Biographies

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  [S]  T  U  V  W  X  Y  Z 

SAADOUN Éliézer (XVIIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin et commerçant, il fonda une imprimerie hébraïque à Livourne (Italie).
SABA Abraham ben Yah’acov (1450-1509?) Originaire d’Espagne (Zamora). Rabbin, caba-liste et exégète, il fut également prêcheur. Après l’Expulsion, il s’installa au Portugal où il rédigea des commentaires du Pentateuque et du Pirké Avot (Traité des Principes) et se réfugia ensuite en Italie puis à Fès. Il est l’auteur, entre autres, de Tséror hamor (Le bouquet de myrrhe); Echkol hakofer (La grappe de troène); Pérouch h’éssèr séfirot (Explication des dix Séfirot); du Tséror hahayïm (Le bouquet de la vie), un commentaire sur le Cantique des Cantiques et Tséror Hakésséf (Sac d’argent), un recueil de responsa.
SABBAH David (?-1859) Originaire du Maroc. Rabbin et juge à Marrakech, il est l’auteur de Maskil lédavid (Poème à David), un recueil de responsa; Moréh tsédék (Guide spirituel) et Chochanim lédavid (Les roses de David).
SABBAH David (1934-) Originaire du Maroc (Marrakech), installé au Québec (Montréal). Grand rabbin sépharade du Québec, diplômé en littérature comparée et docteur en pensée juive, il est l’auteur de L’épanouissement de l’Être : l’aspect positif du mauvais penchant dans la tradition juive; Prière et plénitude; La Bible : le commentaire de la Torah et l’Exil.
SABBAH Itshak (XVIIe-XVIIIes.) Originaire du Maroc (Rabat). Rabbin, il est l’auteur du Choufraya déchoufra (Le meilleur des meilleurs).
SAGIS Yossef (XVIes.) Originaire de Turquie. Rabbin et dirigeant d’une yéchivah à Safed, il y fonda l’Association Yéré Adochém Véhassid.
SAHOULA Méir ben Chélomo Abi (1260-1335?) Originaire d’Espagne (Guadalajara). Rabbin et cabaliste influencé par le cercle cabalistique de Gérone, il rédigea plusieurs œuvres dont Comentario al Séfér Yétsira (Commentaire sur le livre de la création), sur Nahmanide; Comentario al Séfér habahir (Commentaire sur le livre du Bahir) et Comentario al Pirké de Rabbi Elih’ézer (Commentaire sur le Traité des Principes de Rabbi Éliézer).
SALEM Moché Ben Immanuel (XIXes.) Originaire de Turquie. Rabbin, il est l’auteur de commentaires de la Bible en judéo-espagnol.
SALIH Yahya Ben Yossef (1665-1749) Originaire du Yémen. Il fut à la tête de la communauté de Sanaa durant la première moitié du XVIIIe siècle.
SAMÉGA Yossef ben Benyamin (XVIIes.) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin et dirigeant de yéchivah à Venise, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Mikraé kodech (Les convocations saintes), sur le sens des préceptes de la Torah; Porat Yossef (Le rameau de Joseph), sur les œuvres de Rabbi Itshak Elfassi et Rabbi Nissim Gérondi, et Pérouch dérékh yamin (Commentaire sur le droit chemin), une critique du Yémin Adochém roméma (La droite de l’Éternel est sublime) de Ménahem Azaria Da Fano.
SARDI Chémouèl ben Itshak (XIIIes.) Originaire de Catalogne. Rabbin, talmudiste, disciple et collègue de Nahmanide, il est l’auteur de Hatroumot (Les Offrandes), le premier Code de loi juive traitant exclusivement de droit civil et commercial et du Séfér hazikhronot (Le livre des souvenirs) qui a disparu.
SARFATI Itshak (XVes.) Originaire de Turquie. Grand rabbin de la ville d’Edirne, il encouragea l’immigration des Juifs d’Europe vers l’Empire ottoman.
SARFATI Vidal (1862-1921) Originaire du Maroc (Fès). Grand rabbin de Fès et ami du sultan Moulay Hassan, il intervint en faveur de ses coreligionnaires. Il obtint aussi de la part de l’Alliance Israélite Universelle une aide matérielle et des appuis politiques.
SARFATY Aaron ben Abraham (XVIIIes.) Originaire des Pays-Bas. Rabbin, il est l’auteur de Misgav imahot (Support des Mères) et publia les œuvres de son grand-père, Vidal Sarfaty.
SARFATY Abner (1827-1884) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, cabaliste, historien et juge, il encouragea l’ouverture d’une école de l’Alliance à Fès. Il est l’auteur de Kitsour michkénot haroh’im (Abrégé du livre : Les huttes des bergers) et Iguérét yahas Fas (Une chronique juive de Fès), une histoire des Juifs de sa ville natale.
SARFATY Abraham (XIIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il est l’auteur de Tamid hachahar (Le sacrifice quotidien du matin).
SARFATY Chémouèl (1660-1713?) Originaire du Maroc. Rabbin et juge à Fès, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Séfér divré Chémouèl (Les paroles de Samuel), des commentaires talmudiques; Arughat habosém (Plate-bande de baume), sur le traité Chavouot et Nimouké Chémouèl h’al Rachi véh’al harambam (Les arguments de Samuel sur les commentaires de Rachi et de Maïmonide).
SARFATY Éliahou (1715-1805) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, membre du Tribunal des Cinq établi par Rabbi Yah’acov Abensour après les catastrophes subies par la communauté et qui l’avaient pratiquement détruite, il est l’auteur de Kad hakémah (La cruche de farine) sur la aggada; Nah’ar bokhé, (L’enfant qui pleure), un recueil d’oraisons funèbres; El hamilou’im (Le bélier d’installation), un recueil de sermons, et Kol Eliyahou (La voix d’Élie), un commentaire biblique.
SARFATY Itshak ben Vidal (XVIIes.) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Fès, il est l’auteur d’un index pour Midréché Halakhah (Commentaires sur la Loi) et Midréché Aggadah (Commentaires sur la aggadah).
SARFATY Yossef (XVIIes.) Originaire de Turquie. Rabbin, il est l’auteur d’une série de sermons intitulés Yad Yossef (La main de Joseph).
SARFATY (TSATS) Tsémah (1624-1717) Originaire de Tunisie, installé à Jérusalem. Rabbin et talmudiste réputé, considéré comme le fondateur de la production littéraire juive en Tunisie, il rédigea de nombreux commentaires sur le Talmud.
SAROUCO Chélomo (?-1784) Originaire des Pays-Bas. Poète, polyglotte, musicien et Grand rabbin de la Communauté Portugaise de La Haye, il est co-auteur avec De Léon Itshak de l’ouvrage Avizos Espiritualës e Instruccoëns Sagradas (Conseils spirituels et instructions saintes).
SAROUG (SARUK) Israël (XVIe-XVIIes.) Originaire d’Égypte. Rabbin et cabaliste, il a publié quatre de ses traités dont deux dans l’ouvrage intitulé Limoudé Atsilout (Études de la haute spiritualité).
SASPORTAS Itshak (XVIIes.) Originaire d’Algérie (Oran). Fils de Yah’acov Sasportas. Rabbin, diplomate, il fit partie de la délégation du Maroc pour conclure un accord de paix et de commerce avec la Hollande. Il fut aussi interprète auprès du Parlement des Pays-Bas. Opposé au mouvement du faux messie Chabbétaï Tsvi, il rédigea un recueil de lettres où il s’attaqua à ses partisans.
SASPORTAS Yah’acov (1610-1698) Originaire d’Algérie (Oran). Rabbin, cabaliste, interprète et espion pour les autorités espagnoles, il occupa les postes de Grand rabbin à Tlemcen, Marrakech, Fès et Salé. Emprisonné, il réussit à s’enfuir à Amsterdam. Chargé d’une mission diplomatique en Espagne par le roi du Maroc, il exerça par la suite des fonctions rabbiniques à Londres, à Hambourg, à Livourne (Italie) puis à Amsterdam. Dirigeant de la Yéchivah H’èts hayïm, adversaire du faux messie Chabbétaï Tsvi, il est l’auteur de recueils de décisions juridiques H’édout bét Yah’acov (Témoignage de la maison de Jacob) et Ohél Yah’acov (La tente de Jacob), édité par son fils, et d’un recueil polémique contre Chabbétaï Tsvi.
SASSON Aaron ben Yossef (1555?-1626) Originaire de Turquie (Salonique). Rabbin et talmudiste, pédagogue célèbre, certains de ses disciples devinrent des érudits connus dans l’Empire ottoman. Plusieurs de ses ouvrages disparurent dans l’incendie de la ville à l’exception de Torat émèt (Loi de vérité), un livre philosophique publié après sa mort.
SASSON Abraham (XVIIes.) Originaire d’Italie. Rabbin et cabaliste à Venise, il est l’auteur de Kol Mévassér (La voix du messager), un commentaire sur le Livre de Daniel; Kol Sasson (La voix de la réjouissance), sur l’arrivée du Messie, et Apiryon Chélomo (Le palanquin de Salomon), un essai sur le mysticisme et la Cabale.
SEBAG Baroukh (?-1938) Originaire du Maroc (Safi). Rabbin, il est l’auteur de Korban minhah (Le sacrifice de Minhah) et Minhat Moché (L’offrande de Moché).
SEBAG Chélomo (XIXes.) Originaire du Maroc (Mogador). Rabbin, il est l’auteur de Minhah béloulah (Oblation pétrie à l’huile), livre de halakha.
SEBAG Chélomo (1828-1892) Originaire du Maroc. Rabbin et pédagogue, il s’établit à Londres, où il fut professeur dans une école et officiant à la synagogue Bevis Mark. Il est l’auteur d’un livre qui servit à l’instruction religieuse des enfants juifs d’Angleterre.
SEBAG Itshak ben Abraham (XVIIIes.) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, juge et poète à Meknès, il est l’auteur du recueil Chir Yédidot (Chant de l’amitié) comprenant des piyyoutim très populaires au Maroc.
SEBAOUN Moché (XIXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin d’Oran, il rassembla dans sa yéchivah près de cinq mille ouvrages hébraïques de rabbins d’Afrique du Nord.
SEBBAG Itshak (XXes.) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, talmudiste, il a dirigé la Yéchivah Kéter Torah de Meknès.
SEGRÉ Abraham ben Yéhoudah (?-1772) Originaire d’Italie (Turin). Rabbin, il fit ses études à Safed puis s’établit à Jérusalem. Il est l’auteur de Hibburim (Compositions), un recueil de sermons et de commentaires sur la Michnah et sur le Michnéh Torah de Maïmonide.
SEGRÉ Haïm Israël Raphaël (?-1833) Originaire de Palestine (Jérusalem). Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de Tiféret Yisraël (La beauté d’Israël); H’atérét Israël (La couronne d’Israël) et Kénésset Israël (L’assemblée d’Israël).
SEGRÉ Néthanel ben Aaron Yah’acov (XVIIes.) Originaire d’Italie (Chiéti). Rabbin et juge, il est l’auteur d’une collection manuscrite de responsa intitulée H’ézér Yah’akov (L’aide de Jacob).
SEGRÉ (BENTSION) Salvatore (Jochoua) (1729-1809) Originaire d’Italie. Rabbin, juge et délégué d’Italie du Nord lors de la fondation du Sanhédrin par Napoléon, il en fut nommé président. Il est l’auteur, entre autres, d’un ouvrage critique du Christianisme et de Sorér oumoréh (Libertin et rebelle), un commentaire sur les Psaumes.
SÉIXAS MENDÈS Guérchom (1746-1816) Originaire des États-Unis. Premier rabbin des États-Unis, il fut chantre de synagogues de New York et de Philadelphie.
SÉMAH Yah’acov Haïm (XVIIes.) Originaire du Portugal. Rabbin, médecin et cabaliste, il immigra en Palestine puis à Damas et fut ensuite nommé rabbin à Jérusalem.
SÉNIOR Abraham (1420?-1500) Originaire d’Espagne. Rabbin et juge, il fut contrôleur des impôts de Castille. Proche de la Cour, il se convertit avec sa famille au Christianisme et prit le nom de Fernando Nuñés Coronel.
SERELS Mitchell (XXes.) Originaire des États-Unis. Rabbin, directeur des programmes de la Communauté sépharade à la Yeshivah University, il est l’éditeur de El fuego: Sephardim and the Holocaust (Le feu, les Sépharades et l’Holocauste, en collaboration avec le rabbin Solomon Gaon) et auteur de A History of the Jews of Tangier in the Nineteenth and Twentieth Centuries (Une histoire des Juifs de Tanger au XIXe et XXe siècles) et Jews of Cape Verde: A Brief History (Juifs de Cap-vert : une brève histoire).
SÉRÉRO Emmanuel (1705-1775) Originaire du Maroc (Fès). Fils de Rabbi Yéhochouah Séréro. Rabbin, poète et auteur d’une série de piyyoutim, dont plusieurs furent publiés dans des livres de prières sépharades, ainsi que d’un commentaire de la Haggadah.
SÉRÉRO Haïm David (1750-1826) Originaire du Maroc (Fès). Fils de Rabbi Mattathias Séréro. Rabbin et juge, il est l’auteur de commentaires sur le traité Pésahim, de lettres, de proverbes et de décisions légales dont certaines furent publiées dans les œuvres de rabbins marocains.
SÉRÉRO Mattathias (1718-1788) Originaire du Maroc (Fès). Petit-fils de Rabbi Yéhochouah Séréro. Rabbin et membre du Tribunal rabbinique de Fès. Plusieurs de ses décisions légales furent publiées dans Zékhout Avot (Le mérite des Pères) et dans les ouvrages des rabbins marocains.
SÉRÉRO Ménahem Ben Mattathias (1744-1780) Originaire du Maroc (Fès). Fils de Mattathias Séréro. Rabbin, talmudiste et juge, il rédigea Lékah tov (Une bonne leçon), à l’âge de dix-sept ans.
SÉRÉRO Shaoul (1746-1807) Originaire du Maroc (Fès). Fils de Rabbi Mattathias Séréro. Rabbin, il fut membre du Tribunal rabbinique de Fès. Un grand nombre de ses décisions légales furent publiées dans Avné chayich (Les blocs de marbre), le recueil des responsa de Rabbi Shaoul Yéhochouah Abitbol.
SÉRÉRO Shaoul ben David (1575-1655) Originaire du Maroc (Fès). Grand rabbin de Fès, enseignant et historien, il possédait une vaste bibliothèque de livres et manuscrits de rabbins de Castille. Il est l’auteur de Divré hayamim korot yéhoudé Fas (Anthologie des juifs de Fès), une chronologie des événements de son époque à Fès; Pérèk hachih’ourim (Chapitre des mesures), sur les poids et mesures dans le Talmud; Zékhout Avot (Le mérite des Pères), un recueil de décisions légales; Ourim vétoumim, (Les Ourim et les Toumim), un index sur le Choulhan H’aroukh (La Table dressée), code principal du judaïsme; de sermons et de commentaires des Proverbes.
SÉRÉRO Yah’acov (1770-1851) Originaire du Maroc (Fès). Fils de Rabbi Mattathias Séréro. Rabbin, juge et cabaliste, il a rédigé plusieurs décisions légales dont certaines furent publiées dans le Choufraya déyah’akov (Les beautés de Jacob) de Rabbi Yah’acov Berdugo.
SÉRÉRO Yéhochouah (1670-1740) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, greffier, prêcheur et poète, il a rédigé plusieurs piyyoutim dont la plupart furent publiés dans Yismah Yisraël (Israël se réjouira) et Chir Yédidot (Chant d’amitié).
SÉRÉRO Yonathan (1773-1833) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin et cabaliste, il fut membre du Tribunal rabbinique de Fès.
SÉRÉRO Yossef (1834-1902) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin, juge à Fès et bibliophile, il contribua à agrandir la bibliothèque développée par sa famille, mais cette collection fut détruite en même temps que la synagogue familiale pendant le Tritel (Émeutes) de Fès en 1912.
SERFATY Aaron (XVIIes.) Originaire des Pays-Bas. Rabbin et commerçant il fut membre de la Congrégation Tsour Israël de Recife (Brésil).
SERFATY Vidal (?-1619) Originaire du Maroc (Fès). Rabbin et cabaliste, connu comme el Séñor (le Prince), il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Tsouf dévach (Le nectar de miel), un commentaire sur la Torah et les Psaumes; Imré yocher (Paroles de droiture); Dérékh hakodèch (Le chemin de la sainteté); Méguillat sétarim (Le rouleau des secrets), sur les livres d’Esther, Ruth et les Lamentations, de même qu’Otsar néhmad (Un beau trésor), sur les Psaumes.
SERFATY Yah’acov ben Chélomo (XIVes.) Originaire de France. Rabbin et médecin, il est l’auteur de Michkénot Yah’acov (Les demeures de Jacob), un ouvrage qui porte sur les interprétations de passages de la Bible, sur les dix plaies d’Égypte et sur les lois. Il est aussi l’auteur d’un traité sur les migraines.
SÉROR Chélomo (XVIIIes.) Originaire d’Algérie. Rabbin d’Alger, il est co-auteur avec Rabbi Abraham Tatouah de Hout hamchoulach (Le triple lien).
SÉROR Raphaël Yedidiah Chélomo ben Yéochouah (1681-1737) Originaire d’Algérie. Grand rabbin de la ville d’Alger et historien, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, de poèmes religieux et de responsa publiés sous le titre Péri tsadik (Le fruit du Juste).
SÉROR Yossef (XVIIIes.) Originaire d’Algérie. Rabbin et talmudiste, il fut juge à Alger. Ses décisions juridiques furent publiées dans Divré David (Paroles de David) et dans Bét Yéhoudah (La maison de Judah).
SEROUYA Itshak (XVes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il fut signataire de la première takkana (Ordonnance) des exilés espagnols à Fès en 1494.
SFEZ Abraham (XVIIIes.) Originaire de Tunisie. Rabbin, aveugle de naissance, il rédigea H’éné Abraham (Les yeux d’Abraham), un commentaire sur Maïmonide.
SFORNO Obadiah ben Yah’acov (1470-1550) Originaire d’Italie. Rabbin, médecin et commentateur, il participa à la renaissance de l’imprimerie hébraïque à Bologne. Il est l’auteur d’un commentaire biblique important.
SIBONI Aaron (XVIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin de Salé, il fut l’un des opposants acharnés au mouvement du faux messie Chabbétaï Tsvi et correspondit avec le rabbin Yah’acov Sasportas d’Amsterdam, lui aussi opposé à ce mouvement. Il est l’éditeur du Hékhal hakodéch (Le palais de la sainteté), un livre de prières cabalistiques de Rabbi Moché Elbaz.
SIBONI Chalom (?-1738.) Originaire du Maroc (Salé). Rabbin à Meknès, il est l’auteur de Lamentations et d’un hymne pour Pessah.
SIBONI Messod (XIXes.) Originaire du Maroc. Rabbin de Marrakech, il est l’auteur de Séfér yéchout Yah’acov (Livre de l’essence de Jacob), un commentaire sur les Psaumes.
SID Yéhoudah (XVIIIe-XIXes.) Originaire de Bulgarie. Rabbin de Plovdiv, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de commentaires.
SIKILI Yah’acov ben Hananel (XIVes.) Originaire d’Italie. Rabbin, il vécut à Cordoue puis à Damas (Syrie) où il rédigea son Talmud Torah (Étude de la Torah), une anthologie midrachique. Il est aussi l’auteur d’un recueil de sermons, Torat haminha (Lois de l’offrande) et Séfér hayahas (Le livre de la relation).
SIRAT René-Samuel (1930-) Originaire d’Algérie (Bône), installé en France. Premier Grand rabbin de France d’origine sépharade, docteur en recherche, professeur à l’École Rabbinique de France et à l’Institut natio-nal des langues et civilisations orientales qu’il a dirigé de nombreuses années, il a occupé les fonctions de Grand rabbin du Consistoire central de France et la Présidence du Conseil permanent de la conférence des rabbins européens. Il est l’auteur de H’omer hachikhha (L’oubli d’une javelle dans le champ), La joie austère, un entretien avec Emmanuelle Hirsch, et La tendresse de D’ieu (entretien avec Martine Lemalet).
SIRILLO Chélomo ben Yossef (XVIes.) Originaire d’Espagne. Après l’Expulsion d’Espagne, il se réfugia en Grèce puis à Jérusalem. Rabbin et talmudiste, il est l’auteur de commentaires sur le Talmud de Jérusalem.
SITBON Yossef (XVIIIes.) Originaire de Tunisie. Rabbin et cabaliste, il est l’auteur d’un traité cabalistique, Ahavat Adochém (L’amour de D’ieu), un commentaire sur Idéra Zouta (La petite assemblée).
SITRUK Joseph (1944-) Originaire de Tunisie (Tunis), installé en France. Grand rabbin de France, il anime un programme télévisé populaire sur le judaïsme. Conféren-cier, il a été fait Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier de la Légion d’Honneur, et Officier de l’Ordre National du Mérite. Il siège sur le Comité National des Droits de l’Homme. Il est l’auteur de Les trois âges de la laïcité (débat avec Jacqueline Costa-Lascoux).
SITRUK Moché (1846-1928) Originaire de Tunisie. Rabbin et juriste, il est l’auteur de Chévet ahim (Réunion fraternelle), sur les coutumes des Juifs tunisiens, ainsi que de nombreux responsa.
SMADJA Mordékhaï (?-1900) Originaire de Tunisie. Grand rabbin de Tunisie, il contribua au développement des écoles de l’Alliance Israélite Universelle tout en luttant contre l’assimilation. Il fut l’un des éditeurs du journal Alhouryia (La liberté).
SOFFER Yah’acov (XIXes.) Originaire de Palestine (Tibériade). Rabbin à Oran, il réalisa des dessins lithographiés des livres de Ruth, Jonas, Judith et Esther, dont le texte est écrit en caractères micros-copiques.
SOFFER Yah’acov Haïm (1868-1938) Originaire d’Irak (Baghdad). Rabbin, il est l’auteur de Kaf hahayim (Guide de la vie), un recueil de jurisprudence.
SOMEKH Abdallah ben Abraham (1813-1889) Originaire d’Irak (Baghdad). Rabbin et juriste et l’une des autorités halakhiques de la région, il est l’auteur de Zivhé tsédék (Sacrifices pieux), un recueil de décisions halakhiques sur Yoréh déh’ah (Indicateur de la loi).
SULTAN Claude (1934-) Originaire du Maroc (Fès), installé en France. Rabbin, dirigeant communautaire, docteur en Études juives, professeur d’exégèse biblique et de pensée juive médiévale à l’Institut des langues et civilisations orientales (Inalco), il dirige plusieurs organismes d’enseignement supérieur du judaïsme, à Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>