La libération du Juif; L’homme dominé; Juifs et Arabes et La dépendance, dans lesquels il explore la condition du colonisé et du Juif moderne. Ses romans, dont certains sont autobiographiques, La Statue de sel; Agar; Le Scorpion et Le désert, explorent les tensions que les mutations du monde moderne provoquent sur la judéité.
MENDÈS Alfonso (XVIes.) Marrane d’origine portugaise. Médecin, il fut chirurgien-chef de Lisbonne puis du Brésil.
MENDÈS Fernando (XVIIes.) Originaire du Portugal. Professeur en médecine à Coïmbra et en Grande-Bretagne, il fut nommé médecin à la Cour puis membre du Collège Royal des Médecins.
MENDÈS DA COSTA Emmanuel (1717-1791) Originaire d’Angleterre. Naturaliste distingué qui contribua à la minéralogie et à la conchologie, il fut secrétaire de la Royal Society de Londres. Une grande partie de son travail et de sa correspondance a été réunie en dix volumes par le British Museum.
MENDÈS DA COSTA Jacob (1833-1900) Originaire de l’île de Saint-Thomas, installé aux États-Unis. Médecin, spécialiste des maladies du cœur et des poumons, il enseigna la médecine au Jefferson Medical College et fut le cofondateur de la Société de Pathologie de Philadelphie.
MESSAS Sidi (XXes.) Originaire du Maroc (Meknès). Fils de Rabbi Haïm Messas. Commer-çant en vin, il possédait une riche bibliothèque hébraïque.
MESSIKA Jean-Louis (1951-) Originaire d’Algérie (Alger), installé en France. Diplômé en sciences économiques, spécialiste de l’audio-visuel, il a publié de nombreux ouvrages sur les mass média dont : Les dégâts de la pensée; Les réseaux pensants : télécommunication et société; Raymond Aron, le spectateur engagé; Jean-Marie Lustiger : le choix de D’ieu, un recueil d’entretiens.
MEZAN Shaoul (1893-1944) Originaire de Bulgarie (Pazardjhik). Philosophe et physicien, il fut également poète et publiciste. Sioniste actif, il est l’auteur de l’ouvrage Les Juifs espa-gnols en Bulgarie. Opposé aux politiques pro-nazies du gouvernement, il fut interné puis expulsé en Grèce. Caché à Salonique, il fut arrêté par les nazis et emprisonné à Yanina. Il réussit à rejoindre la résistance en Albanie et mourut en combattant.
MOCATTA Mosés (1768-1857) Marrane d’ori-gine anglaise. Fils d’Abraham Mocatta. Il est l’auteur de Faith Strengthened (La foi renforcée), une traduction du Hizouk Émouna (Fortification de la confiance en D’ieu), de Itshak Ben Abraham Troki, et de The Inquisition and Judaism (L’Inquisition et le Judaïsme), une traduction d’un texte de l’Inquisition portugaise.
MOGHRABI Chémouèl (?-1175) Originaire du Maroc (Fès), installé en Égypte puis en Irak. Médecin, philosophe et mathématicien, il prit la défense du mouvement karaïte qui rejetait la loi orale.
MOISSIS Acher (1899-1975) Originaire de Grèce (Trikkala). Avocat, écrivain, traducteur, dirigeant communautaire, consul honoraire d’Israël à Athènes, éditeur et fondateur du périodique sioniste Israël, il est l’auteur de nombreux ouvrages historiques sur les relations gréco-juives. Il traduisit, entre autres, des ouvrages des fondateurs du sionisme.
MOLKHO Chélomo (1500?-1532). Marrane d’origine portugaise (Lisbonne). Cabaliste et fonctionnaire royal, il se reconvertit au judaïsme. Contraint de fuir, il s’installa à Salonique où il publia ses Dérachot (Commentaires), un recueil de sermons. Se prenant pour le messie, il sillonna l’Europe en prêchant la fin des temps, prédisant catastrophes sur catastrophes, en compagnie de David Haréoubéni. Ils tentèrent ensemble de con-vaincre l’empereur allemand de partir en guerre contre la Turquie, mais celui-ci les fit arrêter. Molkho fut remis à l’Inquisition qui le condamna au bûcher.
MOMIGLIANO Arnaldo (1908-1987) Originaire d’Italie (Caraglio). Historien et professeur d’université, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire juive, en particulier sur la période hellénique.
MONTALTO Philoteo Élia (?-1616) Originaire du Portugal (Castello-Branco). Médecin, il échappa à l’Inquisition en allant s’installer en Italie. Médecin à la Cour de Marie de Médicis, il rédigea plusieurs ouvrages médicaux dont : Optica, sur la vision, et Archipathologia, sur les maladies mentales et nerveuses.
MONTÉFIORE CLAUDE Joseph Goldsmid (1858-1938) Originaire d’Angleterre. Théologien et partisan du judaïsme libéral, il est le fondateur du Jewish Quarterly Review, de la synagogue libérale de Londres et président de l’Union Mondiale du Judaïsme Progressiste. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont : Aspects of Judaïsm (Aspects du judaïsme) et Liberal Judaïsm (Le judaïsme libéral).
MONTÉZINOS Antonio (?-1650). Marrane d’origine portugaise. Voyageur, il prétendit avoir rencontré en Amérique du Sud, une tribu parlant hébreu, ce qui provoqua une vive émotion dans les milieux chrétiens et juifs. Le rabbin Ménasseh Ben Israël y vit un signe de l’arrivée du Messie, ce qui l’amena à rédiger son ouvrage Esperança de Israël (L’Espérance d’Israël).
MONTÉZINOS David de Raphaël (1828-1916) Originaire des Pays-Bas (Amsterdam). Professeur d’hébreu, libraire et bibliophile, il fit don de sa collection à la bibliothèque de la Yéchivah Ets Haïm. Il est aussi l’auteur de plusieurs études bibliographiques.
MOREH Chémouèl (1933-) Originaire d’Irak (Baghdad), installé en Israël. Poète et professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem, il a publié des anthologies d’auteurs arabes.
MOREH Haïm (1872-1945) Originaire d’Iran. Érudit, il édita Dérékh Haïm (Chemin de vie), une revue d’histoire juive en judéo-persan, Gédoulat Mordékhaï (La dignité de Mordékhaï), une collection de textes post-bibliques, et Yédei Elyahu (Les mains d’Éliahou), une étude sur les comportements moraux.
MORIN Edgar (1921-) Originaire de France de famille salonicienne. Résistant, sociologue et chercheur au CNRS, il est l’auteur de plusieurs ouvra-ges qui couvrent différents domaines de la sociologie et des problèmes sociopolitiques contemporains dont, entre autres, L’homme et la mort; Le paradigme perdu : la nature humaine; La vie de la vie; La méthode; La nature de la nature; Pour sortir du XXe siècle; La rumeur d’Orléans; Journal de Californie; La connaissance de la connaissance; Introduction à la pensée complexe; Penser l’Europe; Science avec conscience; Terre-patrie; Mes démons; Les fratricides; Yougoslavie-Bosnie : 1991-1995; Une année Sisyphe; Pleurer, aimer, rire, comprendre : 1er janvier 1995-31 janvier 1996, ainsi qu’une autobiographie, Vidal et les siens.
MORPURGO Salomone (1860-1942) Originaire d’Italie. Philologue et bibliothécaire, il travailla à la publication de nombreux manuscrits.
MOSCA Yéhoudah (1220-?) Originaire d’Espagne. Médecin du roi Alphonse X, il fut commentateur, astronome, minéralogiste et traducteur.
MOSSERI Albert (1867-1933) Originaire d’Égypte. Médecin et journaliste, il édita le journal sioniste Kadimah (En avant) à Paris puis l’hebdomadaire Israël, à tendance sioniste, publié en Égypte, en arabe et en français.
MOSSERI Jacques (1884-1934) Originaire d’Égypte. Linguiste et philologue, il contribua à l’étude de la Génizah du Caire. Il fut le fondateur de l’Organisation sioniste du Caire.
MOSSERI Victor (1873-1930) Originaire d’Égypte. Ingénieur agricole, il développa la recherche dans ce domaine afin d’améliorer la production des récoltes. Il publia près de 60 monographies et créa une nouvelle variété de coton.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>