Biographies

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  [T]  U  V  W  X  Y  Z 

TADJER Moché (Mochonachi) (XIXe-XXes.) Originaire de Bulgarie. Rabbin, il est l’auteur d’un ouvrage sur le Talmud et de Esmeralda, un dialogue philosophique sur la venue du messie.
TAÏEB Abraham (XVIIIes.) Originaire de Tunisie. Rabbin à Tunis, il est l’auteur de Hayé Abraham (La vie d’Abraham), un ensemble de commentaires sur des traités talmudiques, sur les œuvres de Maïmonide et de Rachi.
TAÏEB Abraham ben Itshak (Baba Sidi) (?-1741) Originaire de Tunisie. Grand rabbin de Tunis, il est l’auteur de nombreux commentaires bibliques.
TAÏEB Haï (1743-1837) Originaire de Tunisie. Rabbin et cabaliste, ses œuvres furent brûlées par sa mère et il n’en reste que des fragmentspubliés sous le titre de Hélèv hitim (La fleur de froment).
TAÏEB Itshak (?-1830) Originaire de Tunisie. Rabbin et cabaliste de Tunis, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont, entre autres, H’érékh hachoulhan (Valeur de la table), sur le Choulhan H’aroukh (La Table dressée), code principal du judaïsme; Vav hah’amoudim (Le vav des colonnes de la Torah), un commentaire cabalistique, et Houkot hapessah (Les statuts de Pessah), des commentaires sur les lois de Pessah.
TAITAZAC Chémouèl (XVe-XVIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, il s’installa avec ses deux fils à Salonique où il joua un rôle important dans l’ins-tallation des Juifs expulsés d’Espagne.
TAITAZAC Yéhoudah ben Chélomo (XVes.) Originaire d’Espagne. Frère de Yossef Taitazac. Rabbin, il est l’auteur de Chéérit Yéhoudah (Le reste de la tribu de Judah), un commentaire sur Bét Yossef (La maison de Joseph) de Rabbi Yossef Caro.
TAITAZAC Yossef ben Chélomo (1470-1551) Originaire d’Espagne. Rabbin, talmudiste et cabaliste célèbre, il s’établit avec son frère et son père à Salonique où il devint Grand rabbin après l’Expulsion d’Espagne. Fondateur d’une yéchivah, il est l’auteur de Ben Porat Yossef (Le rameau fertile de Joseph), un commentaire sur l’Ecclésiaste; Léhém sétarim (Le pain dérobé), un commentaire sur le livre de Daniel; de commentaires sur les Psaumes, Job et les Proverbes ainsi que d’un traité d’astrologie.
TAMAKH Abraham ben Itshak Halévi (?-1393) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe, paytan et dirigeant communautaire, il vécut à Gérone, en Israël et dans d’autres pays méditerranéens. Il est surtout connu pour son commentaire du Chir hachirim (Le Cantique des Cantiques).
TAPIERO Salomon (1913-) Originaire d’Algérie (Tlemcen), installé au Maroc puis en France. Rabbin, il fut le chantre du temple Bét Él, la synagogue algérienne de Casablanca.
TARABOULOS Jacques (XXes.) Originaire d’Égypte. Rabbin, il passa plusieurs années au Congo. Chercheur, éditeur et poète, il contribua à la publication de la Revue d’Études Juives et publia de nombreux articles sur les Juifs au Moyen Âge et à l’époque moderne de même que le recueil intitulé Poèmes Tristes.
TARICA Hizkiah Chémouèl (XIXes.) Originaire de Rhodes. Rabbin, il publia un recueil de poèmes liturgiques en judéo-espagnol.
TATOUAH Abraham (XVIIIes.) Originaire d’Algérie. Rabbin d’Alger, il écrivit avec le rabbin Chélomo Séror, Hout hamchoulach (Le triple lien), publié à Amsterdam.
TEBOUL (HAMAH’ARAVI) Yossef (XVIes.) Originaire du Maroc. Rabbin et cabaliste, il immigra à Safed et y devint Grand rabbin. Il est l’auteur de commentaires sur le Zohar (Le livre de la Splendeur).
TOLÉDANO Abraham (?-1833) Originaire du Maroc. Grand rabbin de Tanger, fondateur de la première synagogue de cette ville, sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage pour les Juifs et les Musulmans.
TOLÉDANO Baroukh (1889-1971) Originaire du Maroc (Meknés), installé en Israël où il mourut. Rabbin, membre du Tribunal rabbinique de Meknès, pédagogue réputé et poète, il a publié un ouvrage en rimes sur les lois.
TOLÉDANO Chélomo (1839-1875) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, il fut président du Tribunal rabbinique de Tibériade. Mort à Taza où il était de passage en tant qu’émissaire, sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage.
TOLÉDANO Daniel (1600-1688) Originaire du Maroc (Meknès). Fils de Rabbi Yossef Tolédano. Rabbin, il fut un des opposants au mouvement du faux messie Chabbétaï Tsvi et conseiller du sultan Moulay Ismaël.
TOLÉDANO Habib (1799-?) Originaire du Maroc. Rabbin à Meknès, il est l’auteur de Séfér pé yécharim (La bouche des Justes), un commentaire sur la Haggadah de Pessah.
TOLÉDANO Haïm (1690-1749) Originaire du Maroc (Meknès). Fils de Rabbi Moché Tolédano. Rabbin, président du Tribunal rabbinique de Meknès, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Piské Maharat (Sentences de Maharat), un recueil de décisions juridiques, et Hok oumishpat (Principes et Lois).
TOLÉDANO Haïm (?-1848) Originaire du Maroc (Meknés). Fils de Rabbi Yossef Tolédano. Rabbin, il maintenait une correspondance avec les rabbins de Palestine.
TOLÉDANO Jacob (XXes.) Originaire du Maroc (Meknès), installé en France. Rabbin, il était chef spirituel de la yéchivah et du Kolel Merkaz Hatorah à Villemomble.
TOLÉDANO Joseph (1906-?) Originaire du Maroc (Tanger). Rabbin et notaire, il contribua à réformer les institutions communautaires de la communauté et fut membre du Comité après les élections tenues au suffrage universel.
TOLÉDANO Michaël (XXes.) Originaire d’Israël. Rabbin, il est le fondateur de la Yéchivah Or baroukh à Jérusalem.
TOLÉDANO Moché (1643-1723) Originaire du Maroc. Rabbin, il fut président du Tribunal rabbinique de Meknès. Il est l’auteur de sermons et de commentaires non publiés.
TOLÉDANO Moché ben Daniel (1724-1776) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, il est l’auteur de Hachamaïm hahadachim (Les nouveaux cieux).
TOLÉDANO Pinhas (XXes.) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, il est président du Tribunal sépharade de Londres et du Commonwealth.
TOLÉDANO Raphaël Baroukh (1890-1971) Originaire du Maroc (Meknès). Grand rabbin, président du Tribunal rabbinique et directeur d’une yéchivah, il est l’auteur de Kitsour Choulhan H’aroukh (Abrégé du Choulhan Aroukh). Il mourut en Israël.
TOLÉDANO Yah’acov (1697-1771) Originaire du Maroc. Rabbin célèbre, membre puis président du Tribunal rabbinique et inspecteur de la distillation de l’eau de vie, il est l’auteur d’un grand nombre d’œuvres toujours manuscrites dont un livre de responsa et des commentaires parus sous le titre Ohel Yah’acov (La tente de Jacob).
TOLÉDANO Yah’acov (1869-1922) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, membre du Tribunal rabbinique et poète, il est l’auteur de poèmes dont quelques-uns seront publiés par son fils dans Yismah Yisraël (Israël se réjouira) de même que de Kéhilat Yah’acov (La communauté de Jacob), un recueil de décisions juridiques.
TOLÉDANO Yah’acov Moché (1880-1960) Originaire de Palestine (Tibériade) de parents marocains. Grand rabbin d’Alexandrie et membre du Tribunal rabbinique du Caire, il fut par la suite Grand rabbin sépharade de Tel Aviv-Yaffo. Ministre du culte, il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Ner hamah’arav (Le cierge de l’Occident), un livre sur l’histoire des Juifs du Maroc; Toldot hayéhoudim Bé Tangir (Histoire des Juifs de Tanger); Apiryon (Le palanquin), des commentaires sur l’exégèse de Rachi sur le Pentateuque; Yédé Moché (Les bras de Moïse), un commentaire sur Maïmonide et Sarid oupalit (Survivant et rescapé), sur l’histoire de la Palestine et de ses liens avec les communautés de la Diaspora.
TOLÉDANO Yéhoudah (1749-1820) Originaire du Maroc. Rabbin et copiste de nombreux anciens manuscrits, il est aussi l’auteur de plusieurs commentaires toujours à l’état de manuscrits.
TOLÉDANO Yossef (XVe-XVIes.) Originaire d’Espagne (Tolède). Rabbin réputé, il se réfugia à Salonique après l’Expulsion d’Espagne.
TOLÉDANO (BEN ZOHAR) Moché (1875-1940) Originaire du Maroc (Meknès). Rabbin, juge à Mazagan, Debdou et Meknès. Il est l’auteur de plusieurs manuscrits non publiés sur la Halakhah et de décisions juridiques.
TOLÉDANO (HAHASSID) Habib (XVIIes.) Originaire du Maroc. Rabbin et chef de la communauté de Meknès, il est l’auteur d’un livre de décisions juridiques, Piské dinim (Sentences judi-ciaires) et de Séfér chah’aré hokhma (Le livre des portes de la sagesse), un livre de commentaires.
TOLÉDANO (MAHARSHAT) Chélomo (?-1789) Originaire du Maroc (Meknès). Fils de Rabbi Éliezer Tolédano. Grand rabbin de Meknés, il est l’auteur d’un recueil de décisions juridiques sous le titre de Piské Maharshat (Sentences de Maharshat).
TOLÉDO Moché (XVIIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin, philosophe et talmudiste, il vécut en France, en Hollande et à Venise où il écrivit un ouvrage philosophique.
TOLÉDO Todros ben Yossef Halévy Aboulafia (XIIIes.) Originaire d’Espagne. Grand rabbin de Tolède, cabaliste, conseiller à la Cour d’Alfonse X et dirigeant spirituel des synagogues de Castille, il est l’auteur de commentaires bibliques et talmudiques dont Chah’aré Harazim (La porte des secrets) et Zikhron Yéhoudah (Souvenir de Judah), un recueil de sermons.
TOUATI Charles (XXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin et spécialiste de la philosophie juive médiévale, il est l’auteur de plusieurs articles, ouvrages et traductions dont Prophètes, talmudistes, philosophes; Le Kouzari de Rabbi Yéhoudah Halévi et La pensée philosophique et théologique de Gersonide.
TOUBIANA Abraham (?-1792) Originaire d’Algérie (Alger). Rabbin, cabaliste et juge d’Alger, il introduisit des modifications liturgiques inspirées de la Cabale, ce qui provoqua des conflits dans la communauté. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages cabalistiques dont Hésséd lé’Abraham (La bienveillance d’Abraham) et Echél Abraham (L’hospitalité d’Abraham), un commentaire sur le Livre des préceptes de Maïmonide.
TOUBOUL Haïm (XXes.) Originaire d’Algérie. Rabbin d’Oran, il est l’auteur d’une chronique en judéo-arabe sur Pourim d’Oran.
TRIGANO Shmouèl (XXes.) Originaire d’Algérie, installé en France. Rabbin, philosophe et écri-vain, rédacteur de la revue Pardès, il est l’auteur de nombreux essais dont Le Récit de la Disparue; La nouvelle question juive; La République et les Juifs après Copernic; La demeure oubliée; Genèse religieuse du politique et La Société juive à travers l’histoire édité en quatre volumes sous sa direction.
TSADDIK Yossef Ben Ya’acov Ibn (1070-1149) Originaire d’Espagne. Rabbin, poète, philosophe et talmudiste, il est l’auteur de Séfér hah’olam hakatan (Le livre du petit monde), une introduction à la philosophie. Sa thèse principale est que l’être humain est un microcosme, à la fois physique et métaphysique, de l’univers et que l’étude de celui-ci délivrera les clés de la cosmologie et de la théologie.
TSADKA Yéhoudah (1910-1991) Originaire de Palestine (Jérusalem) de famille irakienne. Rabbin, talmudiste et directeur de yéchivah, il est l’auteur de Kol Yéhoudah (La voix de Judah).
TSAHALON Abraham ben Itshak (XVIes.) Originaire d’Espagne. Rabbin et cabaliste, il est l’auteur de Séfér Yad harouzim (Quatorze perles/vers), sur les calendriers juif et musulman; Séfér Yéchah’ Elokim (D’ieu Sauveur), une interprétation du Livre d’Esther et Marpé lanéfèch (Cure pour l’âme), un essai cabalistique sur l’éthique.
TSAHALON Mordékhaï ben Yah’acov (?-1748) Originaire d’Italie. Rabbin et médecin à Ferrare (Italie), il est l’auteur de Méguilat néharot (Histoire des fleuves), un compte rendu sur le sauvetage de la communauté de Ferrare lors de l’inondation de 1707, et Métsits oumélits (Il observe et il recommande), sur la bénédiction sacerdotale, ainsi que de plusieurs poésies liturgiques.
TSAHALON Yah’acov ben Itshak (1630-1693) Originaire d’Italie (Rome). Rabbin, médecin, grand rabbin à Ferrare (Italie), il rédigea plusieurs ouvrages dont Otsar hahayïm (Le trésor de la vie), un ouvrage sur la médecine; Morachah kehilat Yah’acov (Patrimoine de la communauté de Jacob), sur Maïmonide; Tsahala verinah (Joie et réjouissance), sur le Cantique des Cantiques; Déruchim h’al Daniel (Commentaire sur le Livre de Daniel); Ozar hachamayïm (Le trésor céleste), sur la philosophie et la théologie. Il traduisit aussi l’œuvre de Saint Thomas d’Aquin.
TSAHALON Yom Tov ben Moché (1559-1638?) Originaire de Palestine. Rabbin et émissaire de Safed en Europe et au Moyen-Orient, il rédigea de nombreux responsa et des ouvrages dont le Lékah tov (Un bon enseignement), sur le livre d’Esther et Maghén Avot (Le bouclier des Pères), un commentaire sur le Traité des Principes.
TSION Daniel (XXes.) Originaire de Bulgarie. Rabbin et chef spirituel de la Communauté Juive de Sofia. En conflit avec les dirigeants orthodoxes et les sionistes non-orthodoxes, il fut interné au camp de concentration de Somovit.
TSVI Chabéttaï (1626-1676) Originaire de Turquie (Izmir). Rabbin et cabaliste, il se proclama messie. Excommunié, il s’ins-talla à Jérusalem où de nombreux disciples se joignirent à lui, dont Nathan de Gaza et Abraham Miguel Cardoso, un marrane d’origine espagnole. Propagée à travers l’ensemble des communautés juives, l’hérésie qui met l’accent sur la foi plutôt que sur les pratiques créa un mouvement de masse amplifié par les rumeurs qui annonçaient la rédemption et le retour à la Terre Sainte. Si plusieurs rabbins reconnaissaient le statut messianique de Tsvi, d’autres s’y opposèrent violemment. Encouragé par ses fidèles, Tsvi se dirigea vers Constantinople dans le but de détrôner le sultan. Arrêté et emprisonné dans l’un des forts de Gallipoli, qui devint une cour quasi-royale, il fut dénoncé comme faux messie par un autre cabaliste. Placé devant le choix entre la mort et l’apostasie, il se convertit à l’Islam. Arrêté pour blasphème, il fut exilé en Albanie où il mourut. Plusieurs de ses disciples attendirent sa résurrection et pratiquèrent des rituels secrets en même temps que le judaïsme. D’autres abandonnèrent le judaïsme pour se convertir à l’Islam.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>